OTM - Off The Mussle (Deluxe)

Il y a quelques temps, nous vous disions comment des gens tels que Key Glock et Big Moochie Grape maintenaient en vie le souvenir de Young Dolph, à travers des albums hommages tout autant que par leurs propres sorties. Eh bien, à l'autre bout des Etats-Unis, il se passe la même chose avec l'autre grand disparu de l'an passé, Drakeo the Ruler. Ses acolytes de la Stinc Team ne l'oublient pas. Ils continuent à investir son style, que l'on parle de son frère Ralfy the Plug, qui sort des projets à un rythme infernal, ou des nouveaux venus, Blue Pesos et Duffy du duo OTM. Ceux-ci ont sortis cette année un album intitulé Long Live Drakeo, tout comme il existe un Long Live Dolph. Et la version rééditée et augmentée de leur album de l'an dernier, Off The Mussle, est dédiée aux deux rappeurs morts de la bande, Drakeo donc, et Ketchy the Great.

OTM - Off The Mussle (Deluxe)

Leur morceau le plus notoire est d'ailleurs le remix de "Cliff Hanger", auquel a participé Drakeo, et dont la vidéo a été la dernière tournée avant son décès. Ce titre, c'est l'exemple même du style de la Stinc Team : un instrumental indolent, de grosses bases pour marquer la menace, quelques claquements de doigt pour donner au tout une souplesse typiquement West Coast, des paroles brutes délivrées dans un quasi-murmure, avec un soupçon d'ironie, l'air de rien. Cette formule, les deux rappeurs la déclinent tout au le long de cette version deluxe de 100 minutes et de 32 titres (ils en ont tout simplement placés 12 nouveaux avant les 20 originaux).

Drakeo est cité ("the truth hurts", etc.), la Stinc Team est souvent invoquée, et seuls ses membres et compagnons de route sont conviés ici : Ralfy the Plug, Young Bull, SaySoTheMac et, on le devine, les producteurs maisons JoogSzn et Ron-Ron the Producer, responsables sans doute de ces beats lents et évanescents qui privilégient les nappes et les touches de piano, de cette longue suite de morceaux sans tube, mais sans déchet non plus. Par cet album comme par leurs déclarations, Pesos et Duffy montrent à qui mieux mieux leur volonté de faire vivre leur mentor après sa mort, prenant le parti de leur idole contre le traitre Remble (découvert par Drakeo, celui-ci lui aurait ostensiblement tourné le dos), se faisant plus royalistes que le roi.

Mais la particularité d'OTM, c'est d'être un duo. Il profite de la complémentarité des voix, voilée pour Pesos, plus claire pour Duffy. Complices, ces vieux amis de collège se balancent l'un après l'autre des propos froids et pince-sans-rire sur les thèmes les plus brutaux (drogue, vols, violence), ils pratiquent un shit-talking de saison que l'on a déjà comparé à celui de RMC Mike et Rio Da Yung OG, à très juste titre puisque le duo a déjà confirmé son admiration pour la scène de Flint. Ainsi OTM atteint son but : perpétuer le style du rappeur californien mort le plus influent de ces dernières années, et lui assurer un avenir à travers une nouvelle coloration.

Acheter cet album

PS : toujours au taquet, le site Passion of the Weiss a récemment interviewé le duo.
passionweiss.com/2022/03/23

PPS : pour en savoir plus sur OTM, se référer à l'excellente émission Fusils à Pompe.
fusilsapompe.tumblr.com

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Vous pourriez aussi aimer...

  • C.V.E. - We Represent Billions C.V.E. - Chillin Villains: We Represent Billions
  • THEY HATE CHANGE - Finally, New THEY HATE CHANGE - Finally, New
  • PARIS - Sleeping With The Enemy PARIS - Sleeping with the Enemy
  • YOUNG THUG & DJ SWAMP IZZO - I Came from Nothing YOUNG THUG & DJ SWAMP IZZO - I Came from Nothing
  • BIG MOOCHIE GRAPE - East Haiti Baby BIG MOOCHIE GRAPE - East Haiti Baby
  • NAPPY ROOTS - Watermelon, Chicken & Gritz NAPPY ROOTS - Watermelon, Chicken & Gritz
  • SPEAKER KNOCKERZ - Married to the Money SPEAKER KNOCKERZ - Married to the Money
  • GUNPLAY - ALL Bullshit Aside GUNPLAY - ALL Bullshit Aside

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.