Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

DIGABLE PLANETS - Reachin' (A New Refutation of Time and Space)

, 22:37

Le trio Digable Planet n'a pas été le premier à faire du jazz rap. Gang Starr (une influence avouée), A Tribe Called Quest et d'autres ont été des contributeurs plus essentiels. Ils ont permis l'essor de ce sous-genre, caractéristique du début des années 90. Mais en 1993, au temps de son succès, aucun titre n'a symbolisé aussi bien cette tendance que le single "Rebirth of Slick (Cool Like Dat)". Il faut dire qu'avec leurs cuivres suaves et leurs raps doux, les New-yorkais offraient à la formule sa déclinaison ultime, poussant à son comble cette logique de résurrection du jazz cool dans le rap ; une approche poursuivie tout au long du premier album.

DIGABLE PLANETS – Reachin' (A New Refutation of Time and Space)

Lire la suite...

LIL' KIM - Hard Core

, 22:52

Rarement album n'a été aussi bien nommé que Hard Core. D'abord parce que Lil' Kim, qui avait vécu pour de vrai dans la rue après s'être fâchée avec son père, y pratiquait un rap de voyou vantard et pas commode, assez proche de celui dont elle avait été la maîtresse, Notorious B.I.G. (lequel aurait d'ailleurs écrit une portion significative des paroles). Cette posture de sauvageonne était manifeste sur plusieurs titres, comme ce sommet d'agressivité et de facilité verbale qu'était l'impressionnant "Queen Bitch". L'autre raison pour laquelle le premier album de Kimberly Jones faisait honneur à son titre, c'est qu'il était conforme à la définition première du terme : il était intensément pornographique. Ce qui n'aurait rien présenté de neuf dans le rap, la musique pratiquée par Akinyele et 2 Live Crew, si ces textes avaient été prononcés par quelqu'un d'autre qu'une jolie jeune femme.

LIL' KIM - Hard Core

Lire la suite...

MAX B & FRENCH MONTANA - Coke Wave

, 22:05

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. C'est ce principe universel qui a réuni Max B et French Montana. A la fin des années 2000, en effet, l'un et l'autre s'étaient embrouillés avec Jim Jones. Après avoir été la grande force créatrice de son collectif, le ByrdGang, le premier avait violemment rompu ses liens avec le rappeur des Diplomats, persuadé qu'il l'emberlificoterait, et il s'était rapproché naturellement de Karim Kharbouch, alias French Montana, ce New-yorkais né Marocain avec qui il avait déjà quelques amis en commun, et qui cultivait lui aussi une forte inimitié envers Jim Jones. En 2008, on les avait donc entendus une première fois ensemble sur "Waavvy", un morceau qui figurait sur la seconde mixtape de French, Live From Africa. Et quelques mois plus tard, le duo sortait son premier projet en commun, une mixtape importante de la très riche année 2009.

MAX B & FRENCH MONTANA - Coke Wave

Lire la suite...

LAURYN HILL - The Miseducation of Lauryn Hill

, 23:29

En 1996 The Score, le second (et ultime) album des Fugees a été une étape importante dans l'évolution du rap. En prenant le contrepied d'une musique alors en pleine phase gangsta, en la mêlant de sonorités issues d'autres genres, et surtout, en reprenant avec succès des standards de la variété internationale ("Killing Me Softly", "No Woman, No Cry"), le trio lui a fait atteindre des niveaux inédits d'acceptation. Pourtant, malgré la qualité indéniable de ses singles, ce disque était loin d'être parfait. Et c'est en fait à sa rappeuse qu'il reviendrait d'aller au bout des choses et d'offrir à la formule Fugees sa déclinaison la plus aboutie.

LAURYN HILL - The Miseducation of Lauryn Hill

Lire la suite...

STYLES P - Ghost in the Shell

, 22:46

Aucun autre groupe que The LOX n'a été associé à ce point au format mixtape. Dès sa fondation dans les années 90, le trio de Yonkers composé de Sheek Louch, Styles P et Jadakiss a livré ses plus grands titres et freestyles sur ce support. On les a retrouvés sur les projets des plus grands DJs, S&S, Funkmaster Flex, Whoo Kid, Stretch Armstrong, Kay Slay, Green Lantern, et surtout DJ Clue. Ils ont bénéficié aussi de leurs propres sorties, avec les The LOX Family agencés par DJ Self. Et plus tard, ils ont pris le même chemin que 50 Cent, en sortant tous les trois en solo de quasi albums parallèles, dont la série des Ghosts et des Phantoms de Styles P, qui aboutiront en 2010, à une sortie commerciale avec Green Lantern.

STYLES P - Ghost In The Shell

Lire la suite...

DJ NEIL ARMSTRONG - Original

, 23:22

Original, Thomas Neil Rodriguez, alias DJ Neil Armstrong, l'a été. Asiatique dans un univers, celui des mixtapes new-yorkaises, dominé par les Afro-américains, le fondateur du collectif de DJs 5th Platoon s'est distingué aussi par l'aspect visuel de ses sorties, régulièrement illustrées par une photo de lui enfant. Surtout, il a investi avec elles un créneau particulier : plutôt que de dénicher des freestyles ou des exclusivités, ce DJ là préférait se concentrer sur les classiques du rap, et partir en quête des morceaux où ils avaient puisé leurs samples, d'où le nom d'original.

DJ NEIL ARMSTRONG - Original

Lire la suite...

PRINCESS NOKIA - 1992

, 18:05

On ne fait de la bonne musique que quand elle nous ressemble. Or, 1992 ressemble à New-York. Pas seulement, comme son titre le laisse penser, parce que ce projet puise sa matière dans cet âge d'or du rap new-yorkais qu'a été la décennie 90 (plus qu'un clin d'œil à ces années là, 1992 est en fait la date de naissance de l'auteure). Mais parce qu'elle reflète à merveille l'esprit et les valeurs de la grande métropole libérale et progressiste des Etats-Unis ; parce qu'elle est, en majeure partie, un fantasme pour hipster, avec ses sonorités où se multiplient les influences exogènes, musiques électroniques ou autre, avec aussi la posture de la rappeuse, une féministe affirmée, fière de son sexe et de ses origines métissées, et fermement engagée dans la défense de toutes les minorités.

PRINCESS NOKIA - 1992

Lire la suite...

A TRIBE CALLED QUEST - We Got It from Here... Thank You 4 Your Service

, 22:38

Rien de plus anachronique, au cœur des années 2010, qu'un album d'A Tribe Called Quest. Pour une question d'âge, d'abord, les membres du groupe étant assez vieux pour que l'un d'eux soit mort récemment pour raisons de santé. Mais aussi parce que leur jazz rap intello, afro-centriste et rempli de second degré, très prisé à leur époque, n'a pas vraiment fait souche, parce qu'il fait tache dans le paysage rap contemporain. Et enfin, parce que ces 18 années de silence dues aux bisbilles entre Q-Tip et feu Phife Dawg, les deux moteurs du groupe, ont été suffisamment longues pour que Tribe soit méconnu de la génération rap actuelle.

A TRIBE CALLED QUEST - We Got It from Here... Thank You 4 Your Service

Lire la suite...

DJ WHOO KID - Max Payne 2

, 22:10

L'histoire du rap se souviendra de Whoo Kid comme de celui qui, avec la G-Unit, a accéléré la grande transformation des mixtapes, survenue dans les années 2000. C'est avec lui que 50 Cent a sorti ces projets d'anthologie, souvent meilleurs que des albums commerciaux, qui l'ont aidé à devenir la superstar que l'on sait, et qui ont changé à tout jamais la façon de distribuer de la musique et de promouvoir un artiste. Yves Mondesire (le vrai nom de ce DJ d'origine haïtienne), cependant, a commencé avec des mixtapes traditionnelles. Comme beaucoup d'autres, il s'est d'abord essayé aux blends, avant de chasser les inédits, s'inspirant d'autres DJs du quartier du Queens, DJ Clue et DJ Envy en premier lieu. Il s'est fait connaître par sa capacité à dénicher de tels titres exclusifs, plus ou moins légalement, quitte à s'attirer des ennuis (il fut un jour kidnappé par le rappeur pas facile Big Pun...), avant qu'un certain Curtis Jackson ne l'entraîne vers de nouvelles directions.

DJ WHOO KID - Max Payne 2

Lire la suite...

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

, 22:41

Les Diplomats ont été parmi ceux qui se sont les mieux illustrés sur mixtapes, au début des années 2000. Ils ont aidé ce format à changer d'échelle, et à devenir encore plus visible et décisif dans l'univers du rap, qu'il ne l'était déjà. Et si quelqu'un, au sein du collectif, s'est particulièrement distingué sur de telles sorties, Juelz Santana est celui-ci. Le plus jeune de l'équipe, celui qui a secondé Cam'Ron sur les tubes "Oh Boy" et "Hey Ma", n'a pas toujours confirmé sur album. Mais sur mixtape, oui ; notamment sur la série des Back Like Cooked Crack, conçue avec l'aide DJ Green Lantern, et dont la seconde édition a été la meilleure.

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

Lire la suite...

- page 2 de 19 -