Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

COMPILATION - The Spice

, 22:46 - Lien permanent

Les artistes sont là, nombreux et motivés, mais The Spice reste trop sage et trop respectueux des lois du hip hop pour marquer les esprits.

V/A - The Spice

Arrakis Records :: 2002 :: acheter ce disque

Bilan mi-figue mi-raisin pour la compilation The Spice en provenance d'Arrakis, label de Philadelphie particulièrement présent sur le net. Les artistes sont là, nombreux et motivés, mais le tout reste trop sage pour vraiment marquer les esprits. PCP et les siens puisent leur inspiration dans le grand livre un peu jauni du hip hop de la même manière qu'ils piochent leurs noms dans Dune (Arrakis Records, Muad Dib Music, The Spice...), sans trop oser maltraiter tout cela.

Cela n'empêche pas quelques titres sympatoches. Le dit Digs Darklighter, par exemple, malgré un recyclage de "Bachelorette" assez honteux sur "Aaron Mckie" (d'accord, El-P lui-même a déjà samplé Björk, mais bon, quand même...), s'en tire pas trop mal avec le sautillant remix de "Spacewalking" et le plus enflammé "Twisted Metal 2". Plus loin, "Scum" prouve que le rap mozart peut toujours faire son petit effet. Mais trop souvent manquent aux gens d'Arrakis l'affranchissement, l'autonomie, l'audace. Pourquoi, par exemple, fallait-il habiller "The Sickest", potentiellement le meilleur titre de la compile, de scratches convenus mais superflus ? Hein ? Pourquoi ?

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet