Fake For Real

Robinet à chroniques depuis 1997 : critiques, dossiers et sélections, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

MASTER P - Famous Again

, 23:36

Plusieurs fois, Master P a tenté de relancer l'épopée No Limit, le label grâce auquel il est devenu le hérault du Sud, en ces années 90 où le rap de cet endroit là était encore confiné à la marge. Il y eut d'abord un New No Limit, puis un Guttar Music, et donc, enfin, No Limit Forever. Ce dernier redémarrage de la carrière rap de Percy Miller semble avoir été le bon, à en juger par la sortie en rafale, en 2015 et 2016, de mixtapes de Money Mafia, Ace B, She Money, BlaqNmilD, du propre fils de l'intéressé, Maserati Rome, et d'autres encore. Mais avant que le rappeur et son label n'atteignent une telle vitesse de croisière, il y eut une année décisive, 2013.

MASTER P - Famous Again

Lire la suite...

MAX B - Public Domain 6: Walking the Plank

, 23:21

En 1997, alors âgé de 19 ans, Charly Wingate fut envoyé en prison pour des histoires de vols. Il n'allait en sortir qu'en 2005, pour y retourner dès 2009, accusé cette fois, dans des circonstances troubles, d'avoir commandité un meurtre. Il serait alors condamné à une peine longue de 75 ans. Autant dire que le rappeur de Harlem, plus connu sous le nom de Max B, a eu peu de temps pour construire sa légende. D'autant plus que cette période courte fut troublée par ses relations houleuses avec Jim Jones. D'abord parrainé par le membre des Diplomats, qu'il avait rencontré via son ami d'enfance Cam'Ron, et après avoir été le moteur créatif de son collectif ByrdGang, il allait s'embrouiller avec lui, et s'embarquer dans l'un de ces beefs durables et mémorables dont est remplie l'histoire du rap.

MAX B - Public Domain 6: Walking the Plank

Lire la suite...

MARK BAUMGARTEN - Love Rock Revolution

, 15:22

Fugazi, Screaming Trees, Nirvana, Bikini Kill, Pastels, Teenage Fanclub, Beck, Unwound, Jon Spencer, Sleater-Kinney, the Make-Up, Built to Spill, Mirah, Modest Mouse, Gossip… Quel est donc le rapport entre tous ces groupes et musiciens importants des dernières décennies ? Quel est leur point commun, en dehors du fait qu'ils appartiennent tous plus ou moins à la grande constellation du rock alternatif, ou indé, devenu au fil des ans l'inverse de ce qu'il a d'abord été : la normalité musicale ? Leur point commun, en fait, c'est qu'ils ont tous côtoyé Calvin Johnson, qu'il les ait lancés, inspirés, ou qu'il ait été leur collaborateur et ami.

MARK BAUMGARTEN - Love Rock Revolution

Lire la suite...

COUSIN STIZZ - Suffolk County

, 23:01

C'est devenu, semble-t-il, une règle intangible : à la source de tout buzz dans le rap des années 2010, inéluctablement, il y a Drake. En effet, c'est après la diffusion d'une vidéo qui montrait le Canadien fêter son anniversaire sur le son du "Shoutout" de Cousin Stizz, que l'on a vu monter la cote de ce dernier. Produit par O'Beatz, ce morceau est devenu une sorte de tube au cours de 2014. Et l'année d'après, le rappeur a pu confirmer l'essai avec une mixtape considérée par certains comme l'une des meilleures de 2015. Il en est devenu un porte-drapeau pour Boston, une ville qui, jusqu'ici, n'a jamais vraiment été une place forte du rap.

COUSIN STIZZ - Suffolk County

Lire la suite...

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

, 23:59

Après le succès de Rap, Hip-Hop, un premier livre publié en 2012, nous récidivons avec un nouvel ouvrage. Dédié cette fois à la vogue du hip-hop indépendant des années 90 et 2000, en Amérique du Nord (mais aussi, plus marginalement, en France et dans d'autres pays), un sujet déjà largement défriché dans le livre précédent, il présente en détail 30 des scènes et 100 des albums emblématiques de ce mouvement. Dans toutes les bonnes librairies depuis le 22 mai 2014.

SYLVAIN BERTOT - Rap Indépendant

Lire la suite...

