Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

JASON THE ARGONAUT - Keyboard to Life

, 22:41 - Lien permanent

Moins bon que le Atomik Age du comparse Elon.is mais à son image, Keyboard to Life a ses moments d’ennuis. Mais en bout du course il se montre assez recommandable.

Sunset Leagues :: 2003 :: acheter ce disque

Jugement en demi-teinte pour ce disque de Jason the Argonaut, pilier de Disflex-6 (le groupe californien signé chez Lex Records) et du collectif Sunset Leagues. Chez Jason, ça parle de la difficulté de concilier rap et vie professionnelle (manifestement le thème le plus rabâché du moment) sur le pénible "Corporate MC", de l’amour du hip hop sur le nettement meilleur "Ment to Be", de problèmes d’alcool sur "Rock Steady (Addiction Song)", sans oublier une dose académique d’introspection et d’histoires d’amour déçu, le tout sur fond de boucles carrées, sombres et pas rigolotes produites essentiellement par le rappeur lui-même. Bref, notre argonaute reste grave, nous sommes loin des cortèges de fantaisies de certains voisins de palier californiens. Mais au fil des écoutes, l’armure se fend, le synthé minimaliste se révèle moins ingrat qu’il ne paraissait et l’album dévoile quelques charmes. Ici, ce sera un petit détail musical (la fin de "Consider This"), plus loin, un morceau entier ("Show Stopper", "Ment to Be", "Firebird", "Trunk" avec Lazerus Jackson). Moins bon que le Atomik Age du comparse Elon.is sorti l’an dernier mais à son image, Keyboard to Life est austère, il ne paie pas de mine, il a ses moments d’ennuis, mais en bout du course il se montre assez recommandable.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet