C.V.E. - Chillin Villains: We Represent Billions

Les Californiens de C.V.E. ont beau avoir été au cœur de la scène Project Blowed, ils ont toujours été des dilettantes, des amateurs qui ont cumulé les sorties bancales. Mais ils ont été influents, ils ont impressionné des gens basés sous d'autre cieux. Par deux fois, ils ont refait surface grâce à ces admirateurs venus d'horizons improbables. Issu de la scène de rappeurs blancs du Maine dont proviennent aussi Sole et Anticon, le label Milled Pavement les a aidés ainsi à sortir en 2010 un album à peu près digne de ce nom, Not Like Those. Et douze ans après, son fondateur Arlen Dilsizian étant fan, c'est au tour du label ougandais Nyege Nyege de rendre hommage à Riddlore et compagnie avec We Represent Billions, une sortie qui compile archives inédites et morceaux sortis sur Afterlife Recordz, tous enregistrés de 1993 à 2003.

C.V.E. - We Represent Billions

En 2022, grâce à ces Africains, et si longtemps après les heures glorieuses du Good Life Café, nous voici donc replongés dans cette histoire alternative du rap californien représentée par toute l'école Project Blowed. En lieu et place du doux g-funk promu alors par la portion la plus visible du rap californien, nos rappeurs restaient alors fidèles au son soutenu de l'électro hip-hop d'abord prisés du côté de Los Angeles, comme en témoigne le tube "Let's Get It On", le morceau "Made in Chillz Ville" avec ses sons synthétiques bizarres, ou bien, d'emblée, "All Over Da Globe", le titre manifeste de Chillin' Villain Empire, celui d'où est tiré le titre de l'album :

Villainz we represent millions, all over the globe
chillin' ain't done nothing, but they want us under control

Vauriens, nous représentons des millions, à travers le globe
"chiller" n'a rien fait de mal, mais ils nous veulent sous contrôle

Ce refrain le laisse entendre : toute jouasse et ludique qu'elle fut, la musique de C.V.E. n'était pas dénuée de conscience sociale. Ce morceau est, avant tout, une protestation contre la criminalisation des Noirs et le délit de sale gueule. Il y a toujours eu une certaine forme d'engagement chez ce groupe, contre l'autorité, contre la brutalité policière. Plus que d'autres sur la scène du Good Life Café, à travers quelques uns de leurs standards comme "Thugs and Clips", présent sur cette compilation, ou ce "Let's Get It On" rythmé par des explosions et des détonations, ils ont aussi toujours eu une odeur du soufre, celle des gangs et du ghetto.

Mais naturellement, ce qui distingue avant tout C.V.E., la carte maitresse de Riddlore, NgaFsh, Tray-Loc et associés, ce qu'on retient le mieux de leur art, ce sont leurs flows, techniques, malléables, complexes, imprévisibles, prompt à d'invraisemblables accélérations comme sur le soutenu "Bring It On", et néanmoins mélodiques. C'est une démarche expérimentale, comme sur "Made in Chillz Ville", ou en plus des sons étranges susmentionnés, les protagonistes s'aventurent à rapper les uns sur les autres. C.V.E., c'était l'âpreté du rap de rue tout comme les audaces stylistiques de l'underground. C'était du hip-hop à la fois gangsta et arty, bien avant que Kendrick Lamar, un admirateur revendiqué de la scène Project Blowed, n'accorde à son tour ces deux termes d'apparence antonymiques. C'était du rap arrivé bien trop tôt, à une époque qui n'était pas prête. Espérons que cette initiative de Nyege Nyege le rappelle.

Acheter cet album

Évaluer ce billet

4/5

  • Note : 4
  • Votes : 1
  • Plus haute : 4
  • Plus basse : 4

Vous pourriez aussi aimer...

  • WAYNE616 - Grease Files WAYNE616 - Grease Files
  • TRAPLAND PAT - Trapnificent TRAPLAND PAT - Trapnificent
  • SMOOTHE DA HUSTLER - Once Upon A Time In America SMOOTHE DA HUSTLER - Once Upon a Time in America
  • CASH KIDD - No Socks CASH KIDD - No Socks
  • THEY HATE CHANGE - Finally, New THEY HATE CHANGE - Finally, New
  • PARIS - Sleeping With The Enemy PARIS - Sleeping with the Enemy
  • DAMEDOT - Courtesy of the Mafia DAMEDOT - Courtesy of the Mafia
  • OTM - Off The Mussle (Deluxe) OTM - Off The Mussle (Deluxe)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.