SPARKHEEM - U Hear Me?

"Aye Terk… Sparkheem". Ce petit tag, beaucoup l'ont entendu un jour. Tous ceux, en tout cas, qui depuis quelques années s'intéressent à la sémillante scène du Maryland. Composé de son nom d'artiste et d'un autre de ses surnoms, Terk, il est celui du principal responsable du son de l'endroit. Car en plus d'un désormais fameux "DMV flow", il existe bel et bien un "DMV beat", fait de rythmes trap et de pianos lugubres aux airs de B.O. de films d'horreur, dont Sparkheem est l'artisan principal. U Hear Me est son second album rien qu'à lui. Et naturellement, avec la participation de ses acteurs majeurs tels que Goonew, Lil Dude, Lil Gray et Tae Dawg, avec aussi celle de seconds couteaux, il est une photographie fidèle de cette scène très vivace.

SPARKHEEM - U Hear Me?

Chargée de plus de vingt titres, et donc très logiquement inégale, cette sortie mineure et composite a néanmoins le mérite de ne pas à s'arrêter à une formule. Au ton horrifique de Goonew, répondent les chantonnements tristes et pensifs de Tae Dawg sur "Jammers" et de TFR Natu sur "Designer", ou encore les mélodies de Yung Vacay sur "Amnesia". Aux titres les plus menaçants comme le lourd "Timing" de TTM Dawg, s'opposent des marmonnements tout aussi inquiétants, comme ceux de Keezah et de Lil Dude sur la guitare latine de "Used To Be Broke", ou bien encore la langueur de "Crucify". Et si les plages sont pour la plupart simples, d'autres s'autorisent plusieurs mouvements, comme le "Pirate/Steve Francis" de Lil Xelly.

Parmi les moins connus, les murmureurs dans le style de Goonew, tels que Kayvo, sont complétés par des crooneurs tristes comme Joony. Sparkheem convie aussi quelques intrus, comme A$AP Ant, l'ancien de l'A$AP Mob, venu de tout près (Baltimore), ou bien encore, issu de la nouvelle garde d'Atlanta, Slimesito sur un très bon "Shitbag Gang". Et quelques quasi-tubes relèvent le tout comme ce minimaliste "Blow" tout en cloches, avec TTM Dawg & Lil Gray, ce conclusif "Daily" interprété semble-t-il par le producteur lui-même, ou ce "Chasing Smoke" qui rappelle à quel point l'alchimie opère quand Sparkheem s'allie à Lil Gray, qui montre une fois encore qu'ils forment ensemble le duo le plus vaillant de la scène rap du Maryland.

Acheter cet album

Évaluer ce billet

4/5

  • Note : 4
  • Votes : 1
  • Plus haute : 4
  • Plus basse : 4

Vous pourriez aussi aimer...

  • GUNPLAY - ALL Bullshit Aside GUNPLAY - ALL Bullshit Aside
  • PUSHA-T - It's Almost Dry PUSHA T - It's Almost Dry
  • CAM'RON - Purple Haze CAM'RON - Purple Haze
  • 42 DUGG & EST GEE - Last Ones Left 42 DUGG & EST GEE - Last Ones Left
  • DR. DRE - 2001 DR. DRE - 2001
  • FREDDIE GIBBS - Cold Day in Hell FREDDIE GIBBS - Cold Day in Hell
  • COOTIE - Welcome to the Trap COOTIE - Welcome to the Trap
  • CAPONE-N-NOREAGA - The War Report CAPONE-N-NOREAGA - The War Report

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.