Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

YOUNG DOLPH - Welcome to Dolph World

, 23:26

Toutes les mixtapes de Young Dolph se valent, plus ou moins. Elles ne sont pas forcément des chefs d'œuvre, mais toujours de grands motifs de réjouissance. Et des mixtapes, il en a sorti beaucoup, une vingtaine en sept ans, en privilégiant une démarche purement indépendante, qui consiste à en presser des versions CD à ses frais, à les vendre de la main à la main dans les rues de sa ville de Memphis, et de solder le reste au cours des nombreux concerts qu'il donne à travers les Etats-Unis. Alors, puisque Young Dolph produit ses mixtapes de manière industrielle, et qu'il s'agit toujours de la même chose, pourquoi ne pas parler en premier lieu de celle qui l'a révélé, de celle où il nous souhaitait la bienvenue dans son monde ?

YOUNG DOLPH & DJ SCREAM - Welcome to Dolph World

Lire la suite...

JUICY J & LEX LUGER - Rubba Band Business 2

, 20:19

A la fin de la décennie 2000, près de vingt ans après les débuts de la Three 6 Mafia, et suite aux apothéoses qu'avaient été son Oscar et le succès de "Stay Fly", Juicy J concentrait ses efforts sur sa carrière solo. Il sortait alors quelques albums, Hustle Till I Die en 2009 et Stay Trippy en 2013, mais aussi une ribambelle de mixtapes, la plupart proposées sous son seul nom, certaines en duo avec son frère Project Pat, et d'autres, les deux éditions de Rubba Band Business, en collaboration avec Lex Luger. En débauchant ainsi un producteur de seize ans son cadet, celui qui avait offert à Waka Flocka et à Rick Ross quelques unes des tueries du moment, le rappeur de Memphis, désormais un vétéran, cherchait sans doute à se montrer toujours d'actualité. Et pour tout dire, il y parvenait plutôt bien.

JUICY J & LEX LUGER - Rubba Band Business 2

Lire la suite...

TRIPLE SIX MAFIA - Smoked Out, Loced Out

, 22:56

L'historique Mystic Stylez, en 1995, n'a pas été le premier album de la Three Six Mafia. Un an avant, ils avaient préparé le terrain avec un opus précurseur, intitulé Smoked Out, Loced Out. A cette époque, le groupe n'avait que trois ans, il ne comptait que quatre membres (le trio originel formé de DJ Paul, Juicy J et Lord Infamous, renforcé récemment par Koopsta Knicca) et, n'ayant pas encore atténué l'allusion sataniste de son nom, l'ancien Backyard Posse s'appelait alors la Triple Six Mafia. Sorti sur cassette uniquement, cet album se distinguait par une qualité sonore effroyable. Et pourtant, dans son style, il était déjà un classique, ayant en germe tout ce qui ferait du groupe l'un des plus influents de l'histoire du rap.

TRIPLE SIX MAFIA - Smoked Out, Loced Out

Lire la suite...

PROJECT PAT - Cheez N Dope

, 22:46

Patrick Houston aura toujours vécu dans l'ombre de son petit frère, Jordan. Sa proximité avec la Three 6 Mafia de son cadet, plus connu sous le nom de Juicy J, ne lui aura servi qu'à moitié. Chaque fois que Project Pat aurait pu émerger, il a été rattrapé par des histoires de drogue ou de port d'arme, qui ont entrecoupé sa carrière de passages en prison. Même sa longévité artistique exceptionnelle aura été au fond moins célébrée que celle de Juicy J. Dans la première moitié des années 2010, par exemple, l'aîné des deux a sorti une suite de mixtapes tout à fait solides, dont la série des trois Cheez N Dope (plus une quatrième annoncée pour cette année). Mais dans le même temps, on a évidemment parlé bien davantage des Rubba Band Business et Blue Dream & Lean de son frangin starisé et oscarisé.

PROJECT PAT - Cheez N Dope

Lire la suite...

PROJECT PAT - Mista Dont Play 2: Everythangs Money

, 11:19

Le rappeur de la scène de Memphis qui a su le mieux tirer son épingle du jeu est Juicy J, incontestablement. Il en est devenu la star et le visage. Il a su tirer profit de l'épopée de sa Three 6 Mafia, pour se lancer dans une carrière solo à portée de vue du grand public. Cependant, s'il faut en retenir un autre pour la constance de sa carrière, poursuivie vaille que vaille, de label en label, malgré de nombreux passages en prison, c'est alors à son grand frère, Patrick, qu'il faut s'intéresser. Depuis les années 1998-2000, et notamment sa participation au single "Sippin' on Some Sizzurp", du groupe de son frère, Project Pat n'a cessé de sortir des disques et mixtapes a minima intéressants, jusqu'à ce jour d'avril 2015 où, à 42 ans, il a proposé une suite à Mista Dont Play, son album de référence datant de 2001.

PROJECT PAT - Mista Dont Play 2: Everythangs Money

Lire la suite...

YO GOTTI - Concealed

, 16:28

Yo Gotti fait partie de ces hommes, plus ou moins connus de tous et fermement inscrits dans le paysage rap, mais qui ne semblent jamais avoir eu leur moment à eux. Cela fait plus de 15 ans, en effet, que le rappeur de Memphis est actif. Il a d'abord évolué en indépendant, dès le début des années 2000, sortant plusieurs disques par ses propres moyens. Puis il a monté sa propre structure dix ans plus tard, le CMG (Cocaine Muzik Group, renommé récemment en un plus respectable Collective Music Group), avant d'avoir eu l'occasion de sortir ses albums sur major, en 2012 et 2013, avec Live From The Kitchen puis I Am, tandis qu'un autre, The Art of Hustle, est annoncé pour cette année. Aucune de ces sorties, cependant, n'a jamais été la grande œuvre qui permettrait à Yo Gotti de s'imposer pour de bon.

YO GOTTI - Concealed

Lire la suite...

DON TRIP & STARLITO - Step Brothers

, 15:07

La cote solide dont bénéficie aujourd'hui Starlito, à défaut d'un succès public pour lequel il semble ne pas être taillé, doit aussi à son association réussie avec un autre homme issu du Tennessee, une de ses figures émergentes, à savoir Don Trip, de Memphis. Ainsi, en 2013, au terme d'une année riche où le rappeur de Nashville s'est distingué également avec ses Cold et Fried Turkeys, a-t-on vu le deuxième épisode des aventures des Step Brothers bénéficier d'un intérêt certain à travers les réseaux et médias du rap. Cependant, comme souvent en pareille situation, si cette suite avait été si attendue, ce n'est pas tant pour ses vertus propres, mais parce que l'édition d'avant, déjà, avait marqué les esprits.

DON TRIP & STARLITO - Step Brothers

Lire la suite...

LIL WYTE & FRAYSER BOY - B.A.R. (Bay Area Representatives)

, 23:11

Représentants de la Baie de San Francisco, Lil Wyte et Frayser Boy, comme semble le suggérer le titre de ce premier album en commun ? Non, mais de The Bay, un quartier de Memphis. Associés à Three 6 Mafia depuis leur émergence au début des années 2000 (ils ont tous deux fait partie du label de Juicy J et DJ Paul, Hypnotize Minds, et Frayser Boy avait été le troisième larron à recevoir un Oscar pour "It's Hard out Here for a Pimp"), ils se montrent d'ailleurs typiques du rap de cette ville. Archétypiques même, avec la musique violente, gothique et excessive, et la posture tout à la fois nihiliste et hédoniste à l'œuvre sur cet album, B.A.R., l'un des plus remarquables issus ces derniers mois du Tennessee.

LIL WYTE & FRAYSER BOY - B.A.R. (Bay Area Representatives)

Lire la suite...

THREE 6 MAFIA - Most Known Unknown

, 22:59

Les inconnus les plus connus. Ainsi les membres de la Three 6 Mafia se désignaient-ils sur cet album, égrainant quelques-uns de leurs hymnes du passé. Nos rappeurs de Memphis, en effet, se considéraient comme les plus influents de l’underground. Dans le milieu des années 90, déjà, à tort ou à raison, ils avaient accusé Bone Thugs-N-Harmony d’avoir fait leur beurre en leur chipant leur imagerie macabre. Un peu plus tard, ils avaient anticipé le crunk avec leur rap de club braillé. Et désormais, en 2005, alors qu’ils étaient sur une major et portés par le triomphe du rap sudiste, ils semblaient réclamer le succès qui leur était dû.

THREE 6 MAFIA - Most Known Unknown

Lire la suite...