Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Cincinnati

Fil des billets Fil des commentaires

CLOUDDEAD - cLOUDDEAD

, 23:48

Apparu à la fin des années 90 au bénéfice de la vogue du rap indépendant, Anticon était un monde à part au sein de l'underground hip-hop. Basé comme tant d'autres sur la trépidante Baie de San Francisco, mais regroupant des gens originaires de tous cieux, le label mené par Sole avait su fédérer autour de lui une importante communauté d'artistes marginaux, en rupture totale avec les routines du rap.

CLOUDDEAD - cLOUDDEAD

Lire la suite...

GLUE - Catch as Catch Can

, 22:13

Au bout du compte, la discographie de Glue se sera résumée à peu de choses. Outre des maxis, un tour CD, un instrumental et un EP transitoire, Sunset Lodge, le trio n'aura livré que deux albums. Chacun de ces disques, cependant, a été une réussite, le résultat d'une alchimie parfaite entre le rappeur Adeem, le beatmaker Maker et le DJ DQ, l'exemple même d'un enregistrement exécuté avec soin, sans se soucier de livrer quoi que ce soit de neuf, ou d'ancien, par trois artistes d'égale importance, qui ont eu le bonheur d'avoir été sur la même longueur d'onde.

GLUE - Catch as Catch Can

Lire la suite...

GLUE - Seconds Away

, 22:52

Tout est toujours affaire d'alchimie. Et cette alchimie, cet équilibre précaire, Adeem, Maker et DJ DQ les ont atteints avec Glue, l'un des groupes les plus solides et constants enfantés par le hip-hop de l'ombre. Dès le commencement, avec cet excellent Seconds Away, ils avaient été cette trinité hip-hop idéale que parfois, quand ils sont au diapason, savent former un MC, un producteur et un DJ.

GLUE - Seconds Away

Lire la suite...

DOSE ONE & BOOM BIP - Circle

, 22:53

Ce disque de Dose One et de Boom Bip est typique de son époque. Même s'il n'est pas sorti chez eux mais chez Mush, il symbolise tant la logique de déconstruction du rap lancée à la fin des années 90 par Anticon, il tutoie l'absurde de si près, qu'on y retourne à reculons, convaincu qu'il ne peut avoir résisté au temps. Qu'aujourd'hui, ça ne peut être que daté, horriblement. Que l'on trouvera ça comme 99% des gens, déjà, à l'époque : horripilant, absolument inécoutable.

DOSE ONE & BOOM BIP - Circle

Lire la suite...

THE ISLEY BROTHERS - 3+3

, 13:46

Les Isley Brothers ont été de toutes les phases de la musique populaire en Amérique, ils sont passés du gospel au doo-wop et au rhythm’n’blues, puis à la soul soyeuse de la Motown, ils ont été des passeurs de hits vers l’Angleterre (c’est après leur version du Twist and Shout" des Top Notes que les Beatles l'ont repris à leur tour), ils ont lancé la carrière d’un certain Jimi Hendrix. Et s’ils s’étaient arrêtés là, le contrat aurait été rempli, ils auraient déjà accompli leur mission.

THE ISLEY BROTHERS - 3+3

Lire la suite...

WHY? - Alopecia

, 22:15

Ca y est, c'est la fin de l'année. Tous les blogs et magazines de la Terre livrent donc en ce moment même leur sélection pour 2008. Et souvent, régulièrement, y apparaît Alopecia, le dernier album de Why?. Comme si finalement, celui qui doit être appelé Yoni Wolf depuis que son pseudo est devenu le nom de son groupe (lequel s'est agrandi encore avec l'ajout substantiel d'Andrew Broder de Fog) était l'ultime rescapé de la vague rap indé, ce qu'il fallait en retenir, ce qui survit.

WHY? - Alopecia

Lire la suite...

SUBTLE - Yell & Ice

, 22:07

Chaque fois que je découvre un nouveau Subtle, la même nostalgie me saisit : je regrette un temps révolu, celui des débuts d'Anticon. L'époque me manque, où le rappeur Dose One et le producteur Jel, l'ossature du groupe, révélaient derrière la pochette type hard rock de l'album Them un rap accrocheur, barré et inédit, dont leur groupe Subtle, avec sa surcharge rock indigeste, n'est qu'un pâle héritier.

SUBTLE - Yell & Ice

Lire la suite...

THEMSELVES - Them

, 21:50

"J'ai bien peur que nous ne devions innover", déclarait Dose One sur "It's Them", l'un des titres les plus remarquables de Music for the Advancement of Hip Hop, la compilation manifeste du label Anticon, sortie en 1999. Et ce n'était pas un vain mot. La pochette à l'esthétique très heavy metal de leur premier album, une compilation de travaux conçus à la fin des années 90, donnait le ton. Il était évident que les futurs Themselves ne donneraient pas dans un rap habituel.

THEMSELVES - Them

Lire la suite...

SUBTLE - For Hero: For Fool

, 22:24

Le rap psychédélique de Subtle, c’est trop lourd, trop chargé, trop indigeste. Cela fait regretter le temps où Dose et Jel savaient être concis et mieux canaliser leur créativité débordante. Toutefois, il y a sur ce nouvel album quelque chose de supérieur aux sorties précédentes.

Lire la suite...

13 & GOD - 13 & God

, 19:19

C’est ce genre d’alliances improbables mais finalement si logiques. Comme si, avant même de se connaître, Themselves et The Notwist partageaient une démarche, un esprit, des affinités. Avec 13 & God, les deux groupes se sont trouvés. Et ce mini "supergroupe" dont toutes les composantes sont sur la même longueur d’onde a su produire un album remarquable.

Lire la suite...

- page 1 de 2