Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

DJ COZGLU - Ready 4 War

, 22:56 - Lien permanent

Reposant principalement sur des transitions scratchées et quelques "Ready for War" récurrents, cette cassette est mixée de façon plutôt chiche. Mais la sélection que nous propose monsieur glucose, elle, approche le sans faute.

Autoproduit :: 2001 :: acheter ce disque

DJ Cozglu s’est déjà distingué par plusieurs mixtapes, dont une intitulée Ready 4 War, concoctée avec son compère Lorenz et remarquée en son temps. La présente mixtape, sortie fin 2001, en est la suite. Premier bon point pour monsieur glucose, la pochette de la cassette. Même si le thème de la guerre est lui aussi un grand poncif hip hop, l’imagerie Seconde Guerre Mondiale qu’il s’est choisi tranche avec bonheur avec les platines, b.boys ou nenettes plantureuses qui ornent les cassettes hip hop habituelles.

La thématique principale sert naturellement de fil rouge à la sélection : bruits de bombes et de sirènes viennent ça et là rappeler le titre de la tape. Pour autant, Ready 4 War est loin de se résumer aux postures bellicistes de ses "invités". Contrairement à ce que l'on aurait pu supposer, Killarmy n’est pas le seul groupe présent ici, il n’y est même pas du tout. DJ Cozglu leur a préféré un underground assez proche du précédent, middleground donc, mais déjà plus pointu et dans nos cordes.

Certes, 7L & Esoteric et Evidence des Dilated Peoples viennent confirmer qu’ils n’ont été que des pétards mouillés, et les artistes plus obscurs comme Ilacoin, Defined Print et Melachi the Nutcracker (et même les gens d'Arrakis Records pour quelques secondes) ne sont pas forcément les découvertes de l’année (mention spéciale au titre de Head Krack quand même). Mais on peut tout de même compter sur Quasimoto, un Declaime en forme, Abstract Rude, les mésestimés Foreign Legion (sur un remix de Paul Nice), les Swollen Members du temps où ils étaient bon ("Lady Venom") et Necro ("Morbid") pour redonner du sel à l’ensemble.

Si la sélection de Ready 4 War s’avère légèrement plus excitante que celle d'autres tapes chroniquées ici, le mix, lui, se montre plutôt pauvre, reposant principalement sur des transitions scratchées et quelques "Ready for War" récurrents. DJ Cozglu vient aussi présenter ses propres morceaux, ici ou là, sans forcément lasser, mais sans nous emmener au septième ciel non plus.

Encore une tape largement au-dessus de la moyenne française, mais pas encore tout à fait à notre goût d’enfants excessivement gâtés.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet