DAMEDOT - Courtesy of the Mafia

Même s'il arrive qu'ils s'invitent les uns les autres, les membres du collectif Team Eastside mènent désormais leurs barques séparément. Peezy a été un instant le plus exposé, avant d'être freiné par un séjour en prison. Et ces derniers temps c'est BabyFace Ray qui a accéléré sa carrière solo. Sa nomination parmi les Freshmen de 2022 montre que l'industrie du divertissement a décidé d'investir sur lui, tout autant que son dernier album, Face, où il est accompagné de personnalités extérieures à la scène (Wiz Khalifa, G Herbo, Yung Lean) et où on entend un son plus adouci et plus œcuménique, assurément destiné à élargir son public.

DAMEDOT - Courtesy of the Mafia

Il en est un cependant, qui n'est pas prêt à ce type de concessions. Celui-ci est l'un des membres fondateurs de la Team Eastside, et à ce titre l'un des grands artisans du son de Detroit : Team Eastside Dame, alias Dame Dot, alias Damedot. Depuis des années, il sort des albums à tire-larigot, qui déroulent toute la panoplie du rap local. Intitulés Mafia Way, Mafia World ou Mafia Lord, presque tous sont placés sous le signe de la fameuse organisation criminelle, beaucoup arborent le même style de pochette dans les tons noirs, rouges et mauves, tous contiennent en guise de signature sonore un dialogue des Soprano ("Are you in the mafia ? Am I in the what?"), ils sont tous plus ou moins interchangeables. Et ils sont tous bons, ils sont d'une grande constance, y compris le Fuck Yo Summer qui vient tout juste de sortir. Cependant, s'il faut n'en garder qu'un seul, peut-être Courtesy of the Mafia est-il le bon.

D'entrée, le morceau-titre de l'album en donne le ton, avec cette voix légèrement nasale qui déclame à toute allure une série de punchlines, avec ces textes qui traitent sans logique de sexe et d'argent, du coq à l'âne, à la limite de l'abstraction, avec aussi ces nappes, touches de piano et pulsations électriques délivrées par Michigan Meech. Si vous ne savez toujours pas à quoi ressemble le son de Detroit, eh bien nous y voilà : "Courtesy of the Mafia", c'est très exactement cela. Et après, d'autres titres obsédants et puissants en remettent une couche, comme "Money Games", avec une participation parfaite de Drego et Beno. Revêche, bravache, Damedot la ramène, royalement. Avec Sweezee Don, il donne dans la pornographie sur "Mona Lisa". Kevin Gates disait autrefois qu'il avait deux téléphones, un pour sa vie privée, un pour son business illicite, mais lui, il est un cran au-dessus, il déclare en avoir six sur "6 Cell Phones".

Courtesy of the Mafia, toutefois, dévoile autre chose. On ne parle pas ici des incontournables du cahier des charges gangsta rap (le moment R&B, un médiocre "Love the Way" avec Ravin Lemar, l'hommage à la maman de "You Hear Me", voire ce "Mafioso" synthétique chanté à l'Auto-Tune), mais plutôt de "Spend Some Money" avec Ace Cino, l'un des collaborateurs les plus fréquents de Damedot. Si le propos est ici toujours plus ou moins le même (on parle de dépenser son argent en filles), la musique s'articule autour d'un rythme plus lent et d'un piano plus calme qu'ailleurs, surmontés des chants vaporeux d'une femme. Et il s'agit du bijou de Courtesy of the Mafia, de l'un de ces passages qui contribuent à en faire, davantage qu'une production au mètre des nouvelles usines de Detroit, un véritable album, riche et équilibré.

Acheter cet album

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Vous pourriez aussi aimer...

  • WAYNE616 - Grease Files WAYNE616 - Grease Files
  • TRAPLAND PAT - Trapnificent TRAPLAND PAT - Trapnificent
  • C.V.E. - We Represent Billions C.V.E. - Chillin Villains: We Represent Billions
  • SMOOTHE DA HUSTLER - Once Upon A Time In America SMOOTHE DA HUSTLER - Once Upon a Time in America
  • CASH KIDD - No Socks CASH KIDD - No Socks
  • THEY HATE CHANGE - Finally, New THEY HATE CHANGE - Finally, New
  • PARIS - Sleeping With The Enemy PARIS - Sleeping with the Enemy
  • OTM - Off The Mussle (Deluxe) OTM - Off The Mussle (Deluxe)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.