Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Sage Francis

Fil des billets Fil des commentaires

SAGE FRANCIS - Sick of Waiting Tables…

, 22:58

En 2002, Sage Francis sortait de la confidentialité avec un premier album en bonne et due forme, Personal Journals, chez Anticon. Tout à coup, grâce à la présence de tubes et à la qualité de plusieurs productions, à cause, sans doute aussi, de sa sensibilité rock, et malgré le côté assez inégal de ce disque (il en sortirait des meilleurs), le rappeur et poète spoken word de Providence élargissait considérablement son public. Cependant, selon une loi bien établie de la musique, certains de ses fans allaient trouver à redire, considérant que le Sage Francis qui comptait, c'était celui de ses mixtapes de la série des Sick of..., dont il avait sorti alors quatre exemplaires, notamment le très apprécié Sick of Waiting Tables...

SAGE FRANCIS - Sick of Waiting Tables…

Lire la suite...

SAGE FRANCIS - Copper Gone

, 23:15

On l'avait presque perdu de vue, Sage Francis. Quatre années sans sortir un disque, à abandonner le rap pour gérer son label, ou pour séjourner en Afrique, ça avait été long. Et puis son dernier album, Li(f)e, en 2010, où il s'était essayé à collaborer avec des musiciens venus de l'indie rock, n'avait pas franchement été son plus retentissant. Il lui manquait la dureté et la férocité qui ont toujours fait la force de son rap. Quand il est réapparu en juin 2014 avec ce nouvel opus, Copper Gone, nous ne nous sommes donc pas nécessairement précipités dessus. Et nous avons eu tort, car c'est bel et bien le même Paul Francis, autrefois l'une des figures les plus emblématiques du rap indé de Blancs, qui a refait surface ici.

SAGE FRANCIS - Copper Gone

Lire la suite...

SAGE FRANCIS - A Healthy Distrust

, 11:05

Le précédent album de Sage Francis, Personal Journals, lui avait apporté les faveurs d’un public étranger au hip-hop. Rien d'étonnant pour ce rappeur signé sur Anticon et capable, sans quitter le champ du rap, de flirter avec une sensibilité rock. Avant cela, pourtant, la série des mixtapes Sick of…, son activisme sur la scène spoken word et sa victoire à l’édition 2000 du Scribble Jam avaient déjà démontré qu'il était aussi un pur MC, d’une virtuosité et d'une aisance redoutables. Et cet album, A Healthy Distrust, plus dense et plus intense que le précédent, bien supérieur aussi au Hope décevant des Non-Prophets, son duo avec le beatmaker Joe Beats, rappelait aussi à tous que Sage était d'abord un rappeur possédé.

SAGE FRANCIS - A Healthy Distrust

Lire la suite...

SAGE FRANCIS - Human the Death Dance

, 22:15

Les beats ne sont pas toujours le point fort de cet album. Mais cela n’a pas tant d’importance, Sage Francis s’appréciant avant tout par les paroles, sur ce disque globalement aussi bon que les précédents.

Lire la suite...

NON-PROPHETS - Hope

, 07:40

Depuis All Word No Play, petit single culte des Non-Prophets sorti en 2000, Sage Francis s'est davantage illustré sous son propre nom que sous celui de son duo, que ce soit sur mixtapes (la série des Sick of....) ou sur son disque sorti chez Anticon. Le rappeur n'avait pourtant pas oublié son comparse Joe Beats. C'est avec ce dernier qu'il nous propose ce nouvel album qui, d'après les notes de pochettes (pochette d'ailleurs soignée et en relief : nous sommes chez Lex Records), est celui dont il ne cesse de rêver depuis qu'il s'est mis à rapper.

NON PROPHETS - Hope

Lire la suite...

SAGE FRANCIS - Personal Journals

, 22:13

Sage Francis est un rappeur de première catégorie. Le barbu straight edge s'est construit une réputation de redoutable freestyler en s'illustrant dans quelques épreuves de MC battle, au sein de son groupe et sur une série de mixtapes plus ou moins difficilement trouvables, la série des Sick of... Mais avec Personal Journals, finie la rigolade, place à un premier véritable album.

Lire la suite...