Fake For Real

Depuis 1997, articles, critiques, comptes rendus et dossiers sur le rap (et autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

JAZZ CARTIER - Marauding In Paradise

, 22:58

Toronto est une ville rap, et ça ne date pas d'hier. Dès les années 90, des artistes venus de là ont contribué à l'histoire du hip-hop, comme le pionnier Maestro Fresh-Wes, les Dream Warriors, les DJs Sir Scratch et K-Cut de Main Source, ainsi, plus tard qu'une vague de rappeurs emmenés par Kardinal Offishall et Choclair, pas toujours très palpitants, mais qui ont représenté pour leur pays une vague underground alors en plein essor. Ce passé, cependant, n'a aucune mesure avec l'attention portée sur la ville depuis qu'en est issu l'une des plus grandes stars du rap contemporain : Drake. Grâce à lui, Toronto, désormais désignée comme The Six, a gagné sa place. Ses rappeurs sont sous les feux des projecteurs, et l'une des dernières personnes à avoir bénéficié de cet intérêt est un certain Jazz Cartier.

JAZZ CARTIER - Marauding In Paradise

Lire la suite...

FUTURE - Monster

, 22:39

Si certains ont un doute sur le bien-fondé des mixtapes, s'ils questionnent encore l'utilité d'exposer à tout vent sur Internet ce qui s'est transformé, au fil du temps, en albums gratuits, qu'ils se penchent un instant sur la carrière de Future. Par deux fois, le meilleur porte-drapeau de ce post-trap porté sur l'auto-tune et la vulnérabilité, devenu la mutation ultime du rap dans les années 2010, a centré les regards vers lui par l'usage malin de ce format. Ce sont True Story et Streetz Calling, en 2011, qui ont préparé le terrain à Pluto (2012), un premier album historique. Et quand l'accueil du second opus, Honest (2014), s'est montré plutôt tiède, Future s'est régénéré par de nouveaux projets gratuits comme Beast Mode et 56 Nights, sortis l'année d'après, et qui ont préparé le terrain d'un nouvel album en bonne et due forme, DS2, qui recueille ces jours-ci les faveurs de la critique.

FUTURE - Monster

Lire la suite...

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

, 23:59

Après le succès de Rap, Hip-Hop, un premier livre publié en 2012, nous récidivons avec un nouvel ouvrage. Dédié cette fois à la vogue du hip-hop indépendant des années 90 et 2000, en Amérique du Nord (mais aussi, plus marginalement, en France et dans d'autres pays), un sujet déjà largement défriché dans le livre précédent, il présente en détail 30 des scènes et 100 des albums emblématiques de ce mouvement. Dans toutes les bonnes librairies depuis le 22 mai 2014.

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

Lire la suite...

EARL SWEATSHIRT - Earl

, 22:55

La décennie rap 2010 a commencé, du point de vue journalistique, par tout un ramdam autour d'Odd Future. Par action spontanée, par convergence médiatique, ou par maneuvre en sous-main de l'industrie musicale (les avis divergent, mais qu'importe), le collectif californien a marqué l'avènement d'une nouvelle génération. Avec son usage paroxysmal du marketing viral et des outils Internet à la Tumblr, avec ses sorties gratuites et ses pochettes qui détournaient des photos sans grand rapport avec le rap, avec surtout le contenu de ses morceaux, faits de paroles qui repoussaient plus loin encore les outrances et la vilénie, et d'une musique jouant à parts égales de l'expérimentation et de la facilité, Odd Future Wolf Gang Kill Them All (OFWGKTA), de son nom complet, avait donc tout pour faire vibrer la critique, et cette part du public qui se veut la plus alerte et avertie.

EARL SWEATSHIRT - Earl

Lire la suite...

YUNG SIMMIE - Yung Smokey

, 19:45

Le Raider Klan bouge encore. Le collectif, qui avait été l'une des sensations du début des années 2010 avec sa musique qui réinvestissait le son du Memphis rap de la décennie 90, n'est plus au centre des attentions, mais les artistes qui lui sont affiliés continuent de sortir des projets, certains de tout premier choix. C'est le cas d'Andrew Thomas, alias Yung Simmie, rappeur des alentours de Miami, le centre de gravité du Klan. Sorti au tout début 2015, son Yung Smokey, une collaboration avec DJ Smokey, a été sans doute, la première mixtape importante de l'année.

