Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Rick Ross

Fil des billets Fil des commentaires

RICK ROSS - Deeper than Rap

, 23:29

En 2008, Rick Ross allait devenir un objet de railleries, quand circulerait une photo datant du milieu des années 90, qui le montrait en uniforme de maton. Ce rappeur, qui aimait tant se mettre en scène dans les habits d'un baron de la drogue, celui même qui avait volé son pseudo au gros bonnet "Freeway" Rick Ross, avait donc été un agent de la loi. Cet épisode allait déclencher la vindicte des défenseurs les plus fervents de l'authenticité dans le rap, notamment 50 Cent, qui s'engagerait dans un long beef avec lui. L'année d'après, pourtant, c'était bel et bien le gros barbu de Miami qui triomphait, quand il sortait son troisième album sur le label qu'il venait de créer, Maybach Music Group. L'ambitieusement titré Deeper than Rap, en effet, sera souvent considéré comme son grand disque.

RICK ROSS - Deeper than Rap

Lire la suite...

RICK ROSS - Ashes to Ashes

, 23:25

L'année 2010 a été particulièrement riche en pour Rick Ross. Elle a été son apogée, en quelque sorte, avec la sortie d'un album, Teflon Don, et de deux mixtapes de premier choix, le Albert Anastasia EP, et puis Ashes to Ashes. Tous étaient marqués par la contribution du producteur le plus en vue de l'année, Lex Luger, et les deux mixtapes étaient à la hauteur de disques officiels, tant par le contenu, que par la qualité de l'enregistrement. Peut-être, pour être juste, faut-il préciser que le second projet, sorti au moment de Noël, se montrait au-dessous de son retentissant prédécesseur. Mais il avait aussi quelques atouts précieux.

RICK ROSS - Ashes to Ashes

Lire la suite...

RICK ROSS - The Albert Anastasia EP

, 23:19

Le meilleur de Rick Ross n'est peut-être pas sur ses albums officiels. Sa sortie la plus mémorable, en effet, pourrait bien être son Forever Rich de 2012, en fait la mixtape annonciatrice d'un opus, God Forgives, I Don't, qui s'est finalement révélé bien moins convaincant qu'elle. Deux années plus tôt, le gros barbu de Miami nous avait déjà fait plus ou moins le même coup, en proposant un projet présenté comme un EP, mis à disposition à la manière d'une mixtape gratuite, mais en fait de qualité album (il y aura d'ailleurs une sortie CD), sans doute même supérieur à ce Teflon Don dont il n'était censé être que l'avant-goût : The Albert Anastasia EP.

RICK ROSS - The Albert Anastasia EP

Lire la suite...

RICK ROSS - Rich Forever

, 23:55

On ne croyait pas si bien dire, en affirmant que les mixtapes gratuites, distribuées aujourd'hui à foison par les rappeurs, étaient parfois bien supérieures à leurs disques destinés au commerce. Rick Ross l'a confirmé, en tout début d'année 2012, avec un Rich Forever qui devait nous mettre en appétit avant la sortie d'un nouvel album, God Forgives, I Don't (chouette titre, au passage), mais qui s'est avéré nettement supérieur à lui, au bout du compte. Certains ont même estimé qu'il était le sommet de la carrière du Floridien, son œuvre la plus aboutie.

RICK ROSS - Rich Forever

Lire la suite...