Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

CANNIBAL OX - The Cold Vein

, 22:43

Attendu avec fébrilité par toute la sphère underground, en sa qualité de première sortie de poids du label Def Jux, alors tout juste fondé par El-P, mais aussi en tant que premier album produit par ce dernier depuis la séparation de Company Flow, annoncé qui plus est par deux titres grandioses, "Iron Galaxy" et "Straight off the D.I.C.", The Cold Vein a été, incontestablement, le disque qui a marqué l'apogée médiatique de la vague rap indé. En 2001, après des années de remous souterrains, ce hip-hop de l'ombre atteignait le maximum de sa visibilité et de l'engouement critique avec le seul et unique album du duo Cannibal Ox.

CANNIBAL OX - The Cold Vein

Lire la suite...

COMPANY FLOW - Little Johnny from the Hospitul

, 22:28

Une chose était sûre : le successeur d'un Funcrusher Plus déjà mythique n'allait pas remettre pas en cause le statut d'icône underground de Company Flow. Mais il pouvait l'ébranler. Alors que le trio n'avait plus qu'à continuer sur sa lancée pour imposer son rap sans concession à un public indé en plein développement, il avait choisi en effet de nous revenir avec un album encore plus sombre, barré et difficile d'accès que le précédent, et qui plus est totalement instrumental. Plus que jamais "Independent as fuck", Co-Flow ne prenait décidément pas la voix de la facilité.

COMPANY FLOW - Little Johnny from the Hospitul

Lire la suite...

KILLER MIKE - R.A.P. Music

, 23:23

C'était il y a dix ans, au début des années 2000. A une époque où certains, déjà, considéraient que le rap était décadent, deux scènes, ou plutôt deux amas de scènes, maintenaient encore le genre en vie. A priori, il y avait peu de points communs entre le Dirty South et l'indie rap : ces deux styles s'épanouissaient dans deux géographies distinctes ; l'un venait du cœur Black des Etats-Unis, l'autre était multiraciale ; le premier poussait à son paroxysme la posture gangsta, quand le second s'en démarquait par le goût de l'intime et de l'abstraction ; le rap sudiste était souvent démagogue, il visait le succès grand public, quand l'indé se complaisait dans l'underground et la confidentialité.

KILLER MIKE - R.A.P. Music

Lire la suite...

COMPANY FLOW - Funcrusher Plus

, 22:42

En 1997, le hip-hop semblant s'affadir au contact corrupteur du grand public, "independent" et "alternative" allaient devenir de nouveaux mots d'ordre, et nul groupe n'allait les proclamer plus fort que Company Flow. Issus de l'underground new-yorkais, autoproduits, auto-promus, fondateurs de leur label, Official Recordings, El P, Bigg Jus et Mr. Len avaient choisi une cible, le business, et un slogan, "independent as fuck", sans ambigüité sur le créneau qu'ils avaient choisi.

COMPANY FLOW - Funcrusher Plus

Lire la suite...

El-P - I'll Sleep when You're Dead

, 22:04

La rumeur n’était pas complètement infondée : I’ll Sleep when you’re Dead révèle quelques bonnes surprises. On n’attendait tellement rien de Def Jux, on s’était tellement détachés de celui qu’on avait adoré, qu’on avait oublié que l’ancien producteur de Co-Flow était capable d’un "Overly Dramatic Truth". Mais il ne faut pas s'emporter non plus. Avec ce nouveau disque, El-P ne justifie pas son statut de génie.

Lire la suite...

El-P - Fantastic Damage

, 22:48

Rien de plus décevant que les grandes promesses. Avant sa sortie en mai dernier, Fantastic Damage pouvait facilement être qualifié d'album hip hop le plus attendu de l'année, on espérait qu'il soit l'aboutissement de la carrière de beatmaker et de rappeur de l'ancien Comapny Flow. Mais voilà, les airs de cathédrale gothique de l'album, conjugués aux raps assez pénibles de El-P, rendent le tout harassant, indigeste.

El-P - Fantastic Damage

Lire la suite...

COMPANY FLOW - Portrait

, 23:00

Company Flow est le groupe emblématique de la nouvelle vague hip hop. A raison. Distillant un rap sérieux et concerné sur fond d'ambiances lourdes, minimales et adeptes d'une attitude "Independent as Fuck", les MCs El Producto et Bigg Jus et le DJ Mr Len ont assené régulièrement des singles absolument irréprochables et signé avec Funcrusher Plus l'un des albums les plus percutants de ces dernières années. Un classique certfié et définitif. Et bien plus encore.

Lire la suite...