Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Simon Reynolds

Fil des billets Fil des commentaires

SIMON REYNOLDS - Retromania

, 22:56

Des ouvrages de référence, Simon Reynolds en a écrit un certain nombre, qu'il s'agisse d'Energy Flash, son histoire des musiques électroniques, de son Rip It Up and Start Again sur le post-punk, ou d'autres encore. Cependant, ici en France, peu on fait couler autant d'encre que ce Retromania sorti en 2011 et traduit dès 2012. A considérer le nombre d'articles qui lui ont été consacrés, jusque dans la presse généraliste, il semble bien que son sujet, la nostalgie du futur, ait touché une corde sensible, dans ce vieux pays où le culte de l'avant-garde et la passion révolutionnaire ont toujours trouvé un terreau fertile.

SIMON REYNOLDS - Retromania

Lire la suite...

AUDIMAT - Numéro 0

, 14:38

Indépendamment du contenu, qu'il soit convaincant ou non, le but de cette initiative est louable. L'objectif de cet Audimat tout frais, en effet, c'est de combler un vide apparu dans le monde de la musique avec l'arrivée d'Internet. Doté d'une réactivité et d'une richesse multimédia inimaginables, ce dernier s'accommode mal, en revanche, des textes fouillés, du recul, de la distance. Et la presse papier, dans son ensemble, n'a pas su répondre à ce manque, préférant au contraire singer le Web en moins bien, plutôt que de le compléter. Pour discuter à froid de sujets de fond liés à la musique, il ne restait donc plus que quelques livres, jusqu'à ce que cette nouvelle revue s'insère dans le paysage.

DIVERS - Audimat

Lire la suite...

SIMON REYNOLDS - Totally Wired

, 22:29

Le critique rock Simon Reynolds n'en finit plus de capitaliser sur le succès et sur la notoriété de son indispensable livre Rip It Up and Start Again. Après avoir réédité et enrichi son histoire de la rave culture (Energy Flash), après avoir proposé une compilation de ses articles (Bring the Noise), le journaliste anglais a sorti un autre livre début 2009, présenté comme un complément indispensable à son ouvrage de référence sur le post-punk. Et de fait, indispensable, Totally Wired l’est bel et bien.

SIMON REYNOLDS - Totally Wired

Lire la suite...

SIMON REYNOLDS - Bring the Noise

, 22:05

Il semble que le succès de Rip It Up and Start Again, son histoire très personnelle du post-punk, ait fait pousser des ailes à Simon Reynolds. En 2008, l’influent critique anglais a publié coup sur coup une réédition augmentée d’Energy Flash, son ouvrage sur la rave culture, et Bring the Noise, une compilation de textes qu’il a écrits de 1985 et 2006 pour différents magazines (Melody Maker, Spin, The Wire...), et qui s’avère aussi passionnante, sinon plus, que les deux autres livres.

SIMON REYNOLDS - Bring the Noise

Lire la suite...

SIMON REYNOLDS - Energy Flash

, 22:50

Energy Flash, long ouvrage très fouillé sur l'histoire de la rave culture, a été rédigé par Simon Reynolds plusieurs années avant Rip It Up and Start Again, son livre de référence sur le post-punk. Pourtant, il est presque normal de le lire après. En tout premier lieu, parce qu'il en est presque la suite. L'essor de la house et de la techno a en effet suivi de peu la new wave, et nombre de ses acteurs ont été d'anciens punks. La raison, c'est que l'explosion des musiques électroniques concrétisait en quelque sorte le projet post-punk, elle marquait l'avènement d'une musique au-delà du rock, d'un ultime funk blanc, d'un genre en perpétuelle évolution.

SIMON REYNOLDS - Energy Flash

Lire la suite...

SIMON REYNOLDS - Rip It Up and Start Again

, 22:41

En 1978, deux ans seulement après sa naissance, un seul après son explosion médiatique, le punk était déjà mort. Toutefois, même si elle refermait une page marquante de l'histoire du rock, cette fin ouvrait une nouvelle ère plus riche encore, et plus créative. Tel est l'argument que Simon Reynolds, critique émérite, connu pour avoir inventé le terme de post-rock et pour un ouvrage dédié à la rave culture, développe dans son Rip it Up and Start Again. Derrière ce titre pioché chez Orange Juice, se cache une histoire détaillée de cette époque bénie qu'a été l'après-punk, l'une des plus passionnantes qu'aient traversée les musiques actuelles, second âge d'or pour le rock britannique après l'ère pop des années 60.

SIMON REYNOLDS - Rip It Up and Start Again

Lire la suite...