Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

EPIC - Local Only

, 22:33

Epic, c'était une voix suave, un phrasé débonnaire, et des mots qui respiraient une fausse ingénuité, une ironie douce, une dérision gentille. C'était aussi, avec son attitude timorée et ses cheveux blancs, un look inconcevable pour un rappeur normal. Le Canadien, qui n'était pourtant alors si vieux qu'il en avait l'air, ne manquait d'ailleurs pas de s'amuser de son apparence et de son âge, à plusieurs reprises ("Old Guys are Ready to Rock the Mic", "Middle Aged White MC").

EPIC - Local Only

Lire la suite...

EPIC - Aging is What Friends Do Together

, 22:31

Epic change de label mais son rap reste inchangé : faussement naïf, porté sur l'auto-dérision, d'un humour décalé. Et seule l'accumulation de producteurs au détriment de l'habituel soso empêche ce troisième album de l'atypique rappeur canadien d'être l'égal des précédents.

Lire la suite...

EPIC & NOMAD - Epic & Nomad

, 22:36

Rencontre au sommet pour le rap d’internaute. Deux membres parmi les plus éminents du genre issus de deux continents différents se réunissent pour un album commun. Et même si les deux en question n’ont pas forcément tiré le meilleur parti de leurs qualités respectives, c’est fort bien fait, c’est super triste et c’est vraiment joli.

Lire la suite...

EPIC - 8:30 in Newfoundland

, 22:15

Domicilié au Saskatchewan, la trentaine, diplômé en sciences politiques, un air de dandy timide efféminé en pull-over. Vous l'aurez compris, Epic n'a rien de votre rappeur habituel.

Lire la suite...