YUNG SIMMIE - Yung Smokey

Lire la suite...

WHITE GZUS - Stackin' N Mackin' Vol. 1

, 16:21

Si la scène rap de Chicago se montre particulièrement frémissante ces temps ci, ce n'est pas lié seulement à ses deux traditions les mieux identifiées : d'une part le rap conscient post-backpacker héritier de Common ou de Rhymefest, et de l'autre la drill music de Chief Keef et King Louie. D'autres tendances s'illustrent aussi, comme celle proposée par White Gzus. Une alliance entre Gerik "Gzus Piece" Raglin et Marek "Blanco Caine" Fortineaux, des rappeurs affiliés au Treated Crew (collectif comptant entre autres Chuck Inglish des Cool Kids, Mic Terror, Hollywood Holt, et Million Dollar Mano, l'ancien DJ de Kanye West), ce duo a proposé récemment deux mixtapes remarquées, appelées chacune Stackin' & Mackin'.

WHITE GZUS - Stackin' N Mackin' Vol. 1

Lire la suite...

BIG K.R.I.T. - K.R.I.T. Wuz Here

, 17:43

2010 a été le moment décisif pour Big K.R.I.T., celui où il a acquis une place sur la scène rap et garanti sa visibilité pour les années à venir. Dans le même temps, on l'a vu côtoyer d'autres représentants de la nouvelle génération rap de l'époque, Wiz Khalifa et Curren$y. Et en mai, deux événements ont permis au rappeur originaire de Meridian, dans l'Etat du Mississippi, de sortir de l'ombre : son arrivée chez Def Jam, précédée d'une mixtape, Krit Wuz Here, sa sixième, produite et rappée entièrement par ses soins, et dans l'ensemble très bien reçue. Sur celle-ci, pourtant, celui qui s'était fait appeler autrefois Kritikal, Justin Scott de son vrai nom, n'inventait pas grand chose. Au contraire, il semblait vouloir tirer profit du long passif du rap sudiste, s'inspirant notamment de son idole Pimp C.

BIG K.R.I.T. - K.R.I.T. Wuz Here

Lire la suite...

Désignez vos albums et mixtapes rap de l'année 2010

, 22:32

Décidément, Fake For Real ne fait rien comme tout le monde. Alors que nous venons de clore une riche année 2014, et que nous avançons en 2015, avec déjà quelques sorties notables, nous vous proposons de revenir 5 années en arrière, et de désigner rétrospectivement vos meilleurs albums ou mixtapes rap pour 2010. Les résultats seront publiés en même temps que la sélection de Fake For Real.

Lire la suite...

SOSAMANN - Trap'd Out 2

, 23:19

En toute logique, vous ne les avez pas loupés. Les membres de la Sauce Factory sont, en effet, l'une des sensations rap du moment. Multipliant les mixtapes depuis quelques mois, vantés par des figures du cru (Slim Thug) ou d'ailleurs (Drake), ils sont partout, et ils sont présentés comme la relève, dans l'une des plus anciennes places fortes du rap aux Etats-Unis : Houston. Les Sauce Twinz (Sauce Walka et Sancho Saucy), Sosamann, 5th Ward JP, Drippy, Rizzo et quelques autres viennent d'endroits distincts de la grande ville texane, mais ils tiennent tous à représenter sa nouvelle génération, en se faisant les porte-voix d'un mouvement, d'un son, d'un concept (tout cela à la fois), qu'ils ont donc choisi de dénommer "Sauce".

SOSAMANN - Trap'd Out 2

Lire la suite...

KAP G - Like a Mexican

, 22:58

Depuis son apparition, Kap G est entouré de bonnes fées. C'est auprès de Chief Keef qu'il s'est d'abord fait remarquer, autour de 2013, avec le titre "Tatted Like Amigos". Un peu plus tard, il s'est retrouvé avec Pharrell Williams, rien de moins, qui semble s'être entiché de lui et a déclaré, en pleine période "Happy", que le jeune Latino d'Atlanta était "le futur". Et puis, au début de l'année 2014, Kap G a sorti une mixtape, Like a Mexican, où étaient invités quelques poids lourds, autant au micro (Jeezy, Young Dolph, Fabolous, Wiz Khalifa, Kirko Bangz), qu'à la production (Bangladesh, Drumma Boy, et donc Pharrell). Ca en serait presque suspect, tant tout cela ressemble à un plan marketing bien huilé de la part de la major Atlantic, destiné à conquérir, côté rap, le marché des Mexicains des US.

KAP-G - Like a Mexican

Lire la suite...

CESCHI - Broken Bone Ballads

, 22:21

Il s'en est passé du temps, avant que ne sorte enfin un nouvel album de Ceschi Ramos, avant qu'il ne nous livre ce Broken Bone Ballads, produit cette fois par un autre activiste infatigable de l'indie rap, Factor, désormais Factor Chandelier. Cinq années se sont écoulées, très exactement, cinq années marquées, pour le rappeur et instrumentiste de New Haven, par le développement constant de son label, Fake Four, par un bref séjour en prison pour une sombre histoire de trafic de beuh, et par tout le tintouin juridico-légal engagé pour régler cette sale affaire.

CESCHI - Broken Bone Ballads

Lire la suite...

OG MACO - OG Maco EP

, 22:43

L'heure semble venue pour OG Maco, énième représentant de cette vague de rappeurs barjots qui sévissent à Atlanta. Ces dernières semaines, en effet, lui ont permis de signer chez Motown / Capitol, mais aussi (les deux sont sans doute liés…) d'être désigné par le magazine XXL comme l'un de ses Freshmen pour 2015. Il y a à boire et à manger sur ses nombreuses sorties récentes, mais s'il figure aujourd'hui parmi les rappeurs en vue, c'est grâce à son titre emblématique, "U Guessed It", à la vidéo tournée dans un ascenseur pour l'illustrer, et à la mixtape qui le contenait, intitulée sobrement mais éloquemment le OG Maco EP.

OG MACO - OG Maco EP

Lire la suite...

YOUNG THUG - Barter 6

, 23:32

Young Thug a été l'un des rappeurs de l'année 2013. Il a été aussi l'un des plus en vue en 2014. Et il semble remettre le couvert en 2015, avec la sortie annoncée de plusieurs projets, lesquels n'ont jamais suscité autant d'attentes et d'intérêt médiatique. Bref, au bout du compte, c'est acquis, Thugger est bien parti pour être l'homme de la décennie, celui qui a redéfini le contenu même du rap dans les années 2010, comme l'ont fait pour la période d'avant Gucci Mane, son parrain d'avant, et Lil Wayne, son idole, son modèle, celui dont il explore plus loin encore le style déjanté et marqué par les drogues, celui dont il se présente plus que jamais comme l'héritier, cornaqué qu'il est par son ancien mentor Birdman, et sortant un album qu'il aurait intitulé comme le prochain volet de la série Tha Carter, si Weezy lui-même ne l'avait pas obligé à changer un "C" pour un "B".

YOUNG THUG - Barter 6

Lire la suite...

RICK ROSS - Ashes to Ashes

, 23:25

L'année 2010 a été particulièrement riche en pour Rick Ross. Elle a été son apogée, en quelque sorte, avec la sortie d'un album, Teflon Don, et de deux mixtapes de premier choix, le Albert Anastasia EP, et puis Ashes to Ashes. Tous étaient marqués par la contribution du producteur le plus en vue de l'année, Lex Luger, et les deux mixtapes étaient à la hauteur de disques officiels, tant par le contenu, que par la qualité de l'enregistrement. Peut-être, pour être juste, faut-il préciser que le second projet, sorti au moment de Noël, se montrait au-dessous de son retentissant prédécesseur. Mais il avait aussi quelques atouts précieux.

RICK ROSS - Ashes to Ashes

Lire la suite...

GUY DAROL - Outsiders

, 15:33

Pour être retenu par la postérité, il faut remplir un certain nombre de conditions. Le talent est un critère, bien sûr. Ceux qui n'en ont pas parviennent parfois à s'en dispenser, mais ils sont souvent condamnés, à plus ou moins long terme, par le tribunal de l'Histoire. Cependant, il faut aussi avoir eu les bons relais, les bonnes connexions, voire une certaine visibilité publique, pour qu'une masse critique suffisante de fans puisse prolonger le souvenir de votre œuvre. Il faut aussi avoir voulu jouer selon les règles du jeu du show-business et de l'industrie du disque. Si cela n'est pas fait, il y a fort à parier que vous soyez confiné pour longtemps aux marges, et que seuls quelques acharnés s'échinent à rappeler votre existence.

