HUS KINGPIN - The Cognac Tape

De nos jours, quand on pratique un hip-hop de facture classique, épris de virtuosité verbale et de boucles austères, il faut parfois mieux s'exiler, et chercher ailleurs qu'aux Etats-Unis les avocats les plus acharnés de ce rap à l'ancienne. C'est ce qu'a fait un temps Hus Kingpin. Ce natif de Brooklyn, en activité depuis le milieu des années 2000, a d'abord sorti les albums de son duo, Tha Connection, chez les Japonais de Goon Trax, puis chez les Suisses de Feelin' Music, avant d'être cautionné par Roc Marciano, meilleure représentant de la tradition rap new-yorkaise dans les années 2010, établi comme lui à Hempstead. C'est en effet sous son haut parrainage qu'est apparue cette Cognac Tape, au printemps 2013.

HUS KINGPIN - The Cognac Tape

Digi Crates Records :: 2013 :: acheter la mixtape

Sortie à l'origine sous format digital et CD-R seulement, le bouche à oreille a bénéficié à cette mixtape, qui a fait l'objet plus tard de plusieurs rééditions en bonne et due forme, dont une chez Mello Music Group, le label refuge des grands nostalgiques du classicisme rap. Le nom de Roc Marci y a été assurément pour quelque chose. Après tout, en plus de vanter Hus Kingpin tout au long de sa mixtape, son rap précis et rigoureux s'entend sur trois morceaux. Quelques figures de la production rap, très appréciées des traditionnalistes du genre, attirent aussi l'attention, comme les Allemands de Snowgoons, qui confirment les connexions internationales du rappeur. Et pour souligner encore davantage à quelle école du rap se rattache celui qui se fait appeler aussi Lord Wavy (en référence à Max B), notons qu'il est un proche de Planet Asia, depuis qu'il s'est installé en Californie.

Mais Hus Kingpin a ses arguments propres, audibles d'entrée, dès "Boss Material 2", un authentique morceau de rap lyrical et savant, jouant des allitérations avec aisance, et posé sur un beat signé DJ Kryptonite, association efficace d'un son à consonance sicilienne et d'un autre, plus tournoyant. Les titres suivants ne sont pas aussi relevés que celui-ci, mais ils sont solides, et toujours proches de ce qu'on entend chez Roc Marciano et d'autres revivalistes new-yorkais. Ce sont des boucles sobres et noires, accentuées par des basses lourdes, bâties sur des pianos, guitares ou cuivres jazzy, et dédiées tout entières aux raps, ceux de Hus Kingpin comme ceux de ses complices, Smoovth, son compère de Tha Connection", ou encore Rozewood, Ghosta Nostra, et la rappeuse Sepka Nitah.

Hus Kingpin, au bout du compte, a tout d'un Roc Marciano de substitution, d'un Ka du pauvre. Cependant, compte-tenu de l'excellence de tels rappeurs, les plus pertinents et les plus emblématiques du New-York actuel, cela est déjà beaucoup.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Vous pourriez aussi aimer...

  • DIGGA D - Double Tap Diaries DIGGA D - Double Tap Diaries
  • LD - The Masked One LD - The Masked One
  • MERYL - Jour Avant Caviar MERYL - Jour Avant Caviar
  • WNC WHOP BEZZY - Addy World WNC WHOP BEZZY - Addy World
  • DUKE DEUCE - Memphis Massacre 2 DUKE DEUCE - Memphis Massacre 2
  • ICE BURGANDY - Progress Involves Risk Unfortunately ICE BURGANDY - Progress Involves Risk Unfortunately
  • ICEWEAR VEZZO - Drank Baby ICEWEAR VEZZO - Drank Baby
  • GHETTO - Ghetto Gospel GHETTO - Ghetto Gospel

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.