Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

EYEDEA - The Many Faces of Oliver Hart

, 22:27

Pour ceux qui, au début des années 2000, se désintéressaient de Slug, il restait Eyedea. Ayant rejoint adolescent la clique Rhymesayers, et triomphé au Scribble Jam en 1999 (contre P.E.A.C.E. de Freestyle Fellowship, rien de moins), puis à la télévision, à la Blaze Battle en 2000, le rappeur de Saint Paul se distinguait de tous les Slug-like qui peuplaient le Midwest, notamment en 2002, sur son second album, supérieur au First Born qu'il avait sorti l'année d'avant avec DJ Abilities, et qui avait déçu malgré quelques titres d'anthologie comme "Read Wiped in Blue".

EYEDEA - The Many Faces of Oliver Hart

Lire la suite...

EYEDEA & ABILITIES - By the Throat

, 22:16

Le temps aurait presque donné raison à tous ces gens conservateurs et obtus qui, dix ans plus tôt, accusaient les rappeurs indé, en grande partie des Blancs, d'être des rockeurs déguisés. Car aujourd'hui, les exemples sont nombreux, d'artistes issus de ce mouvement, et ayant finalement viré vers les mélodies et les guitares, des escapades hors-genre de rappeurs post-Project Blowed comme 2Mex et Ceschi Ramos, aux Power Struggle ou Roma di Luna nés des cendres d'Oddjobs, sans oublier, bien sûr, quasiment toute l'écurie Anticon, Why? / Yoni Wolf en tête.

EYEDEA & ABILITIES - By the Throat

Lire la suite...