Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Freestyle Fellowship

Fil des billets Fil des commentaires

FREESTYLE FELLOWSHIP - Innercity Griots

, 22:49

L’uchronie est un sous-genre de la science-fiction qui imagine ce que notre monde serait devenu, si l’histoire des hommes avait pris un tour différent. C’est aussi un exercice que Freestyle Fellowship semble avoir appliqué au hip-hop. Sur ses deux indispensables premiers albums, un To Whom It May Concern visionnaire mais confidentiel, puis un Innercity Griots nettement mieux distribué, le groupe de Los Angeles proposait en effet un rap californien différent, un rap qui avait évolué selon sa logique à lui, comme si le style gangsta local n’avait jamais existé.

FREESTYLE FELLOWSHIP - Innercity Griots

Lire la suite...

FREESTYLE FELLOWSHIP - To Whom it May Concern

, 23:05

Le premier Freestyle Fellowship, To Whom It May Concern appartient sans conteste à la catégorie des albums cultes. Et comme tout bon album culte, ses débuts furent plutôt laborieux. En 1991, à l’heure où Los Angeles s’embrase au son du gangsta rap, Aceyalone, Mikah 9, P.E.A.C.E., Self Jupiter, J. Sumbi et M.D. Himself, des habitués de l'open mic du Good Life Café, semblent en effet s'être bien trompés d’époque. Sur fond de jazz mutant, leur posture arty, leurs longues improvisations et leurs flows de folie sont à mille lieux des envies du moment.

FREESTYLE FELLOWSHIP - To Whom it May Concern

Lire la suite...