Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Autres Articles

Divers articles.

Fil des billets Fil des commentaires

GERALD BARCLAY - Wu: The Story of the Wu-Tang Clan

, 21:58

A priori, qui mieux que Gerald K. Barclay, alias Gee Bee, pouvait réaliser un film sur la saga du Wu-Tang Clan ? Compagnon de la première heure du collectif de Staten Island, concepteur de leurs premiers clips, peu ont suivi d'aussi près la longue histoire du plus grand groupe de rap des années 90. Nul autre ne pouvait sortir au grand jour ces images d’archives tournées vers 1992 et 93, quand les membres du Clan étaient encore de parfaits inconnus entassés dans un appartement sombre et sinistre, mais où, dans la plus pure tradition hip-hop, ils déclaraient fièrement qu'ils allaient conquérir le monde avec leurs rimes affutées.

GERALD BARCLAY - Wu: The Story of the Wu-Tang Clan

Lire la suite...

RIDDLORE, AKIN, DREYF - 21 Sound Bar - 26 novembre 2008

, 22:15

Ce soir, ce n'était pas comme d'habitude au 21 : le bar était bondé, ça débordait même dans la rue adjacente, et certains, différents des habitués, ressemblaient pour de bon à des fans de rap. Ce public, d'ailleurs, on lui demandera plus tard de lever les bras et de faire du bruit, comme il se doit pour tout amateur de hip-hop. Il faut dire que l'affiche différait des autres fois. Avec un rappeur français, un MC "conscient" venu de Floride et un virtuose du mic issu du Project Blowed, on brassait large. On allait bien au-delà du rap indé habituel, et des artistes du gouffre en provenance de la foisonnante mais méconnue scène canadienne.

RIDDLORE, AKIN, DREYF - 21 Sound Bar - 26 novembre 2008

Lire la suite...

THESIS SAHIB, FRITZ THA CAT, ZOEN - 21 Sound Bar - 16 octobre 2008

, 22:34

Et ça continue, pour notre plus grand plaisir. Ce soir d'octobre, comme à son habitude, Submass a convié dans les murs du 21 Sound Bar un autre de ces acteurs phare du rap indé qui, faute d'un public conséquent, peineraient à se produire en France dans une véritable salle de concert. Dans ces lieux toujours aussi exigus, mais conviviaux, s'exprimaient cette fois l'impeccable Canadien Thesis Sahib, moitié de Bending Mouth, auteur de trois albums solo à peu près aussi précieux que difficilement trouvables, son compatriote Fritz Tha Cat du duo OK Cobra, et un cousin français venu de Tours, le rappeur et beatmaker Zoen.

THESIS SAHIB, FRITZ THA CAT, ZOEN - 21 Sound Bar - 16 octobre 2008

Lire la suite...

SUBTITLE, PROPAGANDA ANONYMOUS - 21 Sound Bar - 24 juillet 2008

, 22:43

Mine de rien, les soirées hip-hop du 21 Sound Bar creusent leur trou. A force d'inviter à tour de bras les artistes les plus significatifs ou les plus prometteurs du rap indé (plus quelques autres hors catégorie), elles se sont trouvées un public. Car ce jeudi, malgré cette date peu favorable en plein coeur de l'été, il y avait bien du monde entassé dans ce troquet fort sympathique du quartier de la Bastille. On était même franchement serrés au plus fort du concert. Une chance qu'un temps favorable ait permis à certains de siroter leurs bières tranquillement sur le trottoir.

SUBTITLE, PROPAGANDA ANONYMOUS - 21 Sound Bar - 24 juillet 2008

Lire la suite...

JOSH MARTINEZ, DJ FLIP - Glaz'Art - 17 juillet 2008

, 22:02

On vous l’avait bien dit que c’était bien ! On n’avait pas menti ! Il faut dire qu’on l’avait déjà testé, le Josh Martinez, lors de cette soirée de janvier 2007 où il avait surpassé en impact les pourtant charismatiques 2Mex et Awol One. On savait que le Canadien était une bête de scène, un performer, un entertainer. Au point de sublimer en live ses titres les plus fades, de transformer des chansons ternes en tubes, une fois déclamées devant un public. Et le public, par chance, a répondu présent pour ce nouveau concert, organisé en plein air par Glaz’Art, malgré un ciel gris et un temps menaçant. Qu’ils l’aient connu ou pas avant ce soir, les gens ont réagi. Ils ont dansé, ils ont bougé (mais à l’échelle parisienne hein, raisonnablement) devant le quasi one-man-show du fou chantant du rap canadien.

JOSH MARTINEZ, DJ FLIP - Glaz'Art - 17 juillet 2008

Lire la suite...

BUCK 65 - Discographie Commentée

, 22:59

S'il n'en fallait citer qu'un pour résumer le rap indé, ce serait Buck 65. Nul autre parcours que celui du rappeur, DJ et beatmaker canadien épouse avec une telle perfection toutes les phases de la vague indie rap née au cœur des années 90. Après s'être fait connaître par un rap sombre, dominé par des textes compliqués et des beats austères, soucieux de défendre une certaine pureté hip-hop originelle et d'accorder une large place aux scratches, il a participé ensuite à la grande convergence entre pop, folk et rap observée dans les années 2000. Homme blanc issu du bout du monde, passé de la production locale à une major, via un bref passage chez Anticon, revu dernièrement parmi les siens, sur le label de Sage Francis, Buck 65 a toujours été là, il a été de toutes les aventures du rap indé.

BUCK 65 - Interview

Lire la suite...

TES, CRUNC TESLA, LILEA NARRATIVE - L'Eté 36 - 21 décembre 2007

, 11:55

Mine de rien, cela faisait 5 ans que nous n'avions plus de nouvelles de Tes. Ca avait commencé fort pourtant, par un petit buzz autour du EP Take Home Tes et la promesse faite au rappeur d'être le next big thing de l'underground new-yorkais. Une signature chez les Britanniques de Lex Records avait suivi, avec tout ce que cela veut dire en termes d'exposition. Mais depuis X2, un album décevant, tout cela était retombé. Aucun disque n'avait suivi et le rappeur s'était fait plus discret, invisible même, si l'on excepte ses apparitions fugaces sur des albums français comme le Shimmy Shimmy Blade de dDamage et le Nouvelle Chair de Liléa Narrative. Cependant, ces derniers temps, Tes tournait en France. Le concert annoncé au Glaz'Art à Paris ayant été finalement annulé, c'est finalement à Lion sur Mer près de Caen, à l'Eté 36, qu'il fut visible sur scène ces derniers jours.

TES - L'Eté 36 - 21 décembre 2007

Lire la suite...

SOSO, DJ FLIP - 21 Sound Bar - 5 décembre 2007

, 21:48

Il serait fou d’aller à un concert de soso dans l'espoir de prendre la claque de sa vie. Avec le hip-hop minimal et intimiste qu'est le sien, il est impossible de déclencher l’hystérie et d’entraîner les foules, même en se transfigurant. Qui plus est, les retours sur les concerts du Canadien n’ont jamais été d’un enthousiasme débordant. Quant aux prestations visibles sur le DVD Bachelor’s Drinking Club, elles sont plutôt ternes et statiques. Et avec le magma de guitares indistinctes dont est fait son tout dernier album, Tinfoil on the Windows, les accroches et l'entrain n'allaient sûrement pas être au rendez-vous. Alors, pourquoi donc se rendre à un concert de soso ? Hein, pourquoi ? Hé bien pour le rencontrer, pour pouvoir se dire : "j’ai vu l’auteur des impeccables Birthday Songs et Tenth Street & Clarence". Et peut-être, si d'aventure quelqu’un vous accompagne, pour lui ouvrir l’esprit, pour lui montrer sur quels terrains inattendus s’aventure parfois le rap.

SOSO, DJ FLIP - 21 Sound Bar - 5 décembre 2007

Lire la suite...

SOLE, SKYRIDER, ABRAXXAS - Glaz'Art - 4 decembre 2007

, 22:03

Il y a quelques temps, ici même, nous vantions en l’album de Skyrider un disque prometteur. Mais depuis cette première sortie, le beatmaker floridien a fait son bonhomme de chemin : transformé en trio, c’est chez Anticon et avec le patron même du label qu’il nous est revenu cette année. Ce premier concert parisien de Sole sous cette nouvelle formule était l’occasion idéale de juger sur pièce si l’alliance était concluante.

Lire la suite...

ANTON CORBIJN - Control

, 22:10

Ca y est, j’ai vu Control. Et c’est très exactement comme l’on décrit les critiques, dans l’ensemble favorables, lues ici et là : Corbijn désacralise le mythe du rock'n'roll, il en humanise les acteurs. Mais il ne donne pas pour autant toutes les clés d'explication du talent, du comportement et du destin tragique de Curtis.

Lire la suite...

BLEUBIRD - L'Ete 36 - 12 octobre 2007

, 22:05

Ah Bleubird… Que ce soit sur une péniche, dans une salle de concert ou dans un troquet normand en bord de mer, même quand le public ne se sent pas assez nombreux pour se lâcher, même s’il faut abréger la soirée pour des raisons privées, c’est toujours bien.

Lire la suite...

DALEK - Interview

, 22:19

La carrière de Dälek n’est pas neuve. Cela fait bientôt 10 ans maintenant que le groupe nous envoie ses impressionnantes décharges rap. Aussi, en cette année 2007 chargée avec la sortie du remarquable Abandoned Language et d’une compilation de raretés, était-il grand temps de vous dévoiler enfin cette interview réalisée en mars dernier avec le MC du duo.

Lire la suite...

QWAZAAR, MESTIZO, ROBUST, DJ KIP KILLAGAIN - Glaz'Art - 13 septembre 2007

, 19:46

Ce qu’il y a de bien avec le label Galapagos4, c’est qu’il compte maintenant suffisamment d’artistes pour qu’aucune de ses tournées ne ressemble à la précédente, pour qu’à chaque fois un line-up différent se présente et qu’il nous soit permis d’être agréablement surpris, comme pour la dernière soirée Növö Hip Hop organisée au Glaz’art.

Lire la suite...

KOOL KEITH, KUT MASTA KURT, JUNKAZ LOU - Glaz'Art - 19 juillet 2007

, 19:46

Le premier Dr. Octagon a été l’un des disques qui a compté le plus dans le fait que, pendant 5 ans de ma vie, je n’ai plus écouté que du hip hop. Aujourd’hui encore, le Critical Beatdown des Ultramagnetic MC’s reste l’un de mes disques préférés de rap old school. Pourtant, je n’avais jamais eu l’occasion de voir sur scène l’inénarrable Kool Keith. C’est maintenant chose faite, grâce à cette toute dernière prestation parisienne.

Lire la suite...

SOSO - Bachelors' Drinking Club

, 16:09

Jusqu’ici, nous avons moins vu qu’entendu nos chouchous du label Clothes Horse. Mais aujourd’hui, grâce à une sortie qui joint l’image au son, nous pouvons les découvrir sur scène, aux côtés d’autres rappeurs de la scène indé canadienne.

SOSO - Bachelor’s Drinking Club

Lire la suite...

DAVE - Corsa Romantica - 16 avril 2007

, 19:55

Fi des MCs du gouffre dans les salles parisiennes enfumées ! Au revoir pour un temps, les rappeurs indés dont personne n’achète les disques ! Ce soir, après toute une journée passée bercé par le roulis des vagues et tanné par le soleil de la Méditerranée, je m'offre Dave !

Lire la suite...

ANCIENT MITH, DEMUNE, OTEM RELLIK - 21 Sound Bar - 4 avril 2007

, 20:57

Les plus gros concerts ne sont pas les meilleurs, on le sait depuis longtemps. Nouvelle confirmation en cette soirée d'avril, avec la prestation réussie dans un bar parisien de trois MCs américains sortis du fond du gouffre du rap indé.

Lire la suite...

RADIOINACTIVE - Interview

, 22:34

Radioinactive, ce n’est pas n’importe qui. Cela fait une bonne paye maintenant que nous suivons ce rappeur atypique au flow inarrêtable qui a su se réinventer après chaque album. Des enregistrements cultes de Log Cabin au récent Soundtrack to a Book, son disque le plus accrocheur, le parcours a été riche. Pourtant, nous n’avions jamais eu l’occasion de rencontrer le personnage. C’est maintenant chose faite.

Lire la suite...

PHILIPPE ROBERT - Le Point Ephemere - 22 janvier 2007

, 21:48

Il n’y pas de discothèque idéale, pas d’albums indispensables à écouter absolument, pas de parole d’Evangile en matière de rock et de pop. Voilà donc le message principal que Philippe Robert a voulu faire passer en publiant son Itinéraire Bis en 140 Albums Essentiels et en livrant ce soir une conférence dédiée à ce récent ouvrage.

PHILIPPE ROBERT - Rock, Pop

Lire la suite...

JOSH MARTINEZ, 2MEX, AWOL ONE & THE INSECTS - Le Triptyque - 27 janvier 2007

, 22:21

Si l’on excepte la prestation de Buck 65 pour la sortie de POPvolume #3 il y a 5 ans, le concert du 27 janvier dernier au Triptyque était la première soirée hip hop jamais parrainée par POPnews. Et sur ce coup, sans parti-pris et en toute bonne foi, nous avons eu le nez creux. En réunissant sur un même plateau trois MCs phares du rap indé et deux artistes de la scène méconue de l’Arizona, les fiers membres de Laitdbac nous ont offert l’événement rap parisien le plus réjouissant de ce début d’année.

Lire la suite...

- page 2 de 8 -