Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

M.I.A. - Kala

, 18:10

En 2008, sortait dans les salles Pineapple Express (en français Délire Express), une comédie américaine. Bien que ne figurant ni dans le film, ni dans sa B.O., le morceau "Paper Planes" servait à en illustrer la bande-annonce. Cela faisait déjà un an qu'existait l'album dont il était issu, Kala, le deuxième pour M.I.A., et il avait globalement bénéficié des égards de la critique. Mais tout à coup, à partir de l'été, ce titre allait cartonner dans le monde entier, son succès se trouvant décuplé par son apparition dans un autre film bien plus remarqué, Slumdog Millionnaire. Il serait alors repris en concert par Rihanna et samplé sur le "Swagger Like Us" de T.I., Kanye West, Jay-Z et Lil Wayne, un titre que, alors enceinte jusqu'au cou, M.I.A. interpréterait avec eux sur la scène des Grammy Awards, en 2009. Bref, "Paper Planes" serait l'apogée de la carrière de l'Anglaise d'origine sri-lankaise.

M.I.A. - Kala

Lire la suite...

M.I.A. - Arular

, 23:32

Londres a la réputation d'être une ville cosmopolite, politiquement progressiste et très ouverte sur le monde. Depuis des décennies, elle est aussi connue pour ses scènes musicales éclectiques et très actives, à la pointe de toutes les tendances, et pour sa capacité à digérer avec aisance des influences venues d'ailleurs. Il était donc naturel que M.I.A. en provienne. Il était normal que cette artiste multicarte (elle a commencé dans le graphisme et le design avant de se mettre à la musique) soit à l'origine de cette formule unique, typique des très postmodernes années 2000, qui consistait à mêler en un tout cohérent des sons venus du monde entier.

M.I.A. - Arular

Lire la suite...

M.I.A. & DIPLO - Piracy Funds Terrorism

, 22:05

Mathangi Arulpragasam est londonienne, d'origine sri-lankaise. Elle a fait une école d'art, et elle est apparue auprès d'une intelligentsia musicale issue de la brit pop des années 90 (elle fut un temps la colocataire de Justine Frischmann, ancien leader d'Elastica et ex de Damon Albarn). Sa formule est une actualisation pour les années 2000 du Sandinista du Clash, auquel elle a emprunté la rage punk, le tiers-mondisme, l'engagement politique et une volonté de précipiter dans un grand tout tous les genres musicaux imaginables. Autant dire qu'il est délicat de rattacher M.I.A. à la tradition hip-hop et, plus globalement, de cataloguer sa musique dans ce seul genre. Et pourtant, elle rappe, plus ou moins. Et elle pratique à outrance le recyclage et le sampling. L'Anglaise est aussi, quelque part, le chainon manquant entre Missy Elliott, un modèle avéré, et les travaux tardifs de Kanye West. Certains, en tout cas, lui attribuent une influence sur l'ouverture à d'autres genres, devenue une grosse tendance de fond dans le rap à la fin des années 2000.

M.I.A. & DIPLO - Piracy Funds Terrorism

Lire la suite...