Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Philadelphie

Fil des billets Fil des commentaires

DIPLO - Florida

, 07:30

Thomas Pentz, alias Diplo (de "diplodocus", notre homme cultivant une passion pour les dinosaures) est originaire du Mississippi. Il a vécu en Floride où il s'est pris de passion pour la Miami Bass, puis il a migré à Philadelphie, ville dont il enflamme les nuits au sein du duo de DJs Hollertronix. Ceux qui se demandent comment une telle personne s'est retrouvée chez les Anglais de Big Dada comprendront dès les premières notes : Florida est le disque de hip-hop instrumental tout juste comme nos voisins d'Outre-Manche l'adorent : accueillant et éclectique, capable de rameuter aussi bien l'ex-Madame Tricky, Martina Topley-Bird, que l'icône rap underground P.E.A.C.E. (Freestyle Fellowship), et que de moins connus (par nous tout du moins) intervenants jamaïcains et brésiliens.

DIPLO - Florida

Lire la suite...

JEDI MIND TRICKS - Visions of Gandhi

, 22:17

Un point décisif en faveur de ceux qui ont toujours considéré les Jedi Mind Tricks comme des escrocs : ce Visions of Gandhi est abominable.

Lire la suite...

GREEK - 9 Steps to Scott Baio Fame

, 22:12

Cet homme est le nouveau Michael Jackson. Il est le rêve américain personnifié. C'est en tous cas ce que Jimmy Greek, sûr de lui, s'époumonne à prétendre sur le tonitruant "Tea Party for Michael", puis sur "Dusty Rhodes", deux extraits d'un nouveau disque censé le mener vers une notoriété digne de Scott Baio (l'acteur sorti de Happy Days, celui-même qui figure sur la pochette).

GREEK - 9 Steps to Scott Baio Fame

Lire la suite...

THE HIGH & MIGHTY - Air Force 1

, 22:27

C’est bien simple, la carrière de The High & Mighty offre pour la Côte Est la réplique parfaite de celle des Dilated Peoples du côté de la Californie. En pire. Ils ont eu certes un joli petit statut dans l’underground de la région, sorti quelques singles remarqués, puis un premier album attendu avec fièvre (et cruellement décevant). Mais finalement, leur second album les révèle en tout point désastreux.

THE HIGH & MIGHTY - Air Force 1

Lire la suite...

LOST CHILDREN OF BABYLON - Interview

, 22:59

Nous avons découvert les Lost Children of Babylon il y a environ 4 ans par leur participation à The Psycho Social..., le classique des Jedi Mind Tricks. Leur premier album sorti il y a quelques mois est cependant d'une toute autre nature. Traitant de la mythologie égyptienne, The Equidivium est rempli de paroles ésotériques inspirée par le Nuwaubu, un enseignement dispensé par un certain Malachi Z. York. Nous avons demandé à Cosmic Crusader des Lost Children de nous en dire plus.

Lire la suite...

LOST CHILDREN OF BABYLON - Where Light was Created - The Equidivium

, 22:39

Ca devait arriver, il fallait bien qu'un jour le hip hop lui aussi traverse sa phase new-age et donne dans le mysticisme. A présent c'est chose faite, avec cet album d'ailleurs plutôt convaincant des Lost Children of Babylon.

Lire la suite...

INCOGNEGRO - Keepin' it Lovely

, 22:45

La comparaison est inévitable, mais il faut bien reconnaître que Keepin’ it Lovely n’est pas un nouveau Tricks of the Shade. Toutefois, ce nouveau disque des ex-Goats prouve que certains rappeurs vieillissent bien.

INCOGNEGRO - Keepin' it Lovely

Lire la suite...

SMUT PEDDLERS - Porn Again

, 16:35

Il serait hâtif d'associer les Smut Peddlers au naufrage actuel de Rawkus. Mais avec Porn Again, Eon, Mighty Mi et Cage n'en démontrent pas moins que leur intérêt repose davantage sur leurs maxis, leurs prestations live ou leur rôle de pivot sur la scène rap indé que sur leurs albums.

Lire la suite...

JEDI MIND TRICKS - Violent by Design

, 23:10

Pour ceux qui l’ignorent encore, avec ses atmosphères éthérées, le The Psycho-Social... des Jedi Mind Tricks fut en 1997 l’un des disques fondateurs d'un hip-hop indépendant qui n’a cessé depuis de grandir. La sortie tant attendue d’un nouvel album, fort d’une guest list impressionnante (Mr. Len, Mr. Lif, J-Treds, Bahamadia, Esoteric, Virtuoso, l’ami louis Logic, Tragedy Khadafi, etc...), aurait donc normalement dû susciter l’hystérie chez les quelques fans de la première heure. Mais voilà, une méchante rumeur avait circulé, qui annonçait que Ikon, le principal MC, avait pété un plomb et en rajoutait une couche dans son délire d’ayatollah, s’orientant vers une thug attitude commercialement plus porteuse.

JEDI MIND TRICKS - Violent by Design

Lire la suite...

COMPILATION - Eastern Conference All Stars

, 22:19

Pour beaucoup, le premier album de the High & Mighty, Homefield Advantage, au vu des singles épatants qui l'avaient annoncé, a été une déception. Trop long, trop de guests, et un MC pas toujours au mieux. Cette compilation de leur propre label, Eastern Conference, sortie dans la foulée, incite cependant à ne pas se désintéresser trop vite du duo.

COMPILATION - Eastern Conference All Stars

Lire la suite...

THE HIGH & MIGHTY - Home Field Advantage

, 21:43

Irréprochable sur les intentions et la démarche, le premier album de The High & Mighty souffre toutefois de sa longueur, de quelques pertes de régime et d’un MC, Eon, pas toujours convaincant. Reste qu’un disque Rawkus demeure un disque Rawkus, soit un courant d’air frais dans l’atmosphère viciée du rap de ces dernières années.

THE HIGH & MIGHTY - Home Field Advantage

Lire la suite...

page 2 de 2 -