Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

COUSIN FIK - Hacksaw Ben Thuggin'

, 22:56 - Lien permanent

On ne sait pas exactement de qui Fik est le cousin, mais au moins, on connaît sa famille. Le rappeur de Vallejo, en effet, est un proche d'E-40, qu'il a accompagné sur Revenue Retrievin Graveyard Shift, et il est membre de son label, Sick-Wid-It Records. Même s'il est encore trop peu couvert par les médias, en dehors de sa Bay Area d'origine, il a commencé à se faire un nom en 2010, avec le disque No Gravity, et avec le single "Kaboom (How Da Beat Go)" qui en était issu, avant de remettre le couvert en 2012 en sacrifiant au rituel du Tonite Show avec DJ Fresh.

COUSIN FIK - Hacksaw Ben Thuggin'

Sick-Wid-It :: 2011 :: télécharger la mixtape

Pile entre ces deux sorties, cependant, il a proposé une mixtape, Hacksaw Ben Thuggin, parrainée par DJ Amen et DJ Rah2k et qui, bien que sortie de manière plus discrète et quasiment ignorée par la critique, pourrait bien être l'une des plus remarquables de l'année 2011. Sortie le jour même d'Halloween, elle en porte la marque, avec ses clins d'œil aux films d'horreur, Cousin Fik prétendant même former un groupe avec Freddy Krueger, Jason Voorhees et Michael Myers, au milieu de cris d'effroi et des hurlements de loups de "Dat Killa Crew", et déclarant être un vampire avec le refrain ingénu d'un singulier "I Am A Vampire" déclamé sur une guitare acoustique en compagnie du fils d'E-40, Droop-E. Ailleurs, ce sont les stars du catch qui semblent le préoccuper. Et pour le reste, le rap souvent licencieux de Cousin Fik se situe, comme pour tous ses compères de la Baie, pile à mi-chemin de la rue et du club, et jamais très loin des filles.

Mais l'essentiel est ailleurs, bien sûr. Dans des jeux de langage, comme avec le débit particulièrement saccadé de "Yeah Hey!", par exemple. Et dans les beats, d'horizon assez large, navigant entre des sons synthétiques et des rythmes trépidants hérités de la hyphy locale ("I Got It", "Ruthless", "Extra Hard", "Damn Doe" et "Ghost of Hyphy"), et un cloud rap de saison en 2011 (le très bon titre introductif "Hacksaw Ben Thuggin'", la moins convaincante ode aux bitches "I Needa…"), et parsemés avec bonheur de passages moins attendus, comme avec les chants et cordes soul de "Soul Flo" ou le très mélodique "I'm a Beast". Et pour couronner le tout, le Californien réinterprète avec éclat et réussite une version remixée de l'un des tubes de l'année, le "I Follow Rivers" de la Suédoise Lykke Li, terminant en apothéose une mixtape où les déchets se font rares.

Vos 5 albums / mixtapes 2011

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2011. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet