Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LIL MAMA - VYP Voice of the Young People

, 22:36 - Lien permanent

L'une des premières passions de Niatia Kirkland, ce fut la danse. La New-yorkaise en a vécu un temps, et pendant cinq années, elle a fait partie du jury de America's Best Dance Crew, une émission sur MTV destinée à élire les meilleurs danseurs du pays. Il n'est donc pas étonnant que le titre qui l'a fait connaître, "Lip Gloss", ait été taillé pour les clubs. Ce tube de l'été 2007 était très minimaliste, à tel point que la rappeuse s'y offrait une strophe sans musique. On n'y entendait que des percussions, en plus de ses paroles inconséquentes consacrées à son brillant à lèvres et célébrant les produits de beauté Mac et L'Oréal. A l'écoute d'un tel morceau, au vu aussi de sa collaboration avec Avril Lavigne sur le titre "Girlfriend" et de sa brève intégration à TLC en lieu et place de Left Eye (qu'elle avait incarnée en 2013 dans le biopic consacré au groupe), il était évident que le domaine de Lil Mama, ce serait celui de la hip-pop, de la variété rap, de la musique grand public.

LIL MAMA - VYP Voice of the Young People

Zomba / Jive ‎:: 2008 :: acheter cet album

C'est en tout cas dans cette direction qu'allait son premier album. Sorti en 2008 dans la foulée de "Lip Gloss", avec le renfort d'une armée de producteurs (dont des pointures comme Cool & Dre, Scott Storch, T-Pain, The Runners et Dr. Luke), VYP Voice of the Young People comptait bien donner un successeur à son tube. Tel était sans doute le sens de "One Hit Wonder", l'un des premiers morceaux du disque : avec sa musique rythmée et ses paroles fières, Lil Mama comptait être autre chose que la fille d'un seul tube. Elle en tentait donc une poignée d'autres.

C'était le cas au début, quand elle usait d'un refrain chanté de Chris Brown et de l'Auto-Tune de T-Pain sur "Shawty Get Loose", qu'elle s'aidait du même encore sur "What It Is (Strike A Pose)", ou qu'elle mariait des sons très Dirty South à la comptine "The Wheels on the Bus", sur "G-Slide (Tour Bus)". Ca l'était aussi à la fin avec les cuivres puissants de "Make It Hot", puis avec le très club "Pick It Up". Et quand elle ne cherchait pas à faire danser, Lil Mama jouait sur la corde sensible, comme avec "Broken Pieces", où elle confessait une relation toxique sur fond de guitare langoureuse, sur "Swim" où elle s'imaginait en petite sirène condamnée à une romance impossible, et sur la jolie chanson d'amour chantée "Truly In Love".

Lil Mama faisait des chansons accrocheuses pour le grand public, et pourtant, elle n'avait pas toujours vu la vie en rose. Son pseudonyme, elle le tenait du fait que, fille aînée de sa fratrie, elle avait dû élever ses frères et sœurs, alors que sa mère luttait contre un cancer du sein, Sans domicile fixe, sa grande fratrie vivait alors dans des foyers. Passée la salve de singles qui ouvrait l'album, et avant qu'elle ne dévoile sa face sentimentale, ce passé difficile transparaissait dans quelques morceaux. “Stand Up”, par exemple, chroniquait la vie délicate du ghetto. "L.I.F.E." passait en revue tout ce qui y allait de travers : addiction à la drogue de sa mère, grossesse adolescente ou violence domestique. Et sur ce "College" magnifié par le joli refrain de Yirayah, elle parlait de visites à son père incarcéré.

Ces titres, les plus sombres derrière les paillettes, étaient parmi les meilleurs de l'album. Et peut-être est-ce pour cela, et parce que son label ne sut pas capitaliser tout à fait sur le succès de "Lip Gloss" (l'album fut repoussé maintes fois), que ce VYP Voice of the Young People tout à fait honnête ne rencontra pas totalement le succès escompté. Par la suite, la carrière musicale de Lil Mama, prise en tenaille entre ses prestations télé et ses quelques expériences d'actrice, et compromise par un incident notoire avec Jay-Z et Alicia Keys (à leur grand mécontentement, la rappeuse les avait rejoints sur scène sans y être invitée), se montra erratique.

Vos 5 albums / mixtapes 2008

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2008. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet