Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Life Rexall

Fil des billets Fil des commentaires

THE SHAPE SHIFTERS - Adopted by Aliens

, 12:56

En 2000, année faste pour la scène rap indé en général, et pour le collectif angelino en particulier, les Shapeshifters avaient pensé à tout. En plus d'un Know Future difficile à digérer, sorte de long posse cut de deux heures déclamé sur des beats informes par une palanquée de rappeurs (et malgré tout leur grande œuvre), les Californiens avaient sorti dans la foulée (sur un autre label, le Celestial de Daddy Kev), un Adopted by Aliens plus facile d'accès pour les néophytes.

SHAPESHIFTERS - Adopted by Aliens

Lire la suite...

THE SHAPE SHIFTERS - Know Future

, 21:40

Voici, assurément, l'un des disques les plus bizarres et les plus singuliers que le hip-hop n'ait jamais conçu. Imaginez un long posse cut de deux heures, où une cohorte interminable de rappeurs plus déglingués les uns que les autres déclament à n'en plus finir une suite sans queue ni tête de blagues potaches, d'ego trips et de considérations délirantes sur les dinosaures, les pyramides et les Martiens.

THE SHAPESHIFTERS - Know Future

Lire la suite...

LIFEREXALL - Dollar Bin Jewels

, 14:06

Il est communément admis chez les amateurs de longue date de la galaxie Shapeshifters que tous les gens apparentés au collectif, à l’exception peut-être d’Existero ou de Radioinactive, ne sortiront jamais de grands albums solo. Par automatisme ou par nostalgie, les fans continuent à écouter chaque nouvelle sortie de ces gens, en groupe ou en solo. Mais ils n’y croient plus. Au bout du compte, ils finissent toujours par se rabattre sur les iconoclastes premiers albums du collectif ou sur des disques solo qu’ils trouvaient tout juste prometteurs au moment où ils étaient sortis. Ou alors, ils espèrent l’apparition de compilations capables de séparer le bon grain de l’ivraie, susceptibles de devenir les classiques de ces rappeurs en lieu et place de leurs albums réguliers, tous désespérément inégaux.

LIFEREXALL - Dollar Bin Jewels

Lire la suite...

2MEX & LIFE REXALL ARE $MARTYR - Money Symbol Martyrs

, 22:51

Beats grossiers, phrasé mécanique, thèmes rabâchés, zéro éclectisme, perte de créativité et compagnon de rap inutile. Décidément, qu'il soit seul ou accompagné, 2Mex n’en finit pas de mourir.

Lire la suite...

THE SHAPE SHIFTERS - Was Here

, 19:53

Une chose est sûre : les Shapeshifters ont changé. Auparavant, un disque des Shapeshifters, c'était une sorte d'interminable freestyle sur les aliens, Moïse et les pyramides clamé successivement par 30 MCs sur une poignée de beats à la limite du n'importe quoi. Maintenant, c'est un peu plus cadré, un peu plus immédiat et un peu plus taillé pour les gens normaux.

Lire la suite...

THE SHAPE SHIFTERS - Nouveau Casino - 4 mars 2004

, 23:31

Ce soir c'est fête. Jugez plutôt, les Shapeshifters et leurs amis, la deuxième vague du Project Blowed, le coeur même du West Coast Underground, le groupe hip hop indé ultime et capital s'est déplacé en masse en France, un soir à Rennes, deux autres à Paris. Vu le ton tout foufou de leurs albums et la très forte personnalité de chaque rappeur du collectif, le meilleur était à espérer pour cette prestation assurée au Nouveau Casino par une pléiade de MC et par Deeskee au deejaying, du genre 150 fois ce que nous a déjà apporté leur intarissable et pléthorique discographie.

Lire la suite...

THE LEAGUE - The Track Team

, 22:42

The Track Team ? Comme la plupart des disques des Shapeshifters et affiliés : désespérément inégal mais avec une poignée de tueries.

Lire la suite...