Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

CESCHI - Broken Bone Ballads

, 22:21

Il s'en est passé du temps, avant que ne sorte enfin un nouvel album de Ceschi Ramos, avant qu'il ne nous livre ce Broken Bone Ballads, produit cette fois par un autre activiste infatigable de l'indie rap, Factor, désormais Factor Chandelier. Cinq années se sont écoulées, très exactement, cinq années marquées, pour le rappeur et instrumentiste de New Haven, par le développement constant de son label, Fake Four, par un bref séjour en prison pour une sombre histoire de trafic de beuh, et par tout le tintouin juridico-légal engagé pour régler cette sale affaire.

CESCHI - Broken Bone Ballads

Lire la suite...

FACTOR - Chandelier

, 22:22

A l'origine, à l'époque de compilations très perfectibles comme Time Invested (2002), le beatmaker Factor semblait être un second couteau du très riche underground rap canadien. Certes, on lui a reconnu assez vite un joli carnet d'adresses, avec ses collaborateurs issus de l'indé californien. Mais ces boucles toutes bêtes qui caractérisaient son style de production, construites de manière stéréotypée avec des samples de voix, de guitares ou de pianos, respiraient trop souvent la facilité, elles en semblaient parfois paresseuses et inoffensives.

FACTOR - Chandelier

Lire la suite...

NOLTO AND FACTOR - Red All Over

, 23:02

Dans les années 2000, Factor produisait des albums à tire larigot. C’était son mérite, mais c'était aussi son défaut. Le Canadien privilégiait parfois la quantité à la qualité. Il trouvait des boucles, il faisait des beats, mais il ne les peaufinait pas toujours comme le mériteraient les rappeurs souvent talentueux qu’il accompagnait. Red All Over cependant, l’un de ses quatre albums, pas moins, de 2005, se distinguait. Sur plusieurs de ses titres, Factor semblait transfiguré, il n'était plus ce vendeur de beats au mètre qu'il avait longtemps été.

NOLTO AND FACTOR - Red All Over

Lire la suite...

MYKA 9 & FACTOR - Sovereign Soul

, 23:00

Il existe une loi implicite, dans le hip-hop, selon laquelle les MCs vieillissent souvent mieux que les producteurs. Alors que l'on cesse rarement d'être un grand rappeur, on perd plus facilement l'inspiration, côté musique. Aussi, quand un vétéran du micro s'acoquine avec un beatmaker plus jeune, ça peut parfois donner du bon. Myka 9 et Factor l'avaient déjà montré en 2009 avec l'album 1969. Et ils confirment avec Sovereign Soul, un second disque en commun.

MYKA 9 & FACTOR - Sovereign Soul

Lire la suite...

COMMON GRACKLE - The Great Depression

, 15:38

Franchement, ça ne tiendrait qu'à moi, je l'aurais vite laissée aller, cette eau de vaisselle indie pop. Je l'aurais laissée couler sans regret dans le siphon, cette musique typique d'une scène post rap qui a sombré dans les mélodies mièvres et la mélancolie à deux sous. The Great Depression, que ça s'appelle. Et effectivement, il y a quelque chose de déprimant à entendre, sur des sons à l'avenant produits par ce bon vieux Factor, ces chroniques d'un blues quotidien chantonnées par Gregory Pepper (le sosie caché d'un autre Grégory chantant, Lemarchal celui-là, ai-je lu sur mon propre forum, et c'est vrai, il y a de cela).

COMMON GRACKLE - The Great Depression

Lire la suite...

THE GAFF & FACTOR - The Trip Beyond

, 22:58

Il y a longtemps, à la fin des années 90, quand j’ai commencé à publier sur Internet, j’ai reçu assez vite quantité de mixes de toutes sortes, cassettes ou CD. Mais ce qui dominait alors, outre quelques perles de turntablism éclectique et malin, c’était en général des compilations, des suites de morceaux en l’état, tout juste parsemés par quelques techniques de DJ’s, et plus ou moins bien enchainés.

THE GAFF & FACTOR - The Trip Beyond

Lire la suite...

AWOL ONE & FACTOR - Owl Hours

, 23:12

Voici donc un nouvel album d’Awol One. Sa livraison annuelle, en quelque sorte. Et pour nous rien de moins que le dixième article consacré à l’un de ses disques. Et comme cette nouvelle collaboration avec Factor n’est, comme d’habitude, ni un mauvais disque, ni le chef d’œuvre maintes fois espéré, les mots commencent à manquer pour parler du bonhomme, à moins de répéter encore ce qui a toujours été dit sur son flow et son numéro de rappeur à la voix rauque et imbibée d'alcool.

AWOL ONE & FACTOR - Owl Hours

Lire la suite...

KAY THE AQUANAUT - Spinning Blue Planet

, 22:11

Les albums produits par Factor peuvent se classer dans trois catégories. Les tout pourris, gâché par des samples en roue libre et un rappeur de troisième rang ; les presque constants, comme ces miracles qu'ont été Red All Over avec Nolto et Only Death Can Kill You avec Awol One ; et ceux où quelques titres d'anthologie se distinguent, au beau milieu d'un brouet infâme. Cette dernière série est largement majoritaire parmi la production pléthorique du Canadien, et c'est donc sans surprise qu'y échoue Spinning Blue Planet, le nouvel album de Kay the Aquanaut.

KAY THE AQUANAUT - Spinning Blue Planet

Lire la suite...

BEN.E.FACTOR - With Pain Comes Pleasure

, 21:58

Sur With Pain Comes Pleasure, malheureusement, Factor redevient le producteur banal que deux collaborations plutôt réussies avec Awol One et Joe Dub nous avaient récemment fait oublier.

Lire la suite...

JOE DUB & FACTOR - Live in 75

, 21:35

Deuxième collaboration californienne réussie cette année pour Factor. Après Only Death can Kill You, c’est un autre disque modeste mais plaisant que le producteur nous propose, avec l’aide de Joe Dub cette fois.

Lire la suite...

AWOL ONE & FACTOR - Only Death can Kill You

, 21:44

Sans conteste, Awolrus est un acteur clé de l'underground californien. A son échelle, il est une star. Pourtant, il est ardu de lui trouver un chef d'œuvre. Serait-ce Souldoubt, l'album des tubes ? Slanguage, sa virée free jazz avec Daddy Kev ? Number 3 on the Phone, pour le fabuleux "Carnage Asada" ? Difficile à dire, chaque disque mêlant le brillant au frustrant. Alors peut-être faut-il, à tous, leur préférer ce calme, court et discret Only Death Can Kill You, sorti avec Factor.

AWOL ONE & FACTOR - Only Death can Kill You

Lire la suite...

FACTOR - After the Fact

, 22:27

After The Fact n’est pas notre best-of personnel de Factor. Il ne propose pas tout à fait la sélection à laquelle nous avions songé. Mais comme tout ce qui vient du label Hue, il porte la marque du travail bien fait.

Lire la suite...

NOBS ALLOWED - No Phukkin Clu

, 22:16

Dans l’abondante discographie de Factor, se côtoient l’excellent et l’infâme. Mais sur ce premier album de NoBS Allowed dont le patron de Side Road Records signe les beats, rien de cela. Aucun trait de génie, aucun passage rédhibitoire : des nombreux disques qu’il a produits, No Phukkin Clu est peut-être le plus homogène.

Lire la suite...

FACTOR - Famous Nights and Empty Days

, 22:58

Si le but d’une compilation, c’est de présenter un artiste, d’être l’échantillon représentatif de tel ou tel artiste, alors Famous Nights and Empty Days est exemplaire. Ce long disque du producteur Factor est un parfait résumé de tout ce qu’il peut faire, du meilleur au pire.

Lire la suite...

METROPOLIS NOW - Metropolis Now

, 22:06

Le temps où Factor et son label sortiront des albums bons de bout en bout n’est pas venu. Cependant, aujourd’hui, toutes les sorties Side Road Records valent le coup d’être découvertes et écoutées. Démonstration encore avec Metropolis Now.

Lire la suite...

CANDY'S 22 - Livin la Vida Boo Hoo

, 23:01

Existereo des Shapeshifters et Barfly d’Oldominion ensemble sur un album ? Voilà qui est alléchant, surtout pour ceux qui ont apprécié le premier volume de ces Candy’s 22. Malheureusement, c'est un Factor dans l'un de ses mauvais jours qui a produit l'album.

Lire la suite...

AKUMA & FACTOR - Dawn of a New Era

, 22:33

Ce disque, c’est un peu l’alliance des seconds couteaux. Mais ne partons pas battus d’avance. Ce genre de duos est parfois capable de prouesses.

Lire la suite...

PARANOID CASTLE - One Way Ticket

, 23:47

Sur ce disque en compagnie de Kirby Dominant, le producteur Canadien Factor reste dans son registre hip hop très conformiste et très scolaire habituel, mais c'est de mieux en mieux.

Lire la suite...

FACTOR - Three

, 22:53

Pour Factor, la troisième fois était la bonne. Le tout nouvel album du producteur de Saskatoon est en effet son meilleur à ce jour.

Lire la suite...