Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LIL UGLY MANE - Mista Thug Isolation

, 15:54 - Lien permanent

Three 6 Mafia les a bien mérités, son Oscar et sa reconnaissance tardive. Autrefois cantonné au fond du gouffre du rap sudiste, le groupe de Memphis a eu une postérité impressionnante, jusqu’à nos jours, en 2011 et 2012, où son hip-hop sale, imprégné d’occultisme et de satanisme, suscite encore des vocations. C’est ce qu’indique en tout cas l’émergence récente d’un collectif, le Raider Klan, dont la figure la plus visible est SpaceGhostPurrp, un Floridien apparu dans l’ombre de l’A$AP Mob d’A$AP Rocky, et porté par un redoutable marketing viral sur Internet.

LIL UGLY MANE - Mista Thug Isolation

Autoproduit :: 2012 :: acheter la mixtape

Que Lil Ugly Mane, un rappeur de Virginie, fasse partie de ce Raider Klan, on n’en est pas certain. Il semble en tout cas être le concepteur des pochettes d’un certain goût, tout en lettres argentées et en images morbides, prisées par le collectif, et il est apparu sur le Blackland Radio 66.6 de SpaceGhostPurrp. Et avec ce Mista Thug Isolation, s’exprimant sur les beats déglingués d'un voisin de Richmond, Shawn Kemp (lequel pourrait être en fait la même personne que le rappeur), notre homme a sans doute sorti le meilleur album de cette scène aux contours flous.

Ici, la recette est simple. Notre homme réinvestit le pire du pire du gangsta rap, c’est à dire le meilleur, et l’atmosphère gothique mal dégrossie du Three 6 Mafia des années 90, et il cuisine tout cela avec une hargne caractéristique des rappeurs blancs, et avec les sons hallucinés du hip-hop indé d’il y a dix ans, du genre qui font délicieusement mal aux oreilles (cf. la première plage, "No Slack in My Mack"). Cela est agrémenté à l’occasion par des voix de zombis et des mélodies mortuaires (le piano de "Hoeish Ass Bitch"), cultive un goût pour les morceaux fracturés ("Mona Lisa Overdrive"), et navigue sans cesse de beats graves et vaporeux et de coulées de synthétiseurs sales à de la pure agression sonore.

Cette agression est également verbale. Sur Mista Thug Isolation, il est question de bitch à tous les étages, de traiter les femmes comme des prostituées, comme nous y avait invité autrefois le Ruler ("Slick Rick"), de fumer des joints ("Radiation"), de décharger son Uzi (les deux versions de "Bitch I’m Lugubrious") et de boire du jus de cafard ("Cup Fulla Beetlejuice"). C’est too much, tout le temps. Mais c’est aussi cela qui est jouissif, si l’on pardonne à Lil Ugly Mane d’avoir fait bien trop long, ou d’avoir qualifié de bonus des titres qui auraient eu leur place au coeur de l’album.

Vos 5 albums / mixtapes 2012

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2012. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le vendredi 6 avril 2012, 21:55 par JeeAsh

ça fait plaisir de lire des posts en français sur lil Ugly Mane que moi aussi j'apprécie énormément et je pense que je ne suis pas le seul. Pour les amateurs, voici un article que j'avais posté sur mon blog en Février à l'occasion de la sortie en édition limitée de la tape Criminal Hypnosis: http://jeeash.howtodebut.org/?p=344...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet