Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

BILAN - L'année rap 2013

, 22:11 - Lien permanent

Gucci Mane s'était engagé à sortir un nouvel album chaque mois en 2013. La promesse semble bien avoir été tenue, et forcément, avec une telle productivité, tout cela s'est montré très inégal. C'est pourtant bien l'infréquentable Radric Davis qui sort encore gagnant de l'année, si ce n'est par ses propres mixtapes, au moins grâce à ses protégés, notamment les excellents Young Thug et Young Scooter, ainsi que via quelques autres artistes trap, d'Atlanta évidemment, mais aussi de Chicago, de la Baie de San Francisco et même de France, chez lesquels sévit son influence. Mais bien sûr, quelques autres aux styles distincts, voire contraires, insèrent aussi quelques albums et mixtapes parmi les meilleurs de l'année, d'une East Coast / Beast Coast rénovée, au second épisode de la déferlante drill music.

KEVIN GATES - The Luca Brasi Story

NB : les sélections de Fake For Real, n'ont aucune autre intention que d'affirmer, quoiqu'avec force, des choix purement subjectifs. Rien n'étant jamais définitif ni gravé dans le marbre, elles sont souvent revues et corrigées. A chaque mise à jour significative, l'article est à nouveau mis en avant, à la date du moment.


# 16. WESTERN TINK & BEAUTIFUL LOU - Mobbin' No Sobbin'

WESTERN TINK & BEAUTIFUL LOU - Mobbin' No Sobbin'

Deux ans après l'engouement autour du cloud rap, le producteur de San Antonio Beautiful Lou, l'un des pionniers de ce sous-genre tout en nappes synthétiques, beats abyssaux et sons atmosphériques, collaborateur d'A$AP Rocky, Lil B, Riff Raff et Kitty Pride, entre autres, venait récolter son dû avec son opus le plus abouti à ce jour, sorti avec l'aide d'un comparse texan, le rappeur Western Tink.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 15. GUNPLAY - Acquitted

GUNPLAY - Acquitted

Gunplay était au-dessus du lot. A peine débarrassé de ses ennuis judiciaires, la brute de Floride sortait une mixtape effrontément intitulée Acquitted. Et celle-ci, encore une fois, était une merveille d'insolence où le rappeur transcendait par son charisme les vieux thèmes de la violence, des drogues, du fric et des bitches, et où il enfonçait le clou avec le grand titre final "Bible on the Dash".

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 14. METRO BOOMIN - 19 & Boomin

METRO BOOMIN - 19 & Boomin

Révélé pour ses travaux avec Future, le jeune Metro Boomin, 19 ans et déjà épatant, a étendu ses services à l'ensemble de la scène d'Atlanta, voire au-delà. En sa qualité de beatmaker qui monte en 2013, il a livré un bon aperçu de ses travaux avec 19 & Boomin, l'une des meilleures mixtapes de producteur de l'année. A apprécier, plus encore que les autres, ses titres conçus pour Young Thug.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 13. SHY GLIZZY - Law 2

SHY GLIZZY - Law 2

Et un de plus. Un rappeur inattendu, qui donnait dans une trap music de seconde génération, avec une voix bizarre, des raps chantonnant et quelques touches de vulnérabilité. Issu tout droit de la rue, après s'être affiché avec Wale et avoir affronté Fat Trel, Shy Glizzy s'est hissé avec Law 2 dans la même catégorie que ces deux-là, parmi les artistes les plus en vue de Washington D.C.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 12. MIKE WILL MADE IT - #MikeWiLLBeenTrill

MIKE WILL MADE IT -  #MikeWiLLBeenTrill

Avec neuf tubes classés dans les charts américains produits par ses soins et sa collaboration avec la starlette Miley Cyrus, Mike WiLL aura été le beatmaker de 2013. Il a clos cette année faste par une mixtape, représentant tout son panel de collaborations, des rappeurs trap music de ses débuts, aux icônes de la pop, compilant des titres parfois plus obscurs, mais tous diablement efficaces.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 11. ALLEY BOY - War Cry

ALLEY BOY - War Cry

De la trap music rénovée, du rap de rue paranoïaque et vindicatif, déclamé avec force, avec une myriade de collaborateurs, parmi lesquels tous les rappeurs du moment. La routine, quoi, pour Alley Boy, qui nous a abreuvé continuellement avec ce type de mixtapes. War Cry poursuivait donc la série, même si on y notait, cette fois, un peu plus de longueurs et légèrement moins de tubes.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 10. DORIAN - Four Corner Room

DORIAN - Four Corner Room

Four Corner Room est la moitié d'un double album sorti par les Texans de The Outfit, et il est signé du rappeur et producteur Dorian. Ce dernier est le plus musicien du trio, et il est à l'origine de ses sons les plus atmosphériques. Et cela s'entend sur ce projet où le rap mécanique de l'intéressé s'efface devant ses compositions remplies de nappes majestueuses et autres effets électroniques.

Lire la chronique :: acheter l'album


# 09. KA - The Night's Gambit

KA - The Night's Gambit

Dans la lignée de Roc Marciano, le vétéran Kaseem Ryan s'entêtait à poursuivre l'aventure du hip-hop de rue new-yorkais des années 90. Il en reprenait les ingrédients, samples, boucles austères, raps habiles, ambiance paranoïaque et sombre, mais avec une approche réductionniste. Avec épure, d'une voix éraillée, sur un ton résigné où l'on entendait tout le poids de son expérience.

Lire la chronique :: acheter l'album


# 08. SOSO - Not for Nothing

SOSO - Not for Nothing

Personnage parmi les plus singuliers de l'underground rap canadien des années 2000, soso n'est pas mort. Mais à écouter cet album, il est toujours aussi dépressif. Avec ses paroles résignées sur l'amour et la vie, avec ses paysages sonores morbides et désolés, le Canadien n'est pas encore prêt à devenir un artiste pour tout le monde. Ce qui, dans l'absolu, n'est pas une mauvaise chose.

Lire la chronique :: acheter l'album


# 07. LIL DURK - Signed to the Streets

LIL DURK - Signed to the Streets

Un an après le battage médiatique autour de la drill de Chicago, ce n'était déjà plus tout à fait la même musique. Elle était toujours le fait de rappeurs juvéniles et nihilistes, issus des quartiers parmi les plus chauds des Etats-Unis, mais elle usait désormais plus souvent l'Auto-Tune, ainsi parfois que de sons cloud. Ce tournant, Lil Durk fut celui qui le représenterait le mieux, avec ce projet jalon.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 06. THE UNDERACHIEVERS - Indigoism

THE UNDERACHIEVERS - Indigoism

Oublions tous les noms qui circulent autour des Underachievers, ceux du mouvement "Beast Coast", celui aussi de Flying Lotus, qui a signé le duo chez Brainfeeder. C'est d'abord par leur rap et leur musique qu'Issa Dash et Ak se sont distingués sur cette mixtape évènement du début 2013, remarquable par son classicisme rap new-yorkais passé par le filtre du psychédélisme et de l'ésotérisme.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 05. KAARIS - Or Noir

KAARIS - Or Noir

En 2013, est sorti l'album de référence de la trap à la française. Et c'est à Kaaris et à ses producteurs Therapy, des proches de Booba, que l'on doit ce brûlot. Sur cet album d'une violence totale, le rappeur de Sevran enfile les punchlines avec une niaque et un sens de la formule déconcertants, avec des beats qui bastonnent, et sans trop s'embarrasser de considérations morales. Très impressionnant.

Lire la chronique :: acheter l'album


# 04. A-WAX - Jesus Malverde

A-WAX - Jesus Malverde

Un album concept à propos d'un légendaire hors-la-loi, considéré au Mexique comme le saint protecteur des narco-trafiquants. L'invitation des rappeurs les plus éminents du Brick Squad. Des paroles qui tournent exclusivement autour du deal et du trafic de drogue. A-Wax a beau être de la Baie de San Francisco, ils nous a livré ici un pur produit de trap music comme on n'en fait à qu'Atlanta.

Lire la chronique :: acheter la mixtape


# 03. YOUNG SCOOTER - Street Lottery

YOUNG SCOOTER - Street Lottery

Cette sortie ne bouleversait pas vraiment le paysage de la trap music d'Atlanta. Ami d'enfance de Future, proche de Gucci Mane, Young Scooter y multipliait les similitudes avec ce dernier, avec son phrasé chantonnant, ses rimes simples, son ton de gangster relax et le côté fleuve de sa mixtape. Mais voilà, diverse, mélodique, remplie de ce qu'il faut de collaborateurs, Street Lottery était à point.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 02. YOUNG THUG - 1017 Thug

YOUNG THUG - 1017 Thug

Dans la série des rappeurs bizarres complètement cramés par les drogues, plutôt prolifique autour de 2013, Young Thug n'était pas loin de remporter la palme avec sa voix étranglée et son rap de malade psychiatrique. Cette mixtape génialement foutoir et déglinguée, qui marquait son intégration récente au 1017 Brick Squad de Gucci Mane, allait en faire bientôt l'un des rappeurs les plus en vue de la décennie.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


# 01. KEVIN GATES - The Luca Brasi Story

KEVIN GATES - The Luca Brasi Story

Pour Kevin Gates, rappeur de Baton Rouge apparenté au Young Money de Lil Wayne, l'année 2013 a été la bonne, celle de l'émergence au grand jour, notamment grâce à cette mixtape très réussie, où son rap de rue conjugué à la mode sudiste bénéficie d'un sens de la mélodie qui fait toute la différence, et où, sans sombrer pour autant dans le sentimentalisme, il se mâtine de vulnérabilité.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


LE CLASSEMENT DES LECTEURS

En 2013, pour la toute première fois, Fake For Real a laissé à ses lecteurs le soin de déterminer aussi leurs propres albums ou mixtapes de l'année. Retrouvez ci-dessous les 22 projets qui ont récolté le nombre le plus significatif de suffrages.

YOUNG SCOOTER - Street Lottery

  1. YOUNG SCOOTER - Street Lottery
  2. STARLITO - Cold Turkey
  3. YOUNG THUG - 1017 Thug
  4. MIGOS - Young Rich Niggas
  5. KANYE WEST - Yeezus
  6. GUNPLAY - Acquitted
  7. DANNY BROWN - Old
  8. KEVIN GATES - Stranger than Fiction
  9. DRAKE - Nothing Was the Same
  10. KEVIN GATES - The Luca Brasi Story
  11. A$AP ROCKY - Long Live ASAP
  12. GUCCI MANE - Diary of a Trap God
  13. FREDDIE GIBBS - ESGN
  14. DENZEL CURRY - Nostalgic 64
  15. LUCKY ECK$ - Alternative Trap
  16. EARL SWEATSHIRT - Doris
  17. SHY GLIZZY - Law 2
  18. BOLDIE JAMES - My First Chemistry Set
  19. RUN THE JEWELS - Run the Jewels
  20. CHANCE THE RAPPER - Acid Rap
  21. THE UNDERACHIEVERS - Indigoism
  22. KAARIS - Or Noir


AUTRES SORTIES NOTABLES

Nous n'aurons sûrement jamais fait le tour de tous les bons albums ou et de toutes les bonnes mixtapes sortis en 2013, mais en voici toujours quelques autres à retenir pour cette année, juste quelques exemples parmi une bonne poignée de disques notables. Cette fois, il ne faudra pas s'offusquer de l'absence du Old de Danny Brown, un rappeur qui récolte aujourd'hui les lauriers que les critiques auraient dû attribuer aux deux disques précédents, du surestimé Doris d'Earl Sweatshirt, ainsi que d'un autre soufflé médiatique de 2013, Chance the Rapper.


ELDORADO RED - White Power

ELDORADO RED - White Power

L'histoire d'Eldorado Red ne date pas d'hier. Ayant voyagé de l'Est à la Baie de San Francisco, en passant par le Dirty South où il a l'essentiel de ses bases, il a côtoyé un temps The Federation. En 2013, cependant, il était associé au sémillant collectif Duct Tape Entertainment, à Atlanta, et son White Power ne dépareillait pas un instant auprès de la trap music d'Alley Boy, de Trouble et de tous les autres.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


KEVIN GATES - Stranger than Fiction

KEVIN GATES - Stranger than Fiction

Rien qu'avec The Luca Brasi Story, Kevin Gates aurait déjà été le rappeur de l'année. Mais pour que cela soit mieux garanti encore, l'homme de Baton Rouge a sorti cinq mois après une autre mixtape. Si Stranger than Fiction n'était pas aussi bon que son prédécesseur, il n'en montrait pas moins un rappeur arrivé au sommet de sa maturité, dans son registre maîtrisé du trapper qui saigne.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


GUCCI MANE - Diary of a Trap God

GUCCI MANE - Diary of a Trap God

Puisqu'il faut en mentionner une, puisqu'il est impératif de citer Guwop pour sa productivité insensée et pour les multiples mixtapes sorties en 2013, choisissons celle-ci, Diary of a Trap God, pour ses tubes, pour ses nombreux invités, pour ses morceaux rigolos sur les filles et pour la participation décisive des hommes en forme du 1017 Brick Squad, Young Thug, Young Scooter et OJ the Juiceman.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


CORY GUNZ - Datz WTF Im Talkin Bout

CORY GUNZ - Datz WTF Im Talkin Bout

Cory Gunz est un "fils de", celui de Peter Gunz en l'occurence, et on a attendu un bout de temps que toutes les promesses concernant sa carrière soient honorées. Ce n'est toujours pas le cas, mais cette mixtape, la première en deux ans, mérite plus qu'un détour. Sans vraiment y révéler un style propre, Cory Gunz y fait preuve toutefois d'un rap de possédé et d'une débauche d'énergie communicative.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


CYMPHONIQUE - Passion

CYMPHONIQUE - Passion

Bienvenue en ce temps formidable où l'on peut affirmer sans trembler être une "R&B trapper". Bienvenue dans ce monde où la musique gangsta est devenue une commodité. Bienvenue à cette époque, le XXIème siècle, où les produits de série musicaux s'avèrent acceptables, voire bons. Bienvenue dans l'ère de l'après Master P, une ère représenté à la perfection par sa propre fille, Cymphonique.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


HONEY COCAINE - Thug Love

HONEY COCAINE - Thug Love

Honey Cocaine a été la protégée canadienne de Tyga, avec lequel elle partage des origines asiatiques. Cette ascendance est d'ailleurs le seul trait distinctif de la rappeuse de Toronto. Mises à part ses allusions à ses origines cambodgiennes, elle délivre ici une trap music générique mais qui, bon an mal an, confirmerait presque le sens de son pseudo : douce comme du miel, addictive comme de la drogue.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


HUS KINGPIN - The Cognac Tape

HUS KINGPIN - The Cognac Tape

Hus Kingpin vient de Hempstead. Il pratique un hip-hop d'essence classique, à base de raps de rue adroits et de boucles jazzy, le tout dans une ambiance noire. En gros, il est un clone de Roc Marciano, qui parraine cette mixtape. Mais être un clone de Roc Marciano, ce n'est déjà pas si mal, compte-tenu de l'excellence de la figure la plus emblématique, au début des années 2010, de l'héritage new-yorkais.

Lire la chronique :: acheter la mixtape


MICK JENKINS - Trees and Truths

MICK JENKINS - Trees and Truths

Ceux, la plupart, qui ont découvert Mick Jenkins avec The Water(s), en 2014, devraient se pencher aussi sur sa mixtape de l'année précédente, Trees and Truth, celle qui a attiré l'attention sur le rappeur de Chicago. Dévoilant le même goût pour le concept avec son thème biblique, ainsi que la même aptitude à renouveler la formule que l'on pensait usée du rap "conscient", elle lui est au moins égale.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


PERCY KEITH - Compliments of Luca Brasi

PERCY KEITH - Compliments of Luca Brasi

Luca Brasi n'a pas inspiré que Kevin Gates. Le personnage du Parrain a aussi marqué Percy Keith, l'un des protégés du rappeur de Baton Rouge, et un membre de sa Bread Winners Association. Contrairement aux attentes, sa mixtape vaut bien plus qu'une copie : elle révèle un style propre, lorgnant parfois vers un son plus East Coast, et révèle une poignée de titres de toute première qualité.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


LIGHTSHOW - Get Well Soon

LIGHTSHOW - Get Well Soon

Washington DC, toujours. Aperçu auprès des grands noms de sa ville, Wale tout d'abord, puis les Slutty Boyz de Fat Trel, Lightshow a commencé à faire parler de lui avec Life Sentence, sa mixtape de 2012, enregistrée alors qu'il se remettait d'une blessure à la jambe, reçue pendant un cambriolage. Sa mixtape la plus ravageuse, cependant, celle où il est le plus affamé, est sortie l'année suivante.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


