Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

COMPILATION - Projet Chaos

, 22:20 - Lien permanent

Vous aviez fait une croix sur le rap français, cette scène de suiveurs sans intérêt, cette plaisanterie. Hé bien jetez donc un oeil sur la compilation Projet Chaos : elle offre quelques occasions de ne pas complétement désespérer.

Waxexpress :: 2001 :: acheter ce disque

Le rap en France, n'a jamais existé. Ou si peu. Certes, il y eut les premiers Solaar et IAM. Certes, il y eut cette période soi-disant bénie du milieu des années 90 dont le bilan est finalement bien maigre (le court album de La Cliqua, quelques petits freestyles pondus par Time Bomb et trois bons titres à droite et à gauche). Mais après ? Après rien : le rap français des 90's est au hip hop international ce que les yéyés des 60's ont été au rock, pour situer. Et ne pensez pas découvrir des dizaines de perles cachées : l'underground rap français est strictement identique au brouet radiophonique, la célébrité en moins.

Heureusement tout de même, il existe une poignée d'artistes pour refuser ce désastre musical et s'efforcer de bouger les choses. Après s'être illustrés sur la mixtape L'Antre de la Folie, ces gens (TTC, La Caution, James Delleck) et quelques nouveaux amis se pressent sur la très attendue compilation Projet Chaos concoctée par l'excellente boutique en ligne Waxexpress.com. Et pour montrer à quelle école ils se rattachent, l'instigateur du projet, Roméo Buscemi, a invité un bon nombre d'artistes américains issus de la scène hip hop indé, systématiquement ignorée en France à moins de recevoir la sainte onction de la presse anglaise (merci The Wire).

Projet Chaos est donc carrément parrainé par Bigg Jus, ex Company Flow qui livre en exclusivité l'un des premiers titres qu'il produit lui-même. S'y pressent d'autres grands noms de l'underground comme Tes, Rack Lo des Lo-Life Founders, Esau et l'excellent Buck 65, et d'autres gens plus confidentiels (dont Microft Holmes, notre chouchou de Boston).

Le tout donne une bonne compilation. Presque tous les titres français sont au moins bons, et trois tout bonnement excellents : le prophétique "Spectacle" de TTC, l'instrumental "Selective Approach" de DJ Tacteel et surtout le manifeste dérisoire et misanthropique "Baise les Gens" du Klub des Loosers. Tout juste notons-nous quelques maladresses éparses, quand nos rappeurs s'accaparent avec naïveté la musique électronique. Les titres américains (et canadiens), de leur côté, sont soit les pires (les très quelconques Classified et Usephasan), soit les meilleurs de la compilation (les prodigieux Microft Holmes, Mike Control, Buck 65 et Rack Lo).

Comme toute compilation ou presque, Projet Chaos est décousu et inégal. Cependant l'album reste tout à fait conforme à la principale de nos attentes : il remet en cause, fort opportunément, tout ce que nous croyions savoir sur le hip hop d'ici.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet