Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

THE SHAPE SHIFTERS - Adopted by Aliens

, 12:56 - Lien permanent

En 2000, année faste pour la scène rap indé en général, et pour le collectif angelino en particulier, les Shapeshifters avaient pensé à tout. En plus d'un Know Future difficile à digérer, sorte de long posse cut de deux heures déclamé sur des beats informes par une palanquée de rappeurs (et malgré tout leur grande œuvre), les Californiens avaient sorti dans la foulée (sur un autre label, le Celestial de Daddy Kev), un Adopted by Aliens plus facile d'accès pour les néophytes.

SHAPESHIFTERS - Adopted by Aliens

Celestial :: 2000 :: acheter cet album

Comme l'imagerie Star Wars et Star Trek de la pochette l'attestait, cet album était fait dans le même bois que l'autre. Les Shapeshifters continuaient à acclimater les raps libres hérités du Project Blowed à la nerd culture, saupoudrant le tout d'une musique chaotique et de sons qu'ils avaient dénichés à l'autre extrémité du cosmos. Sauf que, sur cet album, certains de leurs titres prenaient la forme de vraies chansons, plutôt que d'interminables plages indistinctes les unes des autres.

Autant compilation que disque original, Adopted by Aliens recyclait "Brain Fish Oner" et "Beatle Borg", deux plages de Know Future respectivement renommés "Brainfish Reanimated" et "Beetleborg". Il en faisait de même avec "Mos Eisley", un morceau de leur premier album, Planet of the Shapes, et il reprenait aussi des extraits des EP 2012 et Triple Threat (le morceau-titre, ce "Strange Birds" d'essence old school, et ce "Mixtape Megamix" signé par Rob One, leur DJ disparu). Mais le tout était organisé de manière moins anarchique. Il bénéficiait d'un son de meilleure qualité, et il était agrémenté de scratches bien sentis.

Cet album presque normal serait la meilleure porte d'entrée chez les Shifters, avec ses petites mélodies, celles pondues par le précieux Omid Walizadeh sur l'introductif "Who's Got Presents?", par Fat Jack sur un "Wake Up Dead" où figurait Mikah 9 de Freestyle Fellowship, ou avec le piano qui accompagnait les rappeurs quand ils philosophaient sur la fuite du temps, sur "Words of Wizdumb". Accompagnés par la voix chaude et erratique d'Awol One ("Flossin'"), même les sons les plus obtus s'avéraient accrocheurs. Et il ne faut pas omettre de citer l'épique finale "Korn Bizkit", quand les Shifters tournaient en dérision le nu metal.

Sur Adopted by Aliens, seuls les délires sans fin de Circus étaient une épreuve pour les non-initiés. Il fallait avoir déjà goûté le reste pour parvenir à apprécier cela, puis pour passer à Know Future et pour comprendre enfin ce qu'était alors la formule des Shapeshifters : une réactualisation du hip-hop créatif, ouvert et exubérant du "Planet Rock" d’Afrika Bambaataa (dont les Californiens proposaient d'ailleurs une version pour 2012) ; et au-delà, la vraie musique de l'an 2000.

Vos 5 albums / mixtapes 2000

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2000. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le jeudi 7 août 2014, 16:53 par Duck Feeling

Bonjour,

D'abord un grand merci pour votre nouveau livre sur le rap indépendant, j'y ai découvert de nombreux excellents disques. Une superbe lecture !

J'ai commandé Adopted By Aliens des Shape Shifters, et j'ai reçu quelque chose qui ressemble à un bootleg (le CD est un CD-R, l'artwork est imprimé en basse définition, il n'y a pas de code-barres).

J'ai cru comprendre que les Shape Shifters étaient fameux pour leur côté DIY. Est-ce que cet album en fait partie, s'agit-il de la version normale ou bien d'une contrefaçon d'après vous ?

Merci beaucoup et encore bravo pour votre livre. J'espère qu'il y en aura d'autres sous votre plume !

Duck

2. Le vendredi 8 août 2014, 11:58 par codotusylv

Merci concernant le livre !

Je suis loin de chez moi et de ma discothèque en ce moment, mais pour autant que je me souvienne, c'est un vrai CD. Ceci-dit, c'est vrai que les sorties Shape Shifters, et West Coast Underground en général, sont souvent très artisanales. Il peut arriver qu'un disque édité un temps en CD ne soit plus disponible ensuite qu'en CD-R, bien que toujours distribué par les mêmes. Pas version normale, donc, mais pas contrefaçon non plus. J'aurais presque dû mettre un avertissement dans le livre, beaucoup de disques cités étant très confidentiels et difficilement dispoonibles. Sur quelle plateforme a-t-il été commandé ?

3. Le vendredi 8 août 2014, 16:22 par Duck Feeling

Merci pour votre réponse !

Effectivement, en flânant sur le site de Celestial que vous avez placé en lien, il semblerait que l'album soit désormais disponible en CD-R. J'ai commandé mon exemplaire chez un vendeur d'Amazon.com Marketplace, celui-ci m'assure qu'il s'agit d'une copie légale et je veux bien le croire.

Mon côté maniaque me pousse toutefois à rechercher l'album en première édition. Un si bel artwork, ça ne se loupe pas, héhé.

Il y a effectivement des albums difficiles à trouver dans votre livre, mais ça rend la chasse aux pépites palpitante aussi. J'ai pu contacter Jimmy Greek par exemple, qui a retrouvé un exemplaire de The Preferred Remedy et va me l'envoyer avec d'autres albums, en échange d'un exemplaire de votre livre que je lui ai envoyé.

Le seul album que je cherche activement à prix convenable est The Cenobites LP, mais ça viendra, j'en suis sûr !

En tout cas merci encore pour la réponse !

Duck.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet