Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Gucci Mane

Fil des billets Fil des commentaires

GUCCI MANE - Woptober

, 22:31

Guwop a eu une bonne année. Peut-être même la meilleure qu'il n'ait jamais eue. D'abord, il est sorti de prison, et à cette occasion, il s'est métamorphosé : il nous est reparu sobre, en forme et tout pimpant. Ensuite, il a bénéficié d'une grande couverture médiatique, grâce à laquelle il a atteint un niveau inédit de notoriété et de reconnaissance. Il a eu aussi son premier single numéro 1 aux Etats-Unis, "Black Beatles", par l'entremise de Rae Sremmurd. Et puis, cerise sur le gâteau, il a demandé en mariage sa tendre et chère. Cependant, quelque chose ne changera jamais avec Gucci Mane. Il demeurera, désespérément, un rappeur à mixtapes. Car bien que son album officiel, Everybody Looking, se soit montré de très bonne facture, sa grande sortie de 2016, c'est un projet secondaire du nom de Woptober.

GUCCI MANE - Woptober

Lire la suite...

GUCCI MANE - Everybody Looking

, 21:46

Gucci Mane n'a jamais été un artiste à albums. Il y a bien eu, autour de ce qui fut l'année la plus faste de sa carrière, 2009, un moment où l'on a cru qu'il allait concrétiser son talent sur ce format, avec The State vs. Radric Davis. Même Murder Was the Case, sorti quelques mois plus tôt, à l'arrache, et renié par son auteur, fut en fait un bon disque. Mais l'essentiel de l'œuvre de Guwop, on le sait, se trouve depuis 2006 sur ses mixtapes. Ses meilleurs projets, ce sont Chicken Talk, les trois volumes de The Movie, voire ceux de Cold War, Writing on the Wall, ou bien encore Mr Zone 6. Que des sorties gratuites, distribuées à un rythme phénoménal. Et pourtant, à la mi 2016, on a bien pensé qu'il allait le sortir, son projet commercial de référence, et que le monde entier était enfin mûr pour cela.

GUCCI MANE - Everybody Looking

Lire la suite...

GUCCI MANE - Chicken Talk

, 23:16

Chicken Talk avait suivi une période faste pour Gucci Mane. Actif depuis les années 2000, il avait franchi un cap avec le titre "Black Tee", une réponse au "White Tee" de Dem Franchise Boys. Puis en 2005, sur Big Cat Records, il avait sorti son premier vrai album, Trap House, auquel participaient quelques figures du rap du Sud, Bun B, Killer Mike, Lil Scrappy, Jody Breeze, ainsi qu'un autre père fondateur de la trap music, Young Jeezy. Seulement voilà, malgré leur collaboration sur le single "So Icy", Gucci Mane étant Gucci Mane, il allait s'embrouiller méchamment avec Jeezy, et se retrouver impliqué dans le meurtre de l'un de ses proches, Pookie Loc. Acquitté plus tard pour légitime défense, il allait toutefois passer six mois en prison, et couper les liens avec son label. Qu'allait donc faire le rappeur, une fois libre et prêt à repartir ? Et bien il allait trouver sa voie, et proposer ce qui serait le commencement d'une très longue série : sa toute première mixtape.

GUCCI MANE - Chicken Talk

Lire la suite...

GUCCI MANE - The BurrPrint: The Movie 3D

, 11:22

Umberto Eco l'a proclamé avec force dans plusieurs de ses écrits : l'innovation, la nouveauté, sont des préoccupations récentes. Leurs vertus sont toutes relatives. Ce que les gens apprécient, au contraire, c'est la répétition, c'est la rengaine, c'est l'éternel retour. C'est la déclinaison à l'infini des mêmes motifs. On l'observe dans le cinéma actuel, avec les suites et les remakes fréquents apportés aux grands blockbusters. On le voit aussi dans le rap d'aujourd'hui, avec la sortie continue de mixtapes, qui se soucient bien plus d'offrir aux fans ce qu'ils attendent déjà, que d'évolution artistique. Et le rappeur qui a compris le mieux ce mécanisme, celui qui en a usé avec le plus grand systématisme, c'est bien entendu Gucci Mane.

GUCCI MANE - The BurrPrint: The Movie 3D

Lire la suite...

GUCCI MANE - Writing on the Wall

, 22:47

Que fait Gucci Mane dès qu'il sort de prison ? Et bien, naturellement, il nous offre une nouvelle mixtape. Bon, à dire vrai, il en propose aussi quand il est incarcéré, ses amis s'employant à distribuer les tonnes de morceaux qu'il enregistre à tire-larigot, dans ses moments de liberté, pour s'assurer que le rappeur d'Atlanta reste au coeur de l'actualité. Mais celles qu'il propose après ses périodes de réclusion ont une saveur spéciale. Elles permettent de vérifier si l'Homme Gucci est toujours animé du feu sacré, et si son style a évolué. Cela a été le cas, par exemple, de Writing on the Wall, en mars 2009. Cette mixtape, en effet, a inauguré une nouvelle phase pour le rappeur, la plus riche de sa carrière, ces années 2009-10 où il a sorti quelques uns de ses meilleurs projets, et approché le succès public.

GUCCI MANE - Writing On the Wall

Lire la suite...

GUCCI MANE - Mr. Zone 6

, 22:23

Je ne sais pas vous, mais moi je décroche. A force de le voir continuer à sortir des mixtapes, encore, encore, et encore, j'ai perdu le fil. D'autant plus que, parmi ses innombrables sorties 2013 et 2014, il y a beaucoup de fonds de tiroir. Et si les pépites sont encore là, il faut parfois les chercher assidument. Pour tous les fans de Gucci Mane, il ne reste donc que deux alternatives : attendre que de plus acharnés qu'eux écoutent tout, et daignent séparer pour eux le bon grain de l'ivraie ; ou bien revenir aux valeurs sûres, par exemple ce Mr. Zone 6 de 2010 (à ne pas confondre avec l'album The Return Mr. Zone 6, sorti la même année, mais moins bon), l'une des plus récentes, parmi les grandes mixtapes de Guwop.

GUCCI MANE - Mr Zone 6

Lire la suite...

YOUNG THUG & GUCCI MANE - Young Thugga Mane La Flare

, 22:25

Le maître, et l'élève. Le rappeur le plus influent de notre temps, et son disciple récent le plus doué. Voici ce que nous propose cette mixtape en commun de Gucci Mane et de Young Thug, disponible depuis avril 2014. Et même si ce court Young Thugga Mane La Flare rencontre les limites de l'exercice, ayant sans doute été assemblé vite fait mal fait, l'un des deux hommes étant encore derrière les barreaux au moment de sa sortie, et l'autre en pleine galère avec ses contrats, elle confirme qu'en ce moment, tout réussi au plus jeune des deux rappeurs, que rien ne résiste à son style plus bizarre que jamais, déglingué comme aucun autre.

YOUNG THUG & GUCCI MANE - Young Thugga Mane La Flare

Lire la suite...

GUCCI MANE - Diary of a Trap God

, 22:45

Gucci Mane avait promis pour 2013 une pluie de mixtapes, et il a tenu parole. Depuis janvier, et malgré quelques péripéties para-musicales, Guwop a apporté des suites à ses Trap Back, Trap God et Trap House des années précédentes, sorti des projets communs avec PeeWee Longway, Young Dolph, Young Scooter et JT The Bigga Figga, livré d'un coup les trois World War 3, et j'en oublie sans doute. Difficile de se tenir à jour, il faut dire. Difficile aussi de distinguer une sortie l'une de l'autre, chacune apportant une dose comparable de tubes et de remplissage.

GUCCI MANE - Diary of a Trap God

Lire la suite...

GUCCI MANE - Trap God

, 23:04

Chroniquer une mixtape de Gucci Mane requiert beaucoup d'imagination. Car bien souvent, peu de choses distinguent la nouvelle sortie de celle d'avant. A chaque fois, c'est ce rap simple, routinier, aux airs de comptine, dont le seul but est d'accumuler punchlines et fanfaronnades sur des thèmes qui tournent pour l'essentiel autour de la drogue, de la thune et des signes extérieurs de richesse, avec les sons électroniques pompiers de circonstance et les quelques invités qui vont bien, rappeurs reconnus ou jeunes pousses du 1017 Brick Squad. La seule alternative, finalement, pour éviter de se répéter à chaque fois, c'est de partager un jugement purement qualitatif sur chacun de ces produits de série.

GUCCI MANE - Trap God

Lire la suite...

GUCCI MANE - Trap Back

, 22:53

Il faut avoir du courage pour suivre le rythme et écouter avec persévérance ces innombrables mixtapes que Gucci Mane sort à tire-larigot depuis maintenant près de 8 ans. Tenez, le temps de faire le tour de ce Trap Back, et la brute d'Atlanta en a déjà mis deux autres en route (I'm Up et Trap God, pour ne pas les nommer). Ca va si vite que même un site d'acharnés comme Discogs peine à maintenir sa liste à jour. Cette sortie là, cependant, la toute première que Radric Davis ait sortie en 2012, mérite d'être distinguée du lot.

GUCCI MANE & DJ HOLIDAY - Trap Back

Lire la suite...

GUCCI MANE - Murder Was the Case

, 15:45

Ils doivent se cacher maintenant, ces bien-pensants qui, autrefois, avaient pensé que le style gangsta n'était qu'une passade, une crise de croissance pour le rap. Car aujourd'hui, "rappeur" signifie encore "criminel" pour beaucoup de gens, qu'ils soient allergiques au rap ou des fans acharnés. Ca s'est même empiré, à en juger par ce trap rap qui a dominé la fin des années 2000 et dont Gucci Mane est l'un des éminents représentants, et à considérer son casier judiciaire long comme le bras, où il est question de tentatives de meurtre.

GUCCI MANE - Murder Was the Case

Lire la suite...

BEN WESTHOFF - Dirty South

, 22:30

En 2011, le journaliste Ben Westhoff a publié un livre sur le rap du Sud, intitulé Dirty South, selon le terme communément employé pour le désigner. L’initiative, pourtant, n’était pas neuve. Quatre ans plus tôt, seulement, Roni Sarig avait sorti Third Coast, un ouvrage plus complet, plus fouillé et plus détaillé sur cette scène, ou plutôt cette constellation de scènes, qui a dominé la production hip-hop américaine au moment même où l’on entrait dans le nouveau siècle.

BEN WESTHOFF - Dirty South

Lire la suite...