Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

UNKNOWN PROPHETS - World Premier

, 22:52 - Lien permanent

Ils ont beau avoir été adoubés par DJ Abilities et Slug, les Unknown Prophets de Minneapolis n'en sont pas moins assez problématiques, avec leurs thèmes rabachés sur fond de piano sans surprise et de rap Mozart.

NE Time Entertainment :: 2001 :: acheter ce disque

Sur le papier, les prophètes inconnus responsables de ce World Premier semblent intéressants. Mad Son et Big Jess sont en effet issus de la galaxie Rhymesayers et de cette scène de Minneapolis qui a su trouver un chemin entre hip hop d'avant-garde et rap hibernatus. Ils sont d'ailleurs adoubés par deux maîtres des lieux, DJ Abilities et Slug, qui participent chacun à un titre. Sur disque, les Unknown Prophets sont toutefois plus problématiques, déclamant sans originalité des thèmes déjà bien balisés sur fond de piano sans surprise et de rap Mozart.

De nombreux titres utilisent en effet des samples de musique classique, et c'est assez insupportable. Boucles accrocheuses de cordes et de flûtes soutiennent ainsi "Take it Here", "World Premier" ou "4 the Kidz". Mais bon, après tout, restons fidèles à nos quelques principes. Peu importent les samples et l'origine, peu importe que tel ou tel ait opté pour une solution de facilité, seul compte le résultat. Et pour être totalement honnête, celui-ci n'est pas si mal, tout du moins sur les deux premiers morceaux cités, qui font gentiment dodeliner de la tête. "4 the Kidz" en revanche, mais le titre parle de lui-même, est un désastre.

La plupart des autres titres de World Premier sont malheureusement aussi transparents, avec une prime aux essais de rap mélancolique comme "With Who?" et "Be About It". Même chez les rappeurs du Minnesota, n'est pas Slug qui veut. La palme du désastre revient à l'immonde "Human". Imaginez un instant du rap chrétien accompagné par Richard Clayderman. Ca fait peur, hein ? Eh bien vous y êtes. Le long de ce titre innommable accompagné d'un piano tout larmoyant, les Unkown Prophets demandent à Dieu le Tout Puissant de leur pardonner leurs fautes : "money sex and drug is all we know ... forgive us Lord for not knowing what we're doing, we're only human". Manque de bol, ce titre est lui-même à ajouter à la longue liste de leurs péchés.

Trois des titres de World Premier, toutefois, se distinguent très nettement des autres sur l'album. "The Wrong Route" a beau ressasser le thème du type qui tourne mal, son piano ferme et décidé est une petite merveille. Comme par hasard, il s'agit aussi du seul titre où intervient DJ Abilities, venu y jeter quelques scratches. Même jugement très favorable pour l'autre featuring de taille de l'album, celui de Slug sur "Never", où Monsieur Atmosphere vient surclasser ses petits camarades sur une production à la hauteur. La dernière réussite est "This One", lent et étiré sur quasi toute sa longueur avant de prendre fin dans un brutal dérèglement musical accompagné de choeurs guerriers : "this was for you !". Pas mal du tout. Pas mal du tout, mais un peu maigre.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet