Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SUBTITLE, PROPAGANDA ANONYMOUS - 21 Sound Bar - 24 juillet 2008

, 22:43

Mine de rien, les soirées hip-hop du 21 Sound Bar creusent leur trou. A force d'inviter à tour de bras les artistes les plus significatifs ou les plus prometteurs du rap indé (plus quelques autres hors catégorie), elles se sont trouvées un public. Car ce jeudi, malgré cette date peu favorable en plein coeur de l'été, il y avait bien du monde entassé dans ce troquet fort sympathique du quartier de la Bastille. On était même franchement serrés au plus fort du concert. Une chance qu'un temps favorable ait permis à certains de siroter leurs bières tranquillement sur le trottoir.

SUBTITLE, PROPAGANDA ANONYMOUS - 21 Sound Bar - 24 juillet 2008

Lire la suite...

SUBTITLE - Terrain to Roam

, 21:42

Terrain to Roam n’est toujours pas le grand disque de Subtitle attendu désespérément depuis des années. Mais il remplit son rôle d’album de collaborations, de compilation presque, révélant un rappeur au registre plus large que d’habitude, ainsi que quelques titres parmi ses plus accessibles.

Lire la suite...

SUBTITLE - Young Dangerous Heart

, 22:36

Nan, raté, encore raté. Subtitle sort des albums à tire-larigot, mais aucun jusqu’ici n’est le chef d’œuvre promis, celui qu’il a au bout des doigts. Malgré ses featurings, ses producteurs, sa diversité, Young Dangerous Heart est un nouvel espoir déçu.

Lire la suite...

LAB WASTE - Zwarte Achtegrond

, 14:45

L’album commun d’Adlib et Subtitle, valeurs montantes du West Coast Underground et tenants de sa face la plus noire, s'est révélé conforme aux attentes : audacieux, sombre, froid et tarabiscoté.

LAB WASTE - Zwarte Achtegrond

Lire la suite...

THE SHAPE SHIFTERS - Nouveau Casino - 4 mars 2004

, 23:31

Ce soir c'est fête. Jugez plutôt, les Shapeshifters et leurs amis, la deuxième vague du Project Blowed, le coeur même du West Coast Underground, le groupe hip hop indé ultime et capital s'est déplacé en masse en France, un soir à Rennes, deux autres à Paris. Vu le ton tout foufou de leurs albums et la très forte personnalité de chaque rappeur du collectif, le meilleur était à espérer pour cette prestation assurée au Nouveau Casino par une pléiade de MC et par Deeskee au deejaying, du genre 150 fois ce que nous a déjà apporté leur intarissable et pléthorique discographie.

Lire la suite...

SUBTITLE - I'm Always Recovering from Tomorrow

, 14:04

Cela commence par un titre à peine notable, par un rap épouvantablement froid déclamé d’une voix grave depuis le fin fond des toilettes, par un hip-hop très économe bâti sur deux ou trois touches de piano ("Textbook Life"). Suivent trois morceaux tout aussi cadavériques, mais sans cesse plus étranges, plus dérangés, plus encombrés de blips et de parasites : "Smoke is Smoke", ou comment relativiser les vertus de la fumette, "Tunnel Vision", une histoire de fille, et "Unstoppable 03", dont le sujet m’échappe encore.

SUBTITLE - I'm Always Recovering from Tomorrow

Lire la suite...