Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SUBTLE - Yell & Ice

, 22:07

Chaque fois que je découvre un nouveau Subtle, la même nostalgie me saisit : je regrette un temps révolu, celui des débuts d'Anticon. L'époque me manque, où le rappeur Dose One et le producteur Jel, l'ossature du groupe, révélaient derrière la pochette type hard rock de l'album Them un rap accrocheur, barré et inédit, dont leur groupe Subtle, avec sa surcharge rock indigeste, n'est qu'un pâle héritier.

SUBTLE - Yell & Ice

Lire la suite...

THEMSELVES - Them

, 21:50

"J'ai bien peur que nous devions innover", déclarait Dose One sur "It's Them", l'un des titres les plus remarquables de Music for the Advancement of Hip Hop, la compilation manifeste du label Anticon, sortie en 1999. Et ce n'était pas un vain mot. La pochette à l'esthétique très heavy metal de leur premier album, une compilation de travaux conçus à la fin des années 90, donnait le ton. Il était évident que les futurs Themselves ne donneraient pas dans un rap habituel.

THEMSELVES - Them

Lire la suite...

SUBTLE - For Hero: For Fool

, 22:24

Le rap psychédélique de Subtle, c’est trop lourd, trop chargé, trop indigeste. Cela fait regretter le temps où Dose et Jel savaient être concis et mieux canaliser leur créativité débordante. Toutefois, il y a sur ce nouvel album quelque chose de supérieur aux sorties précédentes.

Lire la suite...

13 & GOD - 13 & God

, 19:19

C’est ce genre d’alliances improbables mais finalement si logiques. Comme si, avant même de se connaître, Themselves et The Notwist partageaient une démarche, un esprit, des affinités. Avec 13 & God, les deux groupes se sont trouvés. Et ce mini "supergroupe" dont toutes les composantes sont sur la même longueur d’onde a su produire un album remarquable.

Lire la suite...

THEMSELVES - The No Music

, 23:15

C'était l'un meilleurs albums sortis par Anticon, une révélation pour beaucoup. Malheureusement, la suite du premier Them déçoit.

Lire la suite...