Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Jimmy Greek

Fil des billets Fil des commentaires

GREEK - The Preferred Remedy

, 22:36

Connaissez-vous Jimmy Greek ? Cet homme, domicilié à Philadelphie, n'était dans la journée qu'un paisible facteur. Mais la nuit, il devenait le rappeur le plus maboul que la Terre ait compté, éructant un rap déglingué sur des beats à l'avenant concoctés par le producteur Rummage, membre comme lui du collectif Jam Faction. Depuis lors, tous ces noms se sont noyés dans la profusion de sorties qui nous sont parvenus de l'underground rap. Pourtant sur toute la durée des années 2000, Greek a sorti une série d'albums notables, dont le meilleur est peut-être simplement le tout premier, The Preferred Remedy.

GREEK - The Preferred Remedy

Lire la suite...

GREEK - Smell My Talent

, 23:35

Si vous croyez avoir fait le tour complet de ce lieu commun rap qu’est le diss track, cet exercice de style hip-hop qui consiste à dire le plus de mal possible de son copain, c’est que vous n’avez pas encore découvert Greek. Le rappeur le plus bilieux jamais rencontré sur cette planète, membre du quintet Jam Faction, auteur en 2002 d’un chouette The Preferred Remedy et en 2003 d’un 9 Steps to Scott Baio Fame traité ici, consacre presque tout son Smell my Talent à t’expliquer combien tu le débectes.

GREEK - Smell my Talent

Lire la suite...

GREEK - 9 Steps to Scott Baio Fame

, 22:12

Cet homme est le nouveau Michael Jackson. Il est le rêve américain personnifié. C'est en tous cas ce que Jimmy Greek, sûr de lui, s'époumonne à prétendre sur le tonitruant "Tea Party for Michael", puis sur "Dusty Rhodes", deux extraits d'un nouveau disque censé le mener vers une notoriété digne de Scott Baio (l'acteur sorti de Happy Days, celui-même qui figure sur la pochette).

GREEK - 9 Steps to Scott Baio Fame

Lire la suite...