LIGHTSHOW - Life Sentence 2

LIGHTSHOW - Life Sentence 2

Apparu auprès de Wale au moment même où la scène de Washington DC gagnait enfin une place de choix dans le grand jeu du rap, Lightshow ne jouait peut-être pas dans cette première division dominée par Fat Trel et Shy Glizzy. Néanmoins, la poignée de mixtapes qu'il sortait alors, notamment la seconde édition de Life Sentence, apportait ce qu'il fallait de brûlots enflammés, intenses et viscéraux.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


LIZZO - Lizzobangers

LIZZO - Lizzobangers

Produit par Lazerbeak de Doomtree, le premier Lizzo portait la marque de la scène indé auquel appartient le collectif de Minneapolis. Chargé de style battle et prompt à proclamer quelques messages, il était éclectique, créatif, ludique, et imprévisible. Il n'en annonçait pas moins ce que deviendrait cette autoproclamée grosse fille dans un petit monde : une égérie pour le mouvement "body positivity".

Lire la chronique :: acheter cet album


.

LOUIE V MOB - New World Order

LOUIE V MOB – New World Order

"I’m the only nigga from the ’90s to be able to fuck with this shit in 2013". Voici ce qu'a déclaré Master P, au moment de réanimer son label et de signer son comeback. Et il a bien raison. A l'heure du trap rap et de l'ignorant rap, personne n'est plus en phase avec l'époque que le fondateur de No Limit. La preuve avec cette mixtape tumultueuse conçue avec les jeunes pousses Fat Trel et Alley Boy.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


MASTER P - Famous Again

MASTER P - Famous Again

2013, donc, c'est la vraie année du retour réussi de Master P. Via une nouvelle relance de son label, cette fois intitulé No Limit Forever, il a sorti plusieurs mixtapes remarquables, seul ou à plusieurs, notamment celle-ci, Famous Again, dont la qualité approachait celle d'un album. Le parrain du rap du Sud s'y montrait tout à fait pertinent, plus que jamais en phase avec la musique de son temps.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


MEL - Cognac

MEL - Cognac

The Outfit, TX, a beau être né à Houston, il cherche à porter bien haut le drapeau de Dallas, sa ville d'origine, dont la très méconnue scène rap vit dans l'ombre de sa prestigieuse voisine. C'est chose faite avec le double album Cognac / Four Corner Room, dont la première partie incarne la face la plus mielleuse du trio, grâce à la voix suave et au phrasé souple du rappeur et producteur Mel.

Lire la chronique :: acheter cet album


MIGOS - Young Rich Niggas

MIGOS - Young Rich Niggas

Gucci Mane a fait des petits, et avec eux, la trap music d'Atlanta s'est montrée plus dérangée et cinglée que jamais. C'est en tout cas ce qu'ont démontré les trois rappeurs de Migos, intronisés par Drake via son remix de "Versace". Produite par Zaytoven et par quelques autres dans la même lignée, leur mixtape de dingos était par moments mal fichue, mais elle avait des tubes entêtants.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

2013 aura décidément été, au moment même où il partait pour la prison, l'année des héritiers de Gucci Mane. En plus du trio Migos, en plus de son protégé Young Thug, en plus de beaucoup d'autres, PeeWee Longway était l'un de ceux-là. Il était peut-être même le plus décisif, à écouter la mixtape Running Around the Lobby, et à y remarquer sa capacité à rassembler tous les rappeurs qui comptent à Atlanta.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


PROJECT PAT - Cheez N Dope

PROJECT PAT - Cheez N Dope

Pas étonnant qu'en 2013, Gucci Mane ait déclaré que son rappeur préféré était Project Pat. Le vétéran de Memphis est, quelque part, à l'origine de ce gangsta rap en roue libre, de ce nouvel easy listening fait d'une litanie de paroles misogynes, brutales, immorales et déclamées avec aplomb, mais sur un ton badin. La même année, le grand frère de Juicy J prouvait encore qu'il était un maître en la matière.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


PUSHA T - Wrath of Caine

PUSHA T - Wrath of Caine

Après des Fear of God en demi-teinte, Wrath of Caine a été le vrai lancement de la carrière solo de Pusha T, sous l'égide du G.O.O.D. Music de Kanye. Annonçant son premier album solo, cette mixtape le valait bien, l'ancien Clipse s'exprimant avec verve sur la musique d'un échantillon représentatif de producteurs en vue. Il s'essayait tant à tous les sons du rap, que son éclectisme était sa seule limite.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


QWEL & MAKER - Beautiful Raw

QWEL & MAKER - Beautiful Raw

Dix ans auparavant, Qwel, rappeur de Chicago formé à l'école des rap battles, et Maker, tenant d'une production rap classique mais extraordinairement musicale, avaient atteint une alchimie presque parfaite sur The Harvest. En 2013, ils montrent qu'ils ont encore de beaux restes avec ce quatrième album commun, nouvelle démonstration de leur capacité à faire du rap un vrai travail d'orfèvre.

