Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Boosie Badazz

Fil des billets Fil des commentaires

LIL BOOSIE - Superbad: The Return of Mr. Wipe Me Down

, 22:42

En 2009, Lil Boosie n'était pas encore une référence partagée par tous. Pour beaucoup, il était surtout une figure locale, connue principalement pour "Wipe Me Down", un morceau conçu avec trois autres ressortissants de Baton Rouge : Foxx, son compère Webbie, et le producteur Mouse On Tha Track. Il y était si associé que, pour attirer l'attention, il avait ajouté le nom de ce morceau au sous-titre de sa première mixtape sortie en cette année très prolifique : Superbad. Ce projet, cependant, proposait un contenu beaucoup plus riche et diversifié que ce tube éponyme, très caractéristique d'un rap sudiste hédoniste et taillé pour les clubs.

xx

Lire la suite...

LIL BOOSIE - Thug Passion: The Mixtape

, 23:30

Thug Passion est symptomatique de la confusion qui, à partir de la fin des années 2000, a régné autour de la définition et des limites du format mixtape. Ce projet de Lil Boosie, en effet, a connu plusieurs déclinaisons : l'une a été une véritable mixtape, agencée avec l'appui de deux DJs emblématiques de ce format, Scream et Whoo Kid, alors que l'autre a été un album, sorti sur son nouveau label. Ce dernier, pourtant, était sous-titré The Mixtape, et il est aujourd'hui plus facile de se le procurer en ligne sur des sites spécialisés, que par les circuits commerciaux officiels. Mais qu'importe. La seule chose à retenir de ce projet, c'est qu'il est représentatif d'un Boosie Bad Azz qui traversait alors ses années les plus denses.

BOOSIE BADAZZ - Thug Passion Mixtape

Lire la suite...

LIL BOOSIE - Streetz Iz Mine

, 22:42

La vie de Torrence Hatch, alias Lil Boosie, désormais Boosie Badazz, est un roman. Le rappeur de Baton Rouge a grandi dans ce qu'il se fait de pire en matière de drogue et de violence. Son père fut assassiné. Il fut lui-même accroc à divers stupéfiants, et impliqué dans des actes de délinquance. Soupçonné un temps de meurtre, il risqua la peine capitale, avant d'être condamné en 2009 à 5 ans de prison. Aussitôt libéré, il dût affronter un cancer, dont il semble s'être remis. Avant son incarcération, aussi, Boosie avait eu le temps d'avoir 7 enfants, dont 3 avec sa femme légitime, laquelle a fait de ses infidélités et goujateries l'objet d'un livre, When The Music Stops. Car on vous l'a dit, la vie de Lil Boosie est un vrai roman.

LIL BOOSIE - Streetz Iz Mine

Lire la suite...