PRIMAL SCREAM - Screamadelica

En renouant avec l'esprit de la fin des 60's sans craindre d'utiliser les talents et les moyens de son époque, Screamadelica réintroduisait saveur et sensualité dans la pop, et faisait voler en éclat les règles d'une pop indé devenue académique.

PRIMAL SCREAM - Screamadelica

Creation :: 1991 :: acheter ce disque

En 1996, dans son classement précoce des meilleurs albums des 90's, le magazine Select expliquait pourquoi, qualités strictement musicales mises à part, il avait décidé de classer Screamadelica à la première place : sorti à l'orée de la décennie, et annoncé par "Loaded", single mythique, cet album, parce qu'il jetait un pont improbable entre classic rock et house, contenait en germe la musique des années à venir. En renouant avec l'esprit psychédélique de la fin des 60's sans craindre d'utiliser les talents et les moyens de son époque, Screamadelica réintroduisait saveur et sensualité dans la pop, et faisait voler en éclat les règles d'une pop indé devenue académique.

Côté rock, Screamadelica satisfaisait la vieille ambition de Bobby Gillespie, celle de sonner comme les Rolling Stones, grâce à deux morceaux irréprochables, "Movin'on Up" et "Damaged". De quoi nous rappeler que Mick Jagger et Keith Richard ont autrefois été talentueux (si si !). Pour ce faire, Primal Scream avait d'ailleurs recruté Jimmy Miller, ancien producteur de Beggars Banquet. Pour le reste, des talents plus neufs avaient été convoqués : The Orb, pour un "Higher Than the Sun" évidemment ambiant ; Hugo Nicolson et Andy Weatherall, pour la plupart des autres morceaux, parmi lesquels les somptueux et étirés "Don't Fight it, Feel it", "Come Together" et "Loaded", dansants, racés, psychédéliques, emplis de samples, de boucles, d'échos.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Vous pourriez aussi aimer...

  • THE CHAMELEONS - Strange Times THE CHAMELEONS - Strange Times
  • BUCK 65 - Porch BUCK 65 - Porch
  • CESCHI - They Hate Francisco False CESCHI - They Hate Francisco False
  • ROMA DI LUNA - Then the Morning Came ROMA DI LUNA - Then the Morning Came
  • LISTENER - Wooden Heart LISTENER - Wooden Heart
  • THE GO-GO’S - Beauty & the Beat THE GO-GO'S - Beauty & the Beat
  • CHRIS BELL - I Am the Cosmos CHRIS BELL - I Am the Cosmos
  • 22 PISTEPIRKKO - Rumble City, Lala Land 22 PISTEPIRKKO - Rumble City, Lala Land

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.