Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Jacksonville

Fil des billets Fil des commentaires

YUNGEEN ACE - Life of Betrayal

, 23:14

La mort inspire Keyontae Bullard. C'est en effet après la mort de son oncle, il y a six ans, que le jeune homme de Jacksonville se consola par la pratique du rap. Et c'est en juin dernier, après une fusillade à l'encontre de sa bande et au cours de laquelle il perdit deux amis ainsi que son petit frère, que le rappeur floridien désormais connu sous le nom de Yungeen Ace (lui-même criblé de balles à l'occasion) se mit à briller. Certes, il avait commencé à sortir des titres dès 2017, notamment "Go to War", puis "No Witness" et "All In" quelques mois plus tard, et il avait déjà rejoint Cinematic Music Group. Mais juste après l'assaut qui emporta les siens, puis un bref séjour en prison, il sortit "Jungle" avec JayDaYoungan, indubitablement l'un des grands morceaux rap de 2018. Et il enchaina quelques semaines plus tard avec une mixtape, Life of Betrayal, en tout point excellente.

YUNGEEN ACE - Life of Betrayal

Lire la suite...

MOBSQUAD NARD - Nardo DaVinci

, 22:50

Ceux qui suivent de près la discographie, abondante mais toujours de qualité, de Starlito, ont dû remarquer que depuis quelques mois, le rappeur de Nashville s’est entiché d’un certain Mobsquad Nard. Celui-ci, en effet, est apparu sur plusieurs de ses sorties récentes, comme Manifest Destiny, Hot Chicken et Funerals & Court Dates 2. L'apparition de ce jeune homme, cependant, a précédé de deux ans ces collaborations. En 2015, en effet, ce rappeur de Jacksonville, en Floride, s’est fait connaître avec le titre "Right Ni". A la suite de cela, il fut cornaqué par Cinematic Music Group, la filiale de Sony qui préside déjà aux destinées de Joey Badass, Mick Jenkins et G-Herbo, ce qui permit au rappeur, actif depuis ses années de lycée dans la décennie précédente, de se faire une place dans la presse spécialisée.

MOBSQUAD NARD - Nardo DaVinci

Lire la suite...

OPPOSITION C & KOURSKY LION - The Promethazine Elevator

, 23:47

C'est l'un des grands apports d'Internet au hip-hop. Permettre à ce qui a toujours été la condition d'un bon morceau, un accord parfait entre un rappeur et son producteur, de s'effectuer sans que les deux aient besoin de se voir tous les quatre matins. C'est grâce à lui que peuvent être réalisés désormais des objets tels que ce Promethazine Elevator, un EP sorti dans le courant de 2012 par Opposition C, un rappeur de Jacksonville, Floride, avec le concours de Koursky Lion, un beatmaker bien de chez nous, domicilié en Loire Atlantique. Un océan sépare ces hommes. Et pourtant, cela ne les a pas empêché de collaborer avec efficacité.

OPPOSITION C & KOURSKY LION - The Promethazine Elevator

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS - This Is Our Science

, 23:24

Astronautalis a beau être un personnage important de la scène underground, tendance folk rap, on peine à lui trouver un album irréprochable. Le tout premier, You and Yer Good Ideas, avait été riche de promesses, il contenait des temps forts comme l'admirable "Ocean Walk", mais il sonnait encore jeune et amateur. Le second, Mighty Ocean and Nine Dark Theaters était tout à l'opposé, il bénéficiait d'une production soignée, mais il en était parfois presque trop propre, trop joli. Et le suivant, Pomegranate, a été une demie déception. Cependant This Is Our Science, sorti en 2011 chez Fake Four, est à deux doigts de l'équilibre parfait.

ASTRONAUTALIS - This Is Our Science

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS - Pomegranate

, 22:17

Par ici, on l'aime plutôt bien, Astronautalis. Avec Why?, Buck 65 et Ceschi Ramos, il est l'un de ceux qui réussissent le mieux le mélange entre indie rock, folk et rap. Parce qu’il reste quelque chose de son passé de battle MC dans son chanté / rappé, et qu'il sait faire preuve d’une virtuosité maîtrisée, il parvient à naviguer sans douleur et sans couture d'un style à l'autre, sans que cela ne jure jamais.

ASTRONAUTALIS - Pomegranate

Lire la suite...

RADICAL FACE - Ghost

, 20:35

Astronautalis est trop modeste. A écouter son jugement sur Ghost, c’est ce disque solo qui doit être le chef-d’œuvre de Ben Cooper, et non celui très bon que le MC floridien et la moitié d’Electric President ont sorti en commun l’an passé. Pourtant, il manque à ce Ghost bien fichu mais falot le petit plus que les raps du floridien avaient apporté à sa musique.

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS & BABEL FISHH - Split Series Part 2

, 21:25

Plus que jamais, XNDL et son label poursuivent leur action de prosélytes du rap indé en Europe, notamment avec ce récent split LP où sont mis en valeur l’irréprochable Astronautalis et le texan fou Babel Fishh.

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS - Interview

, 23:32

"Astronautalis est un rappeur qui chante à l'occasion, pas un chanteur qui s'essaye au rap", à la Beck, affirme une critique très pertinente du All Music Guide. La nuance est subtile, mais elle est capitale. Elle explique pourquoi la musique du Floridien est si singulière. Dans cette interview, Andy Bothwell nous détaille comment un blanc-bec adepte de battle rap a changé un jour de formule pour sortir au final l’un des meilleurs albums de cette année.

ASTRONAUTALIS - Interview

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS - The Mighty Ocean & Nine Dark Theaters

, 14:25

Cela faisait un moment qu’un petit buzz montait autour d’Andy Bothwell, alias Astronautalis, annoncé auprès du public indé comme le nouveau héros du folk rap intimiste devenu presque monnaie courante depuis le début des années 2000. Avant même sa sortie mi-2006, The Mighty Ocean & Nine Dark Theaters avait été précédé d’une rumeur favorable. Et il faut reconnaître que le Floridien a en effet très bien préparé les choses pour ce second album. Il l’a chiadé.

ASTRONAUTALIS - The Mighty Ocean & Nine Dark Theaters

Lire la suite...