Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

DANNY WINNIN - Going For the Win

, 23:33 - Lien permanent

Ça n'arrête pas, c'est un réservoir sans fin, une source inépuisable. Chaque année, depuis un bon moment déjà, Detroit est la scène rap la plus exaltante du monde. Elle est la plus prolifique, la plus riche. Et le plus fort dans tout ça, c'est qu'à chaque fois, ce sont de nouveaux noms qui sortent, c'est un autre artiste qui s'impose. Parmi la récente promotion, figure Danny Winnin. Celui-ci, à vrai dire, n'est pas tout à fait un nouveau-venu. Les plus avertis l'auront découvert ces deux dernières années grâce à The Chosen One et City of Bosses, des projets plus que recommandables sortis sous le pseudonyme alternatif de Danny Always Win (ou Alwayswin). Mais le plus récent Going For the Win mérite tout autant l'attention.

DANNY WINNIN - Going For the Win

Autoproduit ‎:: 2019 :: acheter cet album

La formule est toujours la même, mais sur Going for the Win, le rappeur de Mack Avenue, à East Side Detroit, en déploie toutes les déclinaisons. Il oscille entre les hymnes nerveux et énergiques qui ont remis sa ville au cœur du rap, des saillies agressives paranoïaques comme "Going for the Neck", des bizarreries inquiétantes comme "Too Turny" et les complaintes de gangster de saison à la "Going for the Win" et "Like Me". Et tout cela avec le même propos, dans le même but : parler argent, être hostile, rendre compte de la dureté et des périls de la jungle urbaine.

La formule est générique, le discours est routinier. Mais de tout cela, émergent les bijoux habituels, comme avec l'implacable piano de "Big Bag on Me", avec Marco Skeezy, le posé mais menaçant "Blessings", ou encore "Cuttin Up", le duo déchainé avec le possédé Project Paccino qui clôt idéalement le projet. La scène de Detroit ne s'arrête pas, c'est un réservoir sans fin, c'est une source inépuisable. Et au vu de la liste d'invités sur Going for the Win, une longue liste dont Icewear Vezzo, Lil Beno, Snap Dogg et, à deux reprises, le Project Paccino déjà cité, sont à peu près les seuls déjà identifiés, ça n'est pas près de s'arrêter. Et ça, c'est bien.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet