Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

TOOLSHED - The Lost

, 22:46

Non content d'exister encore, Toolshed reste fidèle à sa recette. Sorti quatre longues années après son dernier album, Relapse, ce The Lost daté de 2011, signé chez le tout aussi increvable label Hand'Solo, et regroupant des titres originaux accompagnés d'une poignée de remixes, ne dépaysera aucun des connaisseurs qui ont déjà goûté au hip-hop bondissant et jaillissant du groupe de Toronto.

TOOLSHED - The Lost

Lire la suite...

TOOLSHED - Schemata

, 12:22

Donner une consonance live à son hip-hop, l'accompagner des sonorités de "vrais" instruments, n'a pas toujours été une approche couronnée de succès. Le groupe le plus connu à s'y être essayé, les Roots, n'a lui-même pas toujours évité les écueils de la formule. Et quand un rappeur se distingue dans ce style, c'est plus souvent par ses prestations scéniques que pour la qualité de ses disques. Parsemé de sons de guitares, saxos, basses et batteries bondissants, doublé de raps facétieux, dynamiques, rythmé de scratches énergiques, le deuxième album de Toolshed, groupe de London, Ontario, se tirait cependant de l'exercice avec les honneurs.

TOOLSHED - Schemata

Lire la suite...

TOOLSHED - Relapse

, 22:02

S’il existait un concours officiel des meilleurs rappeurs non signés, Toolshed aurait pu gagner plusieurs fois. Le groupe de London, dans l'Ontario, a beau avoir produit trois albums plus impeccables les uns que les autres, tous sont sortis en autoproduction. Mais depuis l’aventure des Sequestrians et ce quatrième disque sorti fin 2006, c’est sur Backburner que ce trio ô combien atypique propose son rap endiablé. Oh, le label de Jesse Dangerously, Bending Mouth, Wordburglar et Johnny Hardcore n’est certes pas le plus illustre et le plus exposé de la scène rap, fut-elle canadienne. Mais cela fait plus sérieux, et c’est peut-être un premier pas timide vers une exposition méritée. En tout cas, Timbuktu, Choke et Psybo semblent avoir saisi l’occasion pour sortir un de leurs disques les plus festifs, comme en témoignent des "Texas Rangers", des "Irish Carbomb" et des "Random Update" plus entraînants que jamais, même si le noir "Relapse" et le lent "Last Time" final avec Selfhelp de Bending Mouth apportent ce qu’il faut de contraste.

TOOLSHED - Relapse

Lire la suite...

TOOLSHED - Illustrated

, 07:36

Illustrated est du même tonneau que Schemata, le très bon album qui nous avait fait découvrir Toolshed en 2002. Il est aussi de la même veine que le disque sans titre qu'ils ont sorti encore auparavant, en 2000. Et, sans doute, que leurs autres enregistrements, presque introuvables. Timbuktu (raps, prod), Choke et Psyborg (raps), B Swizzle (cuts), Danny Miles (percussions), Andrew McCormick (basse) et Pat Giles (guitare) ne cherchent pas à changer de style et de saveur.

TOOLSHED - Illustrated

Lire la suite...