Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

DEVIN THE DUDE - Acoustic Levitation

, 22:38

Devin the Dude est l'incarnation même de la valeur sûre. Il est le modèle type de l'artiste qui ne surprend jamais vraiment, mais qui ne déçoit pas non plus. Il est l'un des exemples les plus évidents de rappeur qui vieillit bien. Deux décennies après ses débuts au sein du Odd Squad, le Texan, bientôt quinquagénaire, le confirme encore avec un dernier album, le premier depuis quatre ans. Son titre, Acoustic Levitation, est d'ailleurs un résumé parfait de sa musique. C'est-à-dire, pratiqué sur des sons chaleureux, souples, et parfois organiques, un rap léger comme l'air ; ou plus exactement, léger comme les vapeurs de ce cannabis qui est la passion première du rappeur, le sexe venant bien sûr en seconde position.

DEVIN THE DUDE - Acoustic Levitation

Lire la suite...

Z-RO - 5200

, 22:58

Avec une vingtaine d'albums solos à son actif depuis ses débuts en 1998, plus une poignée d'autres sortis en collaboration avec des confrères, Z-Ro a été un rappeur fécond. Et cette prodigalité, il l'a appliquée aussi à ses mixtapes, qui se sont montrées presque aussi nombreuses. Parmi celles-ci, figure 5200, une compilation de titres déjà disponibles en ligne, et distribuée en 2011, en plein cœur d'une époque où le rappeur de Houston s'était mis en tête de nommer chacun de ses disques d'après une drogue : Crack, Cocaine, Heroine, Meth, puis Angel Dust.

Z-RO - 5200

Lire la suite...

Z-RO - Drankin' & Drivin'

, 23:30

Z-Ro a une grande année. Après le bien nommé EP Solid en janvier, il a sorti un album pendant l'été, et il s'apprête à en proposer un autre, Legendary, pour le 11 novembre. Z-Ro, pour être un peu plus exact, a eu en fait 20 grandes années, vu que, depuis 1997, le rappeur qui incarne sans doute le mieux le son de Houston, a sorti une vingtaine d'albums solo, pas loin d'une dizaine de collaborations, et une quinzaine de mixtapes. Le plus admirable, c'est que cette production, où il déroule de façon immuable son rap chantonné d'une voix de baryton et sa posture de mauvais garçon triste, se montre très constante. 2016, toutefois, est un grand cru, comme le démontre encore le projet du milieu, un album intitulé d'après le style de vie popularisé par la Screwed Up Click : conduire sous l'effet de la codéine.

Z-RO - Drankin' & Drivin'

Lire la suite...

DJ SCREW - June 27

, 22:27

Pour la plupart des gens, DeMo Sherman est un inconnu. Ce rappeur n'a jamais fait carrière. Et pourtant à Houston, au Texas, son jour de naissance est célébré comme une fête nationale. Tout cela remonte en fait au 27 juin 1996. Ce soir-là, il célèbre son anniversaire avec une poignée d'amis. Emportés par l'ambiance, tous se lancent alors dans une improvisation de plus d'une demi-heure, sur une boucle issue du "Da Streets Ain’t Right" de Kriss Kross. Ils ignoraient alors, sans doute, qu'ils enregistraient ce que certains qualifieront plus tard de plus grand freestyle de l'histoire du rap, et, qu'une fois porté sur mixtape, ce morceau allait enflammer les rues de leur ville, et consacrer pour de bon son auteur : un certain DJ Screw.

DJ SCREW - June 27

Lire la suite...

SAUCE TWINZ - In Sauce We Trust

, 22:45

Houston abrite l'une des scènes rap les mieux établies, c'est entendu. Depuis les années 80, elle a apporté au genre un quota considérable de grands rappeurs, et développé une identité forte. Et cela a continué au cœur des années 2010, quand la sensation locale est devenue The Sauce Factory. Ce collectif aux frontières floues, dont les membres les plus éminents sont Sosamann et les faux frères des Sauce Twinz, s'est fait connaître par une pluie incessante de mixtapes, mais aussi par un beef avec Drake. Ce dernier, comme à son habitude, avait cherché à se présenter comme l'ami et le protecteur de rappeurs prometteur, mais ceux-là, fiers et jaloux de leur ville, avaient choisi de lui dénier tout droit à la représenter.

SAUCE TWINZ - In Sauce We Trust

Lire la suite...

Z-RO - Solid

, 23:27

Si Joseph McVey a choisi un pseudonyme aussi modeste que Z-Ro, à contre-emploi dans le monde fanfaron du rap, c'est parce qu'il estime être venu de rien. Son pédigrée est de ceux qu'apprécie la mythologie hip-hop, celui du jeune garçon désœuvré qui a commencé dans le deal et la délinquance, avant de se faire un nom au micro. Dans le cas du Texan, cependant, le parcours a été spécialement glauque. Il a commencé par la perte de sa mère à 6 ans, qui l'a bringuebalé d'un proche à l'autre, puis s'est poursuivi par des agressions et séjours en prison. Cet homme a dégusté. Aussi, sans jamais avoir de grand destin national, a-t-il été l'un de ceux qui, dans les années 2000, a ouvert la voie à la pose du gangster vulnérable qui ne rechigne pas à parsemer ses raps durs de refrains chantés.

Z-RO - Solid

Lire la suite...

SOSAMANN - Trap'd Out 2

, 23:19

En toute logique, vous ne les avez pas loupés. Les membres de la Sauce Factory sont, en effet, l'une des sensations rap du moment. Multipliant les mixtapes depuis quelques mois, vantés par des figures du cru (Slim Thug) ou d'ailleurs (Drake), ils sont partout, et ils sont présentés comme la relève, dans l'une des plus anciennes places fortes du rap aux Etats-Unis : Houston. Les Sauce Twinz (Sauce Walka et Sancho Saucy), Sosamann, 5th Ward JP, Drippy, Rizzo et quelques autres viennent d'endroits distincts de la grande ville texane, mais ils tiennent tous à représenter sa nouvelle génération, en se faisant les porte-voix d'un mouvement, d'un son, d'un concept (tout cela à la fois), qu'ils ont donc choisi de dénommer "Sauce".

SOSAMANN - Trap'd Out 2

Lire la suite...

BEATKING - Gangsta Stripper Music 2

, 03:42

La femme-objet, la jeune fille ravalée au rang de simple artéfact sexuel, est l'un des grands thèmes du rap, dans sa version la plus infréquentable. Et au sein même de ce thème, en particulier dans ce Sud américain festif et licencieux, il n'est pas rare qu'il soit question des créatures dénudées qui s'exhibent en strip-club. C'est un passage obligé, un cliché, une loi du genre. De là à en faire une discipline en soi, il y avait cependant un grand pas. Mais ce pas, BeatKing, un natif de Houston, n'a pas hésité à le franchir, en se positionnant comme le grand zélateur d'une gangsta stripper music dont cette mixtape récente, parrainée par la légende locale Michael 5000 Watts, est le second manifeste, le meilleur.

BEATKING - Gangsta Stripper Music 2

Lire la suite...

MACO L. FANIEL - Hip-Hop in Houston

, 12:48

Scarface, Willie D et Bushwick Bill, K-Rino, DJ Screw et Michael "5000" Watts, Devin the Dude, Paul Wall et Chamillionaire, Slim Thug, Z-Ro et Trae that Truth, et tellement d'autres encore... La ville de Houston, Texas, a tant apporté au rap qu'on en oublie parfois que son statut de ville majeure du hip-hop, acquis après le succès considérable du "Mind Playing Tricks on Me" des Geto Boys en 1991, n'est pas toujours allé de soi. Aussi Maco L. Faniel, un doctorant à la Rutgers University, a-t-il voulu investiguer sur l'avant, sur la genèse de cette scène, et cherché à comprendre comment cette ville, si éloignée de New-York et de la Californie, a su être l'une des premières à défendre un rap venu du Sud.

MACO L. FANIEL – Hip-Hop in Houston

Lire la suite...

CHARLIE BRAXTON & JEAN-PIERRE LABARTHE - Gangsta Gumbo

, 23:00

Il y a bien une raison si, un jour, certains ont considéré que la forme et le fond étaient deux choses bien distinctes. Cette nuance s'impose quand, parfois, le décalage entre les deux se montre trop flagrant, voire abyssal, comme par exemple avec Gangsta Gumbo, cette heureuse initiative (pensez-donc, une anthologie de 500 pages rien que sur le rap du Sud, et en français s'il vous plait) dont, malheureusement, le plumage n'égale pas toujours le ramage.

CHARLIE BRAXTON & JEAN-PIERRE LABARTHE - Gangsta Gumbo

Lire la suite...

DJ SCREW - 3 'N The Mornin' Part Two

, 23:06

Médicaments sucrés, souvent prescrits aux enfants, les sirops pour la toux ont une image rassurante. Aux Etats-Unis, cependant, beaucoup contiennent des opiacés, codéine en tête, qui provoquent engourdissement et endormissement, et peuvent être consommés à la manière de puissantes drogues. Il n'est bien sûr pas conseillé d'essayer. D'autres, de toutes façons, l'ont fait à notre place, et nous ont livrés une transcription musicale de ses effets. Ces autres, ce sont les DJs de Houston adeptes des remixes chopped & screwed, lancés dans les années 90 par DJ Screw.

DJ SCREW - 3 'N The Mornin' Part Two

Lire la suite...

BEN WESTHOFF - Dirty South

, 22:30

En 2011, le journaliste Ben Westhoff a publié un livre sur le rap du Sud, intitulé Dirty South, selon le terme communément employé pour le désigner. L’initiative, pourtant, n’était pas neuve. Quatre ans plus tôt, seulement, Roni Sarig avait sorti Third Coast, un ouvrage plus complet, plus fouillé et plus détaillé sur cette scène, ou plutôt cette constellation de scènes, qui a commencé à dominer la production hip-hop américaine au moment même où l’on entrait dans le nouveau siècle.

BEN WESTHOFF - Dirty South

Lire la suite...

ABN - It Is What It Is

, 08:44

Tous deux rappeurs à Houston, tous deux affiliés au Screwed Up Click de DJ Screw, le père des remixes chopped and screwed, les cousins Trae et Z-Ro ont habité de leurs voix chaudes un grand nombre de sorties, albums officiels ou mixtapes, depuis la fin des années 90. Et comme souvent en pareil cas, ils ont été si prolifiques que plusieurs de leurs disques se sont montrés inégaux. Cela n'a pas été le cas, toutefois, pour le formidable It Is What It Is, un second album sorti en commun sous le nom d'ABN (pour "Assholes by Nature", ça ne s'invente pas).

ABN - It Is What It Is

Lire la suite...

DEVIN THE DUDE - Waitin' to Inhale

, 23:10

Dans chaque genre musical, on trouve ce type de profil : l'artiste qui, sans jamais vraiment exploser, poursuit son bonhomme de chemin, acquiert le respect des vrais fans et ne cesse d’enrichir, avec régularité, une œuvre dense et singulière. En ce qui concerne plus précisément le rap, Devin the Dude pourrait être celui-là.

DEVIN THE DUDE - Waitin' to Inhale

Lire la suite...

RONI SARIG - Third Coast

, 17:59

La confrontation entre les côtes Est et Ouest américaines a été la grande affaire du rap dans les années 90, cette rivalité a été son moteur. Le gagnant, cependant, n'a été aucun des deux protagonistes. Au tournant de l'an 2000, une autre scène tirait finalement son épingle du jeu. Ou plutôt, une multitude de scènes, éparpillées au Sud, dans les anciens Etats esclavagistes, sur ce que l'écrivain et journaliste Roni Sarig a appelé, dans un ouvrage de référence, la Troisième Côte.

RONI SARIG - Third Coast

Lire la suite...

BABEL FISHH - The Use of Of

, 22:30

C’est une immense bouffée de n’importe quoi comme seul le rap du gouffre sait nous offrir. Des fois, l’envie est forte de les balancer par la fenêtre, Babel Fishh et son disque. Mais il y a tout de même, éparpillés ici ou là sur The Use of Of, quelques vrais moments de jouissance.

BABEL FISHH - The Use of Of

Lire la suite...

ASTRONAUTALIS & BABEL FISHH - Split Series Part 2

, 21:25

Plus que jamais, XNDL et son label poursuivent leur action de prosélytes du rap indé en Europe, notamment avec ce récent split LP où sont mis en valeur l’irréprochable Astronautalis et le texan fou Babel Fishh.

Lire la suite...