Fake For Real

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

TRICIA ROSE - The Hip Hop Wars

vendredi 26 décembre 2014, par codotusylv

Juger une musique sur des critères moraux. Voilà qui est triste, réducteur et borné. Le faire, c'est se poser des limtricia ites inutiles, c'est brider son plaisir. C'est, bien souvent, passer à côté de l'essentiel. Et pourtant, c'est légitime. Le rap est, en plus d'innombrables autres choses, porteur de paroles, d'images et de sens. Aussi, pour le meilleur, et plus souvent encore pour le pire, alimente-t-il encore le débat politique et social, aux Etats-Unis comme ailleurs, déchirant ceux qui considèrent qu'il est un désastre, moralement parlant, et les autres.

tricia-rose-the-hip-hop-wars.jpg

Lire la suite...

Votez pour vos mixtapes et albums rap de 2014

mercredi 24 décembre 2014, par codotusylv

Et c'est reparti. Qui dit mois de décembre, dit votes de fin d'année. Le scrutin est donc ouvert, vous pouvez désormais désigner vos 5 albums ou mixtapes préférés de l'année rap 2014, via le formulaire ci-dessous. Les résultats seront révélés dans quelques temps, au même moment que la sélection de Fake For Real.

Lire la suite...

HAIL MARY MALLON - Bestiary

mardi 23 décembre 2014, par codotusylv

Pour quelqu'un de si fortement identifié à une époque révolue, la fin des années 90 et l'ère du rap pour backpackers, Aesop Rock ne vieillit pas si mal. En tout cas, il ne baisse pas les bras. Désormais chez Rhymesayers, il a sorti en 2012 un Skelethon produit par ses soins, sans doute l'un de ses meilleurs albums. L'année d'après, il a mené à bien le projet The Uncluded, avec Kimya Dawson des Moldy Peaches, soit l'équivalent folk rock de ce qu'Aes est pour le hip-hop : ses intellos bohèmes new-yorkais. Et en 2014, il a renoué avec un projet entamé quelques années plus tôt, Hail Mary Mallon, un trio avec le DJ Big Wiz et une autre ancienne gloire du rap indé new-yorkais passée par Def Jux : Rob Sonic, ex-Sonic Sum.

HAIL MARY MALLON - Bestiary

Lire la suite...

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

lundi 22 décembre 2014, par codotusylv

Après le succès de Rap, Hip-Hop, un premier livre publié en 2012, nous récidivons avec un nouvel ouvrage. Dédié cette fois à la vogue du hip-hop indépendant des années 90 et 2000, en Amérique du Nord (mais aussi, plus marginalement, en France et dans d'autres pays), un sujet déjà largement défriché dans le livre précédent, il présente en détail 30 des scènes et 100 des albums emblématiques de ce mouvement. Dans toutes les bonnes librairies depuis le 22 mai 2014.

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

Lire la suite...

MIGOS - No Label 2

samedi 20 décembre 2014, par codotusylv

A l'issue de 2013, on aurait pu penser que Migos n'aurait été le groupe que d'un moment, celui du single "Versace". Toute prisée qu'elle fut par les fans, et malgré quelques autres tubes comme "Hanna Montana" et "Bando", leur mixtape Y.R.N. avait été tout de même très imparfaite, voire indigeste. Oui mais voilà : au terme de l'année d'après, Quavo, Takeoff et Offset sont célébrés comme le nouveau cœur créatif d'Atlanta, quelque part entre Young Thug et Rich Homie Quan, on a vu leur phrasé saccadé essaimer ailleurs, et leurs deux sorties de 2014, No Label 2 en février et Rich Nigga Timeline en novembre, ont à chaque fois fait l'actualité.

MIGOS - No Label 2

Lire la suite...

VINCE STAPLES - Hell Can Wait

vendredi 19 décembre 2014, par codotusylv

Vince Staples et No I.D., acte 2. Après avoir livré en commun un très bon Shyne Coldchain Vol 2, un peu plus tôt en 2014, le jeune Californien de Long Beach et le beatmaker historique de Chicago, ont poursuivi leur collaboration en apparence contre-nature. Ils ont même passé un palier, vu que Hell Can Wait (que No I.D. parraine plutôt qu'il ne produit) a été cette fois un EP officiel, pas une mixtape, disponible en CD et sorti chez ARTium Recordings, la petite boutique que l'ancien producteur de Common anime au sein du vénérable label Def Jam. Comme il se doit, avec une telle étiquette, ce disque a bénéficié d'une couverture médiatique conséquente et d'une critique globalement bienveillante. Et c'est tout à fait justifié.

VINCE STAPLES - Hell Can Wait

Lire la suite...

MICK JENKINS - The Water(s)

samedi 13 décembre 2014, par codotusylv

Buvez plus d'eau. Tel est le mot d'ordre étrange qui accompagne cette mixtape signée Jayson "Mick" Jenkins. The Water(s), en effet, a pour particularité de filer la métaphore aquatique. Sur le morceau du même nom, qui détaille le concept qu'il cherche à défendre, le rappeur affirme la supériorité de l'eau sur l'or, soit celui de la spiritualité sur le matérialisme, du mouvement sur l'inertie, de la pureté sur l'avilissement. Autrement dit, dans une ville connue aujourd'hui pour le nihilisme de Chief Keef et du mouvement drill, Mick Jenkins évolue à l'autre extrémité de la scène rap de Chicago, dans les pas de l'ancêtre Common et de son rap conscient.

MICK JENKINS - The Water(s)

Lire la suite...

VERT - Lymon

samedi 6 décembre 2014, par codotusylv

Pas évident de situer T.J. Millis, alias Vert, sur la carte du rap. Formellement, la musique de ce membre fondateur d'un collectif nommé TDMG, s'inscrit dans le style trap en vigueur à Atlanta. La connexion avec cette ville est renforcée par le fait que sa mixtape précédente, The Prerequisite (2013), ait été parrainée par DJ Holiday. Certains, cependant, alors que sa relation avec cet Etat semble s'être limitée à sa participation, l'an passé, au SXSW Music Festival d'Austin, l'ont cru originaire du Texas. A tort. Car notre homme, en fait, habite à St Louis, Missouri.

VERT - Lymon

Lire la suite...

RICH GANG - The Tour, Part 1

dimanche 30 novembre 2014, par codotusylv

Un vieux briscard, rappeur et entrepreneur notoire de La Nouvelle-Orléans, s'achète une nouvelle jeunesse en s'acoquinant avec deux figures émergentes de la génération 2010, le temps d'une mixtape. Cette histoire, on la connait déjà. Elle a été celle, en 2013, du Louie V Mob, un trio formé avec Master P par Fat Trel et Alley Boy. Un an plus tard, elle est aussi celle de Birdman, qui a pris sous son aile d'homme oiseau deux valeurs montantes du rap d'Atlanta, Rich Homie Quan et Young Thug, et a sorti avec eux, sous le nom de Rich Gang, un long album gratuit, The Tour Part 1. La comparaison entre les deux projets, cependant, s'arrête là.

RICH GANG - The Tour, Part 1

Lire la suite...

PERCY KEITH - Compliments of Luca Brasi

mercredi 19 novembre 2014, par codotusylv

Si Kevin Gates a été l'un des rappeurs de 2013 (et continue à assurer en 2014), c'est bien sûr en raison de ses deux sorties de l'année, The Luca Brasi Story et Stranger than Fiction, mais pas que. Comme tant d'autres avant lui, l'homme de Baton Rouge a aussi voulu profiter de sa nouvelle notoriété pour faire la courte échelle à quelques comparses, via son propre label et collectif, la Bread Winners Association : Terrence Hines notamment, et Percy Keith, celui qui lui donnait la répartie sur le menaçant "Narco Trafficante" et quelques autres titres, le même que celui qu'on a croisé, plus récemment, sur le Young Jefe de Shy Glizzy.

PERCY KEITH - Compliments of Luca Brasi

Lire la suite...

BANKROLL FRESH - Life of a Hot Boy

mardi 11 novembre 2014, par codotusylv

Bankroll Fresh n'est peut-être pas le plus en vue des rappeurs du coin, mais il est actif depuis plusieurs années déjà, à Atlanta. Sa première apparition notable remonte à la mixtape EA Sports Center, de Gucci Mane. Il y accompagnait Guwop sur quatre morceaux, sous le nom de Yung Fresh. Depuis, il a sorti quelques mixtapes, accompagné quelques autres rappeurs locaux sur leurs projets, mais il est demeuré un second couteau, jusqu'à ce que, récemment, le titre "Hot Boy", le EP Money to Die 4, plus tôt en 2014, puis enfin cette mixtape, Life of a Hot Boy, en septembre, tous des réussites, n'attirent sur lui des regards plus intenses.

BANKROLL FRESH - Life of a Hot Boy

Lire la suite...

LIL B - 6 Kiss

samedi 8 novembre 2014, par codotusylv

La vogue des rappeurs déjantés. La rencontre entre les offenses issues de l'héritage gangsta, et les bizarreries et expérimentations d'un certain rap intello. L'expression le cœur à vif de ses tourments internes. Le brouillage sans cesse plus grand de la frontière entre albums et mixtapes. Le webmarketing intensif, et son rôle capital dans l'apparition de nouveaux talents. Et la tocade passagère pour les sons vaporeux du cloud rap. Toutes ces caractéristiques du rap des années 2010, un homme au moins en a été le précurseur. Ou en tout cas, il les a fièrement représentées. Cet homme, c'est Brandon McCartney, alias le BasedGod, alias Lil B.

LIL B - 6 Kiss

Lire la suite...

YOUNG SCOOTER - 80's Baby

mercredi 29 octobre 2014, par codotusylv

Il a été l'un des hommes en vue de 2013, en premier lieu pour la mixtape qu'il a sortie en tout début d'année, Street Lottery. Mais en 2014, Young Scooter n'a pas concrétisé. En attendant un album annoncé il y a déjà longtemps, le rappeur d'Atlanta a d'abord proposé une suite à cette mixtape de référence, en janvier encore, mais Street Lottery 2 ne s'est pas révélée fameuse. Puis il a embrayé en mai avec cet 80's Baby, qui ne semble avoir été remarqué que pour sa pochette. Le contenu pourtant, sans être irréprochable, valait bien davantage qu'un détour.

YOUNG SCOOTER - 80's Baby

Lire la suite...

DON TRIP & STARLITO - Step Brothers

samedi 25 octobre 2014, par codotusylv

La cote solide dont bénéficie aujourd'hui Starlito, à défaut d'un succès public pour lequel il semble ne pas être taillé, doit aussi à son association réussie avec un autre homme issu du Tennessee, une de ses figures émergentes, à savoir Don Trip, de Memphis. Ainsi, en 2013, au terme d'une année riche où le rappeur de Nashville s'est distingué également avec ses Cold et Fried Turkeys, a-t-on vu le deuxième épisode des aventures des Step Brothers bénéficier d'un intérêt certain à travers les réseaux et médias du rap. Cependant, comme souvent en pareille situation, si cette suite avait été si attendue, ce n'est pas tant pour ses vertus propres, mais parce que l'édition d'avant, déjà, avait marqué les esprits.

DON TRIP & STARLITO - Step Brothers

Lire la suite...

BEATKING - Gangsta Stripper Music 2

mercredi 15 octobre 2014, par codotusylv

La femme-objet, la jeune fille ravalée au rang de simple artéfact sexuel, est l'un des grands thèmes du rap, dans sa version la plus infréquentable. Et au sein même de ce thème, en particulier dans ce Sud américain festif et licencieux, il n'est pas rare qu'il soit question des créatures dénudées qui s'exhibent en strip-club. C'est un passage obligé, un cliché, une loi du genre. De là à en faire une discipline en soi, il y avait cependant un grand pas. Mais ce pas, BeatKing, un natif de Houston, n'a pas hésité à le franchir, en se positionnant comme le grand zélateur d'une gangsta stripper music dont cette mixtape récente, parrainée par la légende locale Michael 5000 Watts, est le second manifeste, le meilleur.

BEATKING - Gangsta Stripper Music 2

Lire la suite...

FREDDIE GIBBS - Midwestgangstaboxframecadillacmuzik

vendredi 10 octobre 2014, par codotusylv

Début 2014, l'album commun de Freddie Gibbs et de Madlib a plutôt bien été reçu par la critique. Celle-ci, il est vrai, crie au génie chaque fois que le producteur californien sort des disques, et elle le ferait encore s'il se contentait d'enregistrer les jappements de son chien. Mais dans ce cas précis, c'est assez justifié. Au terme de cinq années au cours desquelles chaque sortie de Fredrick Tipton (tel est son vrai nom) a compté de grands titres, ce disque lui apporte un surcroit de notoriété. Il le consacre, il le panthéonise chez tous les puristes, les intellos du rap, ceux qui apprécient l'approche esthétisante d'un Madlib. Piñata, cependant, n'est pas la grande œuvre de Freddie Gibbs. Celle-ci, en fait, est sortie beaucoup plus tôt, en 2009, l'année même où il a commencé à véritablement faire parler de lui.

FREDDIE GIBBS - Midwestgangstaboxframecadillacmuzik

Lire la suite...

A-WAX - Pullin' Strings

jeudi 2 octobre 2014, par codotusylv

La sortie l'an passé du très bon Jesus Malverde, assurément l'une des toutes meilleures mixtapes de 2013, a contribué à placer A-Wax sur la grande carte du rap. L'homme de Pittsburg, Californie, est pourtant loin d'être un nouveau-venu. En se penchant plus attentivement sur son cas (une tâche difficile compte-tenu d'une couverture médiatique quasi-nulle), on a pu réaliser qu'il était actif depuis plus de dix ans sur la Baie de San Francisco, et que, depuis le début des années 2000, il avait accumulé les sorties. S'il y a encore une justice en ce monde, la toute dernière d'entre elles, Pullin' Strings, devrait cependant être la meilleure occasion pour le rappeur de bénéficier enfin de la reconnaissance méritée. Car ce projet récent, un album en bonne et due forme, n'est rien d'autre qu'exceptionnel.

A-WAX - Pullin' Strings

Lire la suite...

HIP-HOP INDEPENDANT - 150 albums

samedi 27 septembre 2014, par codotusylv

Quelques années après en avoir publié une première version, il était temps, comme promis, de mettre à jour la liste des 100 albums importants de la vague indé, cette mouvance qui a traversé le rap dès la fin des années 90, et tout au long de la décennie 2000. Voici donc cette nouvelle mouture, amendée et actualisée. Elle est désormais présentée sous la forme d'un long compte à rebours, étendue cette fois à plus de 150 albums et complétée de listes annexes.

COMPANY FLOW - Funcrusher Plus

Lire la suite...

GUCCI MANE - Mr. Zone 6

mercredi 24 septembre 2014, par codotusylv

Je ne sais pas vous, mais moi je décroche. A force de le voir continuer à sortir des mixtapes, encore, encore, et encore, j'ai perdu le fil. D'autant plus que, parmi ses innombrables sorties 2013 et 2014, il y a beaucoup de fonds de tiroir. Et si les pépites sont encore là, il faut parfois les chercher assidument. Pour tous les fans de Gucci Mane, il ne reste donc que deux alternatives : attendre que de plus acharnés qu'eux écoutent tout, et daignent séparer pour eux le bon grain de l'ivraie ; ou bien revenir aux valeurs sûres, par exemple ce Mr. Zone 6 de 2010 (à ne pas confondre avec l'album The Return Mr. Zone 6, sorti la même année, mais moins bon), l'une des plus récentes, parmi les grandes mixtapes de Guwop.

GUCCI MANE - Mr Zone 6

Lire la suite...

YG - My Krazy Life

mercredi 17 septembre 2014, par codotusylv

YG, soit Young Gangsta (oui, "jeune gangster", je sais…), est depuis ses débuts étroitement associé à DJ Mustard, lui-même artisan du style ratchet qui cartonne à Los Angeles depuis quelques années, un lointain descendant du très mélodique g-funk local, transformé en musique de club sous la double influence du hyphy venu du nord de la Californie, et des raps dansants issus du Dirty South. Ensemble, les deux hommes ont fondé le label Pu$haz Ink, puis YG s'est distingué par quelques mixtapes, souvent produites par l'autre, à commencer par The Real 4Fingaz, en 2009. Tout cela lui valut de rejoindre assez tôt Def Jam, puis d'être pris sous l'aile de Young Jeezy, qui l'a fait rejoindre son écurie CTE World.

YG - My Krazy Life

Lire la suite...

- page 1 de 69