Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SIXTOO - Almost a Dot on the Map

, 22:52

The Psyche Years - 1996-2002

Au milieu des années 2000, Sixtoo, de son vrai nom Vaughn Robert Squire, ancien membre du groupe pionnier de la scène d'Halifax, le Hip Club Groove (il se faisait appeler alors C.L.S.C.A.R.R.), ex-comparse de Buck 65 au sein des Sebutones, franchissait un pas supplémentaire vers la notoriété internationale en signant un contrat chez les Anglais de Ninja Tune. Mais avant cela, en guise d'au revoir à l'époque où, référence de l'underground hip-hop, il était encore méconnu au dehors, le Sebutone nous proposait une compilation sur Vertical Form, le label britannique qui avait sorti son très bon album de 2003, Antagonist Survival Kit.

SIXTOO - Almost a Dot on the Map

Lire la suite...

SEBUTONES - 50/50 Where It Counts

, 23:17

Ce disque a été fondateur. Il a été l'une des références du rap indé naissant, du hip-hop canadien et de la scène d'Halifax. Ses deux auteurs, déjà deux éléments centraux du rap de la Nouvelle-Ecosse, ont connu par la suite une notoriété accrue et un parcours exemplaire. Sixtoo et Buck 65, pourtant, ne semblent pas partager cette considération générale pour leur oeuvre commune. L'impact de cet album assemblé en deux semaines a toujours été pour eux un grand motif d'étonnement.

SEBUTONES - 50/50 Where It Counts

Lire la suite...

SIXTOO - Jackals and Vipers in Envy of Man

, 21:48

Encore des beats de feignant ! C’est un sentiment de frustration qui domine après les premières écoutes du deuxième album de Sixtoo sorti chez Ninja Tune. Sur celui-ci se succèdent 13 plages sans titre et qui sentent à plein nez l’abstract hip-hop faisandé. Il n’y a aucune originalité, aucun temps fort. Ces morceaux ne dévoilent pas la moindre surprise, aucune n’a la force d’une chanson. Aucun des motifs répétitifs qui parcourent le disque n’a la moindre vertu hypnotique. Surtout, ces titres se ressemblent tous, il n’y a pas la moindre variété. Bref, ça sent le foutage de gueule, un peu comme ce très court It's the Mindfuck Yo! Sit your Ass Down... sorti par le même l’an dernier chez Bully Records. Mets ta grand-mère en face des machines adéquates, et elle te sortira la même chose en un après-midi.

SIXTOO - Jackals and Vipers in Envy of Man

Lire la suite...

SIXTOO - It's the Mindfuck Yo! Sit your Ass Down...

, 21:21

Cela fait un sacré bout de temps que Sixtoo n’a pas sorti de véritable album. La dernière fois, ce devait être en 2004, avec le mitigé Chewing On Glass & Other Miracle Cures. Depuis, certes, l’ex-Sebutones ne s’est pas complètement fait oublier. Il a sorti quelques maxis, il a réédité Duration et il a proposé Almost a Dot on the Map, une compilation des meilleurs titres de ses anciens disques. Il s’est agité aussi dans les coulisses du label montréalais Bully Records. Mais de nouvel album, pas la moindre trace. En 2006, il aura fallu se contenter de ce seul disque, un EP au titre de jean-foutre proposé dans une boîte sans pochette, un mix vite torché de quatorze plages à peine finies destinées à l’origine à alimenter samples et shows de DJ. Quatorze titres dont un seul, le dernier, excède les deux minutes.

SIXTOO - It's the Mindfuck Yo! Sit your Ass Down...

Lire la suite...

SIXTOO - Duration

, 00:01

Sixtoo réédite Duration, son album purement instrumental de 2002, et l’accompagne d’un DVD qui nous en apprend un peu plus sur le concept derrière le disque et sur les talents de graffeur du bonhomme. Un complément indispensable à la compilation Psyche Years pour toute personne qui ne se penche que depuis peu sur la carrière du Canadien.

Lire la suite...

SIXTOO - Interview

, 23:25

Sixtoo sort au moins un album par an, Sixtoo est donc quelqu'un de très occupé. L'interview suivante est le peu que nous avons pu tirer du rappeur et beatmaker canadien à l'issue de quelques échanges. Brève prise de nouvelles de l'un de nos chouchous hip hop avant prochaines sorties...

Lire la suite...

SIXTOO - Chewing on Glass & Other Miracles Cures

, 23:14

Chewing on Glass devait être une grande affaire. Pour l'occasion, avaient été enrôlés des gens de Godspeed You Black Emperor, de The Hang Up, et carrément Damo Suzuki. Un Sixtoo triomphant aurait dû profiter de cet album pour imposer sa marque, pour sortir sa grande oeuvre. Mais c'est davantage Ninja Tune qui a déteint sur l'artiste que l'inverse.

Lire la suite...

VILLAIN ACCELERATE - Maid of Gold

, 22:49

Même indolent, paisible et sans surprise, l'album commun de Sixtoo et de Stigg of the Dump a la patte de ceux qui maîtrisent leur affaire.

Lire la suite...

SIXTOO & SIMAHLAK - All Star Battle!!

, 22:36

Sur ce 45 tour très confidentiel, Sixtoo livre l'une de ces productions alanguies et pas rigolotes dont il a le secret. Rien de sensationnel cependant. Pour un peu, son ami l'inconnu Simahlak s'en tire mieux et lui vole la vedette.

Lire la suite...

SIXTOO - Antagonist Survival Kit

, 22:25

Il existe désormais dans le rap une poignée d'artistes dont chaque nouvel album est attendu avec la quasi certitude qu'il sera bon. Et Sixtoo est de ceux-là. Démonstration avec ce premier album pour Vertical Form.

Lire la suite...