2 CHAINZ - T.R.U. REALigion

, 22:38

A y regarder de près, on remarque que certains rappeurs clés des années 2010 ne sont pas de première jeunesse. Le cas d'école, c'est 2 Chainz. C'est en effet la trentaine bien sonnée que Tauheed Epps est devenu une figure de premier plan. Avant cela, il avait été membre de Playaz Circle, avec son ami Dolla Boy, un duo signé sur le label de Ludacris, Disturbing tha Peace. Les deux hommes avaient eu leur heure de gloire en 2007, avec le single "Duffle Bag Boy", où figurait un Lil Wayne au sommet de sa carrière. Mais après deux albums, l'aventure avait pris fin, et le rappeur avait dû se réinventer en solo. Il le fit en mettant toutes les chances de son côté : il adopta un nouveau pseudonyme, moins embarrassant que celui d'avant, Tity Boi (en gros, "Garçon Nichon") ; il déploya son carnet d'adresse déjà bien rempli pour empiler une jolie collection de featurings ; et il représenta mieux que personne un trap rap générique, mais loufoque et presque bon enfant.

2 CHAINZ - T.R.U. REALigion

Lire la suite...

RAP, HIP-HOP - Albums et mixtapes 2015

, 18:00

Young Thug ou Future. Future ou Young Thug. Au vu des nombreuses sorties que ces deux là ont proposées en 2015, l'année semble avoir été une compétition vouée à les départager, et à déterminer lequel de ces rappeurs serait le plus signifiant de la décennie 2010. Pendant que l'un poursuivait son ascension, sans n'avoir jamais sorti d'album officiel, l'autre revenait ragaillardi d'une tentative malheureuse de séduire le grand public. Si l'on excepte les blockbusters adult rap qu'ont été le nouveau Kendrick Lamar et le tant attendu troisième solo de Dr. Dre, ou en France l'incroyable sensation PNL, l'un comme l'autre a dominé les débats en 2015. Cette année, cependant, a été loin de se limiter à ces quelques têtes d'affiche. La preuve en est une poignée de disques et de mixtapes marquants.

PAYROLL GIOVANNI - Stack Season

Lire la suite...

DANNY BROWN - Detroit State of Mind 4

, 22:48

Indubitablement, Danny Brown a été le trait d'union entre deux époques et deux écoles : celle du rap classique des années 90, avec son boom bap et son goût pour les samples ; et celle du nouveau siècle, avec sa dégaine de rappeur zinzin cramé par les drogues. Il a su séduire des gens dans chaque camp. Tel est d'ailleurs, probablement, le sens du titre de l'album qu'il a sorti en 2010, The Hybrid. Ce dernier, cependant, n'est pas la seule pièce de choix qu'il a proposée cette année là, ni même la meilleure preuve que le rappeur de Detroit avait grandi les deux pieds dans un rap puriste, conçu à l'ancienne. Son parfait complément a été, à quelques jours de distance, la quatrième mixtape de sa série Detroit State of Mind.

DANNY BROWN - Detroit State of Mind 4

Lire la suite...

YOUNG THUG - Slime Season 2

, 23:03

Le 31 octobre 2015, Young Thug a sacrifié à ce nouveau rituel rap, la mixtape d'Halloween. Il l'a fait en livrant une suite à son Slime Season. Comme avec la première édition, il s'est employé à faire le propre dans ses archives et à sortir au grand jour des titres enregistrés en vrac, au long des mois précédents, avec l'aide de producteurs divers et variés : ce Wheezy qui a été son principal collaborateur sur Barter 6, de grands noms d'Atlanta comme London on da Track, Southside et Metro Boomin, ou des gens moins attendus, comme Treasure Fingers de Fool's Gold. Avec une telle entreprise, on pouvait penser que le rappeur, au terme d'une nouvelle année très productive, allait racler les fonds de tiroir. Mais il n'en est rien. Slime Season 2, au contraire, se montre même supérieur à son prédécesseur.

YOUNG THUG - Slime Season 2

Lire la suite...

Désignez vos albums et mixtapes rap de l'année 2009

, 22:32

Le compte-à-rebours de Fake For Real se poursuit. Notre rétrospective sur l'année rap 2010 désormais publiée, et sans cesser pour autant de nous pencher sur l'actualité, nous nous attaquerons bientôt à l'année 2009. A nouveau, vous pourrez vous aussi faire part de vos propres choix, en désignant vos 5 albums ou mixtapes préférés de cette année. Les deux classements seront publiés simultanément.

Lire la suite...

TWO-9 - Two-9 Forever

, 22:46

Si le groupe est l'unité de base dans d'autres univers musicaux, par exemple le rock, le rap s'accommode plus difficilement de ce type d'organisation. Parce qu'il est rarement multi-instrumental et qu'il est animé par l'égotisme, il privilégie le format individuel, celui du rappeur, star accomplie ou en puissance, centre de toutes les attentions. Cependant, comme il a toujours été plus facile de réussir à plusieurs que tout seul, il a su mettre en place d'autres systèmes de collaboration, en premier lieu le collectif, un dispositif qui, du Wu-Tang Clan à Odd Future, a prouvé son efficacité. Dans une ville, Atlanta, marquée par les fortes individualités (mais qui, avec la Dungeon Family par exemple, a également su jouer du réseau), c'est la voie qu'ont choisie les membres de Two-9 pour se faire un nom.

TWO-9 - Two-9 Forever

Lire la suite...

NICKI MINAJ - Beam Me up Scotty

, 23:24

Qu'on l'aime ou pas, force est de reconnaître qu'une personne domine le pan féminin de la scène rap dans les années 2010, et que cette personne est Nicki Minaj. La New-Yorkaise originaire de Trinité-et-Tobago a su capter l'héritage des grandes rappeuses qui l'ont précédée. Elle a le bagout et le sans-gêne des Lil' Kim, Foxy Brown et Trina, et elle a aussi l'excentricité et la créativité, tant visuelles que musicales, de Missy Elliott, avec en sus (ce qui ne gâche rien, dans un monde qui continue d'avoir cette exigence envers les femmes), une plastique bien plus avantageuse. Qui plus est, son aisance au micro la fait boxer dans la même catégorie que les tout meilleurs rappeurs de notre temps, sans distinction de sexe.

NICKI MINAJ - Beam Me up Scotty

Lire la suite...

RAE SREMMURD - SremmLife

, 17:40

L'année rap 2015 a commencé par une décharge d'énergie juvénile. Le 6 janvier, en effet, annoncé par "No Flex Zone" et "No Type", singles fougueux et irrésistibles qui avaient déjà marqué 2014, sortait l'album de Rae Sremmurd. Les garçons derrière ce nom avaient beau ne pas être si jeunes que cela (les frères Khalif et Aaquil Brown, alias Slim Jimmy et Swae Lee, ont en fait passé la vingtaine), ils faisaient preuve ici d'une vitalité adolescente plus entendue depuis longtemps, et qui leur a valu d'être considérés comme une version réactualisée de Kriss Kross.

RAE SREMMURD - SremmLife

Lire la suite...

THE GAME - The Documentary 2.5

, 19:14

L'année 2015 aura été marquée, pour une bonne part, par la célébration d'une ville de la banlieue de Los Angeles, Compton, et plus particulièrement de la scène rap qui y est née, il y a une trentaine d'années. Il y eut, en mars, l'unanimisme critique disproportionné autour du nouvel album de sa dernière star, Kendrick Lamar. Et puis, pendant l'été, il y eut le carton du film Straight Outta Compton, doublé de la sortie d'un album solo trop longtemps attendu, de la part de la figure tutélaire des lieux, Dr. Dre. En fin d'année, il était donc logique que The Game se joigne à son tour à la fête, et qu'il y aille de sa propre sortie. Lui aussi, après tout, est issu de Compton. Et il est la première personne à laquelle on pense, quand il s'agit de rendre hommage au passé du rap, et d'en idolâtrer les grands noms.

xxx

Lire la suite...

YUNG GLEESH - B.C.

, 13:03

C'est principalement via la rubrique des faits divers qu'on aura entendu parler de Yung Gleesh en 2015. En mai, en effet, le rappeur de Washington, qui proclame son innocence, s'est retrouvé accusé d'agression sexuelle, ce qui pourrait bien compromettre sa carrière de rappeur. Lancée il y a quelques années déjà, après une première vie dans la go-go, celle-ci est d'autant plus fragile qu'elle a été menée en indépendant. Et il serait bien dommage qu'elle s'arrête ainsi, le court projet de 10 plages que Yung Gleesh a proposé cette année s'inscrivant dans la même lignée que Cleansides Finest 3, l'une des meilleures mixtapes rap de 2015.

YUNG GLEESH - B.C.

Lire la suite...

