Strange Famous :: 2007 :: acheter cet album

Hébergé sur le label de Sage Francis, épaulé par Skratch Bastid aux platines, DJ Signify aux beats et Cadence Weapon au rap, tous de vieilles connaissances de la scène rap indé, il revient au hip-hop. Le Canadien reprend les choses là où il les avait laissées depuis les remarquables Vertex, Man Overboard et Square. C'est le retour à un rap, certes un peu monocorde, mais dévoué à un storytelling malin. Ce sont à nouveau, en plus des scratches de Bastid, des samples bien choisis.

Sur Situation, un titre en référence à l'Internationale situationniste, Buck 65 sort son disque hip-hop le plus académique, mais il n'a rien perdu, ni de sa créativité, ni de sa singularité. Son fil conducteur, c'est l'année "1957", qu'il juge cruciale dans l'histoire de l'Occident et encore très influente dans l'Amérique d'aujourd'hui, multipliant les références culturelles et historiques. Mais il joue aussi au cow-boy sur "Dang", il rend hommage à la pin-up Betty Page sur "Lipstick", il incarne un pornographe sur "Shutter Buggin'", il est délicatement poétique sur "The Beatific", il transcende habilement le thème de Jeux Interdits sur "The Outskirts", et avec le renfort de Cadence Weapon, il se lance sur "Benz" dans un exercice old school.

Tout en livrant son disque le plus boom bap et en se démarquant des expérimentations du passé, Buck 65 reste inventif. Malgré quelques passages monotones inhérents à ce genre de rap, et même si le Canadien a sorti des albums plus marquants que ce nouveau disque, Situation est un retour réussi à bon port.