Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

KNO - Death Is Silent

, 22:45

Les CunninLynguists ont été une exception. Ils ont été l'un des rares groupes issus de la vague indé de l'an 2000 à s'être fait progressivement une vraie place sur la scène rap. Ces rappeurs du Kentucky n'en ont cependant pas moins suivi, en partie, la même pente (ascendante ou descendante, ça dépend des points de vue) que beaucoup de leurs pairs plus méconnus : à l'origine un groupe plutôt revivaliste, souhaitant préserver un hip-hop bâti sur les boucles et les samples, comme dans les années 90, avec en plus un bon esprit issu de la décennie précédente, ils ont fini par se faire plus contemplatifs, accompagnant des paroles plus introspectives par une musique cinématique, parfois riche en guitares.

KNO - Death Is Silent

Lire la suite...

CUNNINLYNGUISTS - Will Rap For Food

, 16:04

Autour de l'an 2000, le rap indé de backpackers s'est décliné et répandu presque partout aux Etats-Unis, mais il n'a jamais vraiment conquis sa partie Sud. Et pour cause : pour l'essentiel, il se voulait le contraire exact de la musique alors en plein essor dans les anciens Etats esclavagistes, une musique le plus souvent sale, sexuée, gangsta, synthétique et dansante, qui allait progressivement tourner le dos à l'héritage du hip-hop new-yorkais et à son boom bap. Au sein du très vaste Dirty South, seuls quelques rappeurs isolés de Floride pouvaient, à la rigueur, être rattachés au mouvement indé. Et puis, bien sûr, les CunninLynguists.

CUNNINLYNGUISTS  - Will Rap For Food

Lire la suite...