Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

RED ANTS - Omega Point

, 22:46

Ca n'a pas toujours été sensationnel les Red Ants. Avec leur rap sombre et engagé comme on n'en faisait plus depuis l'essor du rap indé, Modulok et Vincent Price forçaient sur la noirceur. Ton martial, beats rentre-dedans, bruit, imagerie science-fiction, rhétorique anticapitaliste, pochette moche aux couleurs de l'anarchie : la panoplie était complète sur Phobos Deimos, et ça ne respirait pas franchement la subtilité. Pourtant, il fallait bien reconnaître de l'impact et de grosses qualités à des titres comme "Lot’s Wife", "Incendiary Objects" et surtout "Future Imperfect".

RED ANTS - Omega Point

Lire la suite...

MODULOK - Cities and Years

, 22:50

Ceux qui connaissent Modulok à travers les albums des Red Ants peineront à le reconnaître sur Cities & Years, deuxième projet en son nom propre après Two Cities. Fi du rap de science-fiction, de l'urgence et des beats dévastateurs de Vincent Price. Épaulé cette fois par le producteur Leon Murphy et par les scratches d'Uncle Fester, pour un accompagnement musical calme, sobre, contemplatif, entre jazz et électronique apaisée, à l'occasion tout juste troublé par quelques bizarreries rythmiques ("Ink Spots"), le rappeur nous propose un disque personnel et introspectif, celui, nous dit-il, qu'il a rêvé de faire depuis plus de dix ans.

MODULOK - Cities and Years

Lire la suite...

RED ANTS - Phobos Deimos

, 22:07

Les Red Ants de Toronto donnent dans un rap outrancièrement sombre, tant en ce qui concerne les paroles, virulentes, que le son, martial. Souvent, le trait est trop gros, il est trop forcé. Mais une poignée de titre tirent leur épingle du jeu.

RED ANTS - Phobos Deimos

Lire la suite...