Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

KOMADOSE - Beta One

, 11:56 - Lien permanent

Au sein de ce bouillon de culture qu'était la scène rap indé au début des années 2000, Beta One n'a pas été l'album le plus remarqué. Sans doute s'est-il perdu parmi ces disques qui, comme lui, s'échinaient à poursuivre les aventures avortées de Company Flow. Il faut dire que celui-ci poussait vraiment loin le mimétisme. On était même à l'extrême limite du plagiat, avec ce hip-hop austère de science-fiction, parcouru de scratches suffocants, ainsi que de raps abstraits et haletants.

KOMADOSE - Beta One

Gig City Records :: 2002 :: acheter ce disque

La principale différence avec le modèle, c'est qu'il y avait ici une foule de rappeurs et de producteurs, et non plus seulement trois. De tous, K-the-I??? est à peu près le seul à avoir fait carrière ensuite, même si on a pu apercevoir KaeoFLUX, l'organisateur du projet, auprès de Zucchini Drive, et découvrir ensuite des disques de BrokenKlutch et d'OptimisGFN, les autres membres du collectif (Pilot Balloon, Digistance, TheButterflyswift, PregnantWaterRock, Polymorphik, Jud, Str8-A, Safe905, WepOne et Strategist) étant restés tous d'illustres inconnus. Ensemble cependant, en dépit de leur nombre, ils étaient animés par la force d'un projet commun : émuler et poursuivre l'œuvre du fameux groupe de Brooklyn, aller le chercher sur son propre terrain, voire avancer plus loin encore.

Tout ici évoquait le trio phare du rap indé. "Pulsar Star", par exemple, avec ces sons tarabiscotés, ce phrasé et ces paroles abrasives, et ce rythme pesant. Ou plus loin, le "Lava Death" d'Optimis et de Butterflyswift, avec ces beats heurtés caractéristiques. Et quand l'album cessait d'évoquer Company Flow, c'était à leurs collègues des Juggaknots que l'on pensait, le temps du jazzy "The Human Race" de Safe905. Ca ressemblait tellement à une copie bâclée par des seconds couteaux que rien (et surtout pas la pochette moche) n'incitait à persévérer.

Sauf que, à y revenir, cet unique album de Komadose se montrait amplement à la hauteur de n'importe quel solo d'El-P ou de Bigg Jus, comme si ce groupe apparu du côté de Boston leur avait volé pour de bon le feu sacré. Ces beats étouffants et durs n'étaient pas sans effet, surtout quand venait s'y perdre, quasi imperceptible, un petit fond de mélodie, comme sur "The Cessation of Samsara", avec KaeoFLUX et K-the-I???, ou bien sur "Preserved Graphics", avec Polymorphik.

Les titres faibles y étaient rares. Peut-être ce "CockyMF9" d'Optimis était-il bâti sur une boucle trop paresseuse, de même que le suivant, ce "Murked Out" de BrokenKlutch qui jouait maladroitement de la fibre rock. Aussi "Nova Solar Search" annonçait-il les moments les plus soûlants des futurs albums en demi-teinte de K-the-I???. Mais ils étaient des exceptions, sur ce disque qui prouvait à merveille qu'en matière de musique, copier n'est pas forcément synonyme de trahir.

PS : merci à Etienne Pseudzero d'avoir récemment ressorti cet album des limbes.

Vos 5 albums / mixtapes 2002

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2002. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet