RMC MIKE & RIO DA YUNG OG - Dum and Dumber Too

Drego & Beno, Los & Nutty, etc. Pas de doute, c'est aussi en duo que s'apprécie la scène du Michigan. Et peu l'ont démontré de manière aussi éclatante que les deux lascars de Flint. C'est en effet en compagnie de son compère RMC Mike, que Rio Da Yung OG s'est affirmé comme le rappeur phare de la ville. Et c'est en grande partie à travers leurs aventures communes que le rap de cet endroit a été porté à l'attention d'un plus grand nombre. C'est arrivé avec leurs collaborations, toutes intitulées d'après le vieux film Dumb and Dumber, comme l'on fait dans les mêmes eaux Key Glock et Young Dolph (REP). Illustration avec la seconde, sortie quelques semaines après la première, en cette année 2019 où Rio aura été prolifique et bouillant.

RMC MIKE & RIO DA YUNG OG - Dum and Dumber Too

A chacun de ses vers, Dum and Dumber Too nous offre un festival de punchlines déclamées d'un ton pince-sans-rire, et toutes plus délirantes les unes que les autres. Avec cette sortie, les deux hommes passent sans cesse du coq à l'âne, ils excellent plus que jamais avec leur flot de bons mots délivrés à toute allure, dans ce qui de leur propre aveu est du shit talking. Ils s'expriment sans pause et sans refrain, sans se soucier outre-mesure du beat, se relayant en permanence, la voix rauque et pâteuse de RMC Mike complétant celle de son compère. Ils se montrent cocasses et taquins comme quand, après avoir parlé du passager d'une voiture s'étant fait buter sur "OMG", Rio se fend pour deux secondes d'un hommage téléphoné à 2Pac.

Produite entre autres par les artisans du son de Flint, Sav et Enrgy Beat, la musique survoltée maintient cette allure effrénée. Elle est un fatras de pianos, de cloches, de nappes de synthé, de rythmes électriques issus de l'ère bounce et d'autres choses encore, des steel drums par exemple. Tout cela est à l'extrême limite entre la mélodie et la dissonance. Il en ressort une délectable impression de chaos généralisé, ainsi qu'un quota substantiel de bangers, parmi lesquels se distinguent "Cheeto Prints", "Inergee Too", "Ezell", "Rekless Too" ou "Paranoid".

Ce que proposent ces gens, en vérité, c'est ce que le rap ne devrait jamais cesser d'être. C'est un retour au hip-hop joueur et rieur des origines, avec ses joutes verbales un peu folles, mais au terme de plusieurs décennies de thématiques gangsta, avec d'incessantes histoires de sexe, de drogue, de délinquance et de violence, et pour fil conducteur l'immoralisme le plus crasse.

Acheter cet album

Évaluer ce billet

4/5

  • Note : 4
  • Votes : 1
  • Plus haute : 4
  • Plus basse : 4

Vous pourriez aussi aimer...

  • GUNPLAY - ALL Bullshit Aside GUNPLAY - ALL Bullshit Aside
  • PUSHA-T - It's Almost Dry PUSHA T - It's Almost Dry
  • CAM'RON - Purple Haze CAM'RON - Purple Haze
  • 42 DUGG & EST GEE - Last Ones Left 42 DUGG & EST GEE - Last Ones Left
  • DR. DRE - 2001 DR. DRE - 2001
  • FREDDIE GIBBS - Cold Day in Hell FREDDIE GIBBS - Cold Day in Hell
  • COOTIE - Welcome to the Trap COOTIE - Welcome to the Trap
  • CAPONE-N-NOREAGA - The War Report CAPONE-N-NOREAGA - The War Report

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.