Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Brad Hamers

Fil des billets Fil des commentaires

TWO TON SLOTH - Is Brad Hamers & PZ

, 21:53

Brad Hamers a pris son temps. Plus de trois ans, en effet, se sont écoulés entre le formidable The Cut-Ups of a Paper Woman et le présent disque, annoncé pour ce début 2008 mais disponible sous le manteau depuis plusieurs mois déjà. Entretemps, il y avait bien eu Ligature, mais cela ne comptait pas vraiment. Même si le nouveau disque contient des réminiscences de cette suite de poèmes sortie l'an passé (ces "Facefullsand" et "Fog Over a Bed in a Bottom Floor Apt." où les paroles prennent le pas sur les beats), PZ alias Panzah Zandahz, producteur et fondateur du label Token Recluse, offre cette fois au rappeur, les sons riches et les structures complexes qui vont avec les tirades de son spoken word atypique.

TWO TON SLOTH - Is Brad Hamers & PZ

Lire la suite...

BRAD HAMERS - Ligature

, 19:53

Chez Brad Hamers, ce qui compte, c’est les textes, ce sont ses envies de poésie. Et pour que ce soit clair, il sort un disque sans son, sans accompagnement musical, avec tout juste ses paroles hallucinées. Pourquoi pas, mais à la longue, c’est tout de même un peu lourd à avaler.

Lire la suite...

BRAD HAMERS - The Cut-Ups of a Paper Woman

, 18:40

Slug, Sole, Alias, Sage Francis, Yoni Wolf... En introduisant massivement dans le hip-hop un ton confessionnel et des paroles d'écorchés vifs, tous ces gens et une poignée d'autres ont, avec plus ou moins de succès, ouvert la voie au rap de Blanc intimiste et arty. Mais celui qui, du fond du gouffre de l'underground hip-hop, est allé jusqu'au bout de la logique, c'est bel et bien Brad Hamers, de Phlegm.

BRAD HAMERS - The Cut-Ups of a Paper Woman

Lire la suite...