A-WAX - EverLasting Money

, 18:43

Trois détails marquent sur le dernier A-Wax. Le premier est la pochette, où l'on reconnait très rapidement la patte de l'illustrateur français Hector de la Vallée, ce qui confirme les relations et la cote d'amour particulières que le rappeur californien entretient depuis quelques temps avec le public de notre pays. Le second, c'est qu'en lieu et place d'un véritable album, l'homme de Pittsburg nous offre en fait deux projets, deux EPs accolés sur le même disque, le premier étant un travail solo, le second une compilation de collaborations avec des rappeurs issus de sa base, la Baie de San Francisco, dont le seul un tant soit peu connu est Baby Bash.

A-WAX - EverLasting Money

Lire la suite...

L'ORANGE & KOOL KEITH - Time? Astonishing!

, 16:12

Aujourd'hui, en 2015, alors que coexistent plusieurs générations de fans de hip-hop, les vétérans n'ont jamais été aussi présents. Visez donc le ramdam autour de la sortie du film Straight Outta Compton, et la couverture médiatique réservée au troisième solo de Dr. Dre. Même l'album le plus célébré cette année, le dernier de Kendrick Lamar, doit son succès au fait que cette jeune pousse s'adonne, pour une large part, à du rap de vieux. Pourtant, le doyen définitif, le plus frais, le plus vivace et le plus truculent des anciens, ne vient pas de Compton. Non, le vétéran ultime du rap n'est autre que ce bon vieux Keith Thornton, 52 ans, resté actif, prolifique et plus ou moins pertinent sur quatre décennies de l'épopée rap, comme il l'a prouvé une fois encore cette année avec son remarquable Time? Astonishing!

L'ORANGE & KOOL KEITH - Time? Astonishing!

Lire la suite...

A-WAX - Everybody Loves Me Chapter 2

, 20:42

Depuis quelques temps, un rappeur marche sur l'eau et personne ne le remarque, si ce n'est quelques sites spécialisés, en particulier ici en France. En activité depuis 15 ans sur la prolifique scène rap de la Baie de San Francisco, ayant déjà à son actif une discographie honorable, A-Wax enfile ces jours-ci perle sur perle. Il fut l'auteur de l'une des grandes mixtapes de 2013, Jesus Malverde. Il proposa en 2014 ce qui pourrait avoir été l'album de l'année, Pullin' Strings. Et il récidiva cet été avec EverLasting Money. Aaron Doppie, de son vrai nom, est si inspiré que même sur un projet annexe, comme la mixtape Everybody Loves Me Chapter 2, sortie entre ses deux derniers albums, il ne peut s'empêcher d'être très bon.

A-WAX - Everybody Loves Me Chapter 2

Lire la suite...

FUTURE & ZAYTOVEN - Beast Mode

, 12:52

On connaît l'histoire. Entre la déception qu'a été Honest en 2014, et l'unanimisme critique rencontré un an plus tard par son successeur DS2, Future s'est remis en selle, au profit d'une chevauchée fantastique de trois mixtapes. Sortie entre ce quasi album qu'était Monster et la très noire 56 Nights, Beast Mode est peut-être la moins célébrée des trois. Il faut dire qu'elle a été enregistrée vite fait, en deux ou trois jours, pour meubler le vide laissé par l'incarcération à Dubaï de DJ Esco, qui avait avec lui tous les enregistrements récents du rappeur. Et pourtant, elle n'en contenait pas moins tous les ingrédients nécessaires à une grande mixtape.

FUTURE & ZAYTOVEN - Beast Mode

Lire la suite...

MONEY MAFIA - The Luciano Family

, 22:22

Et si le véritable inventeur de la mixtape, telle qu'elle existe aujourd'hui, c'était en fait ce bon vieux Master P ? Le rap infréquentable et outrancier qui est maintenant la norme ; les disques remplis à ras-bord de morceaux éclectiques ; la sortie à tire-larigot de projets fabriqués à la chaîne, dans le seul but d'inonder le marché et de faire l'actu : tous ces traits distinctifs de ce que nous appelons "mixtapes" de nos jours, étaient déjà ceux du label de Percy Miller dans les années 90. Elles ressemblent plus aux sorties No Limit d'autrefois, qu'aux mixtapes qui circulaient à la même époque. L'unique différence, c'est la dématérialisation, puisqu'il n'est maintenant plus raisonnable d'espérer faire fortune en vendant des disques.

MONEY MAFIA - The Luciano Family

Lire la suite...

- page 1 de 73