Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Jedi Mind Tricks

Fil des billets Fil des commentaires

JEDI MIND TRICKS - The Psycho-Social, Chemical, Biological, and Electro-Magnetic Manipulation of Human Consciousness

, 22:52

Si 1996 peut être considérée comme l’année de naissance de la nouvelle scène rap indé, 1997 demeure celle de ses premiers classiques. Parmi ceux-ci, le premier album des Jedi Mind Tricks, The Psycho-Social, Chemical, Biological, and Electro-Magnetic Manipulation of Human Consciousness (ouf, rien que ça !), occupe une place de choix, pas très loin d'un Funcrusher Plus, avec lequel il avait en commun une ambiance ténébreuse, des sons dérangeants et des paroles obtuses.

JEDI MIND TRICKS - The Psycho-Social, Chemical, Biological, and Electro-Magnetic Manipulation of Human Consciousness

Lire la suite...

JEDI MIND TRICKS - Visions of Gandhi

, 22:17

Un point décisif en faveur de ceux qui ont toujours considéré les Jedi Mind Tricks comme des escrocs : ce Visions of Gandhi est abominable.

Lire la suite...

JEDI MIND TRICKS - Violent by Design

, 23:10

Pour ceux qui l’ignorent encore, avec ses atmosphères éthérées, le The Psycho-Social... des Jedi Mind Tricks fut en 1997 l’un des disques fondateurs d'un hip-hop indépendant qui n’a cessé depuis de grandir. La sortie tant attendue d’un nouvel album, fort d’une guest list impressionnante (Mr. Len, Mr. Lif, J-Treds, Bahamadia, Esoteric, Virtuoso, l’ami louis Logic, Tragedy Khadafi, etc...), aurait donc normalement dû susciter l’hystérie chez les quelques fans de la première heure. Mais voilà, une méchante rumeur avait circulé, qui annonçait que Ikon, le principal MC, avait pété un plomb et en rajoutait une couche dans son délire d’ayatollah, s’orientant vers une thug attitude commercialement plus porteuse.

JEDI MIND TRICKS - Violent by Design

Lire la suite...