Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Johnny Hardcore

Fil des billets Fil des commentaires

BACKBURNER - Eclipse

, 11:28

Apparue à la fin des années 90, à la faveur du mouvement hip-hop indé qui sévissait à l'époque, la connexion entre les scènes rap d'Halifax, Nouvelle-Ecosse, et de Toronto et London, Ontario, n'a jamais été rompue. Mieux, avec le temps, ses principaux acteurs ont poursuivi une histoire parallèle du rap, ils ont développé leur sous-genre à eux, à l'écart de toute mode, un genre fait de hip-hop fantaisiste et enjoué inspiré de la période old school, de raps rapides issus de la décennie 90, de scratches et de samples à tous les étages, d'un esprit nerd et potache, comme l'affectionnent souvent les rappeurs blancs de peau, de textes remplis à ras-bord d'allusions aux séries B, et d'un feeling très live, très dynamique, comme si – que ce soit le cas ou une illusion – ils étaient accompagnés de "vrais" instruments.

BACKBURNER  - Eclipse

Lire la suite...

BACKBURNER - Heatwave

, 23:26

Thesis Sahib, Jesse Dangerously, Wordburglar, Johnny Hardcore, Ghettosocks, More Or Les, ou encore Timbuktu, Chokeules et Psybo de Toolshed. Voici des gens qui, sans être des stars du hip-hop, ont été souvent célébrés dans nos pages pour avoir proposé quelques disques remarquables sur les 10 ou 15 dernières années. Il leur a fallu du temps, cependant, pour sortir un album en commun. Ce n'est qu'en 2009 que tous ces rappeurs canadiens, avec l'aide d'Uncle Fes, Fresh Kils, Jay Bizzy, Beatmason, Frank Deluxe, Dexter Doolittle, Ambition, Manalive, Ginzu333 et Mister E, avec lesquels ils forment le collectif Backburner, se sont décidés à enregistrer ensemble cet Heatwave, sorti deux années plus tard.

BACKBURNER - Heatwave

Lire la suite...

JOHNNY HARDCORE - Johnny Hardcore

, 08:29

Le premier album de Johnny Hardcore n’est pas sans défaut. Alors, pourquoi en parler, surtout maintenant, plusieurs années après sa sortie ? Parce qu'il témoigne malgré tout du talent du rappeur. Et que deux ou trois plages d’exception ici et là révèlent ce dont le bonhomme pourrait être capable bénéficierait-il d’une production un peu plus soutenue.

Lire la suite...