GUY DAROL - Outsiders

Lire la suite...

BACKBURNER - Eclipse

, 11:28

Apparue à la fin des années 90, à la faveur du mouvement hip-hop indé qui sévissait à l'époque, la connexion entre les scènes rap d'Halifax, Nouvelle-Ecosse, et de Toronto et London, Ontario, n'a jamais été rompue. Mieux, avec le temps, ses principaux acteurs ont poursuivi une histoire parallèle du rap, ils ont développé leur sous-genre à eux, à l'écart de toute mode, un genre fait de hip-hop fantaisiste et enjoué inspiré de la période old school, de raps rapides issus de la décennie 90, de scratches et de samples à tous les étages, d'un esprit nerd et potache, comme l'affectionnent souvent les rappeurs blancs de peau, de textes remplis à ras-bord d'allusions aux séries B, et d'un feeling très live, très dynamique, comme si – que ce soit le cas ou une illusion – ils étaient accompagnés de "vrais" instruments.

BACKBURNER  - Eclipse

Lire la suite...

RAP, HIP-HOP - Albums et mixtapes 2014

, 16:51

On prend les mêmes et on recommence. Kevin Gates, Young Scooter, Shy Glizzy, Migos, A-Wax : tous ces gens avaient marqué 2013. Ils récidivent en 2014, avec de nouvelles sorties solides. La prime revient cependant à Young Thug qui, en duo avec Gucci Mane ou Bloody Jay, en trio avec Birdman et Rich Homie Quan, ou encore de manière indirecte, avec des proches comme Ola Playa, aura traversé en maître toute l'année 2014, sans pourtant sortir d'oeuvre solo de marque.

A-WAX - Pullin' Strings

Lire la suite...

A$AP FERG - Ferg Forever

, 23:05

Le A$AP Mob, aujourd'hui, peut sembler de l'histoire ancienne. Chouchou des critiques en 2011, A$AP Rocky, la tête de proue du collectif new-yorkais, n'a pas convaincu avec son premier album, Long. Live. ASAP (2013). Et bien sûr, vus de loin, ses compagnons apparaissent avant tout comme des seconds couteaux, y compris Darold Ferguson Jr., alias A$AP Ferg, sans doute le plus connu après lui. Même si son premier album, Trap Lord (2013), avait bénéficié de quelques égards, il était desservi par son aspect décousu, qui le rapprochait d'une mixtape.

A$AP FERG - Ferg Forever

Lire la suite...

MPA WICCED - In the Mean Time

, 23:02

Il y a quelques temps, nous vous avions parlé d'une mixtape récente de MPA Wicced, le très bon Blue Diamond, qui regroupait des collaborations du rappeur d'Atlanta avec quelques uns de ses pairs. Maintenant donc que, avec un peu de chance, vous en avez fait le tour, il est peut-être temps de passer au prochain niveau, et de vous consacrer à un autre projet du bonhomme, sorti à peu près dans le même temps, au tout début de 2015. Assemblé avec l'aide de DJ Lil Keem, In the Mean Time, est en effet le parfait complément du premier, compilant cette fois - pas exclusivement mais pour l'essentiel - des morceaux solo de ce ressortissant du collectif MPA, qui regroupe les protégés de PeeWee Longway.

MPA WICCED - In the Mean Time

Lire la suite...

TAKEWON TAKEL.STEREOWON alias CAPTAIN LAUW - TakewonaturaL.soundstereo E.P.

, 14:42

Ce style, l'abstract hip-hop, pourrait sembler un vestige du passé, un lointain souvenir des années 90. Et pourtant, certains s'y adonnent encore. Mieux, le genre compte toujours un nombre appréciable de praticiens parmi nos compatriotes français, dont certains s'en tirent plutôt bien. C'est le cas du producteur savoyard Takewon (appelons-le simplement comme ça, Takewon TakeL.stereowon alias Captain Lauw, c'est bien trop long). Son pseudo et le titre de son album, ou EP, ont beau être proprement imbitables et anti-commerciaux, ce natif de Chambéry, Laurent Curtelin de son vrai nom, mérite qu'on attire l'attention sur son travail.

xx

Lire la suite...

- page 1 de 71