Lire la chronique :: acheter cet album


ROACH GIGZ - Rocky Balboa Round 3

ROACH GIGZ - Roachy Balboa Round 3

Un an après un premier album, Bugged Out, globalement très réussi, Roach Gigz renoue avec la série de mixtapes qui l'a fait connaître, celle des Roachy Balboa. Ce troisième volume se montre dans l'ensemble assez inégal, mais avec ses éternels morceaux insolents sur les filles, portés comme toujours par les sons électroniques de l'après hyphy, cette sortie prolonge assez bien les plaisirs de l'album.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


SANKOFA - Just Might Be

SANKOFA - Just Might Be

Après ce dernier album, Sankofa raccroche le micro. Sanko quoi ? Sankofa, le rappeur de Fort Wayne, qui s'est distingué autrefois sur le circuit hip-hop indé par son timbre grave et lourd, son rap intelligent et taillé au cordeau, son boom bap de premier choix. Constatant que tout cela n'est plus vraiment de son temps, il nous offre néanmoins une ultime livraison, aussi solide que le reste de son oeuvre.

Lire la chronique :: acheter cet album


STARLITO - Cold Turkey

STARLITO  - Cold Turkey

Après avoir livré quelques mixtapes mémorables ces dernières années, seul ou avec son compère de Memphis, Don Trip, l'ex Cashville Prince, ancien espoir de Nashville et du label Cash Money, confirme sur album avoir réussi sa transformation en un rappeur intime et déçu de la vie, au profil inhabituellement bas. "Too real for the rap shit", peut-être. Mais jamais assez pour nous.

Lire la chronique :: acheter cet album


FRANKIE STEW & CUTH - Journeys EP

FRANKIE STEW & CUTH - Journeys EP

Il y a toujours eu deux façons de faire du hip-hop en Angleterre : le maltraiter, le malaxer et le mixer, pour en faire autre chose ; ou bien se montrer respectueux du modèle édicté par les Américains dans les années 90, mais avec ce soin et cette facilité mélodique qu'ont toujours eu les Britanniques. Indubitablement, Cuth et le jeune Frankie Stew appartienent à la seconde catégorie, et ils y excellent.

Lire la chronique :: acheter cet album


TRAVI$ SCOTT - Owl Pharaoh

TRAVI$ SCOTT - Owl Pharaoh

Issu de la promotion 2013 des Freshmen, rassemblant un nombre conséquent d'invités prestigieux dès sa première mixtape, de Lex Luger à Toro Y Moi en passant par quelques rappeurs stars, et protégé simultané de T.I. et de Kanye West, Travi$ Scott ressemble à ce dernier sur Owl Pharaoh, démontrant la même capacité à concilier expérimentations à moitié ratées et gros tubes qui tachent.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


TREE - Sunday School II - When Church Lets Out

TREE - Sunday School 2 - When Church Lets Out

En 2012, Tree avait attiré l'attention de la blogosphère rap avec Sunday School. En 2013, il récidive, confirme et récolte davantage encore de faveurs critiques. Avec ce second volet, le rappeur de Chicago peaufine sa formule, cette soul trap qui mélange les samples soul vintage aux rythmiques du Dirty South, qui mêle aux leçons du rap conscient la posture criminelle en vigueur dans la trap music.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape


ZMONEY - Rich B4 Rap

ZMONEY - Rich B4 Rap

En 2013, les temps sont favorables aux rappeurs de Chicago, à ceux qui renouvellent la formule du trap rap, et à ceux encore qui adoptent une posture de timbrés. Ca tombe bien pour ZMoney : le jeune homme remplit tous les critères à la fois, et il s'est distingué par la sortie le même jour de deux mixtapes imparfaites, mais riches de quelques titres accrocheurs et déglingués à